8 min

Banque verte : les 3 actions pour faire le bon choix

Mathieu Brand
Sommaire

L’argent ne fait peut-être pas le bonheur... de notre planète. Nous pouvons réduire notre empreinte carbone en consommant mieux et moins, mais qu’en est-il de nos économies ? Que font les banques de notre argent ? Elles financent ou allouent des crédits à des projets qui accroissent le réchauffement climatique en France ou dans le monde. Alors comment soit les en empêcher, soit les quitter ? Ces questions, nous sommes de plus en plus nombreux à nous les poser en tant que citoyen.ne.s. Mais les obstacles en tant que clients paraissent souvent trop grands pour y répondre. C'est pourquoi on vous explique comment bien choisir sa banque verte.

40 secondes pour mieux comprendre comment choisir sa banque verte.

Offres bancaires et climat : un chouette duo 

Ça faisait un petit moment chez Carbo que nous souhaitions aborder ce sujet. En effet il permet de lier l’individu et la société. Vous ne voyez pas ? À celles et ceux qui soutiennent que c’est à l’individu d’agir, quand d’autres rétorquent que c’est le système qui doit changer, en s’intéressant à nos euros et à comment il est utilisé par les sociétés financières, vous pouvez jouer sur les deux tableaux. D’aucuns disent que choisir une banque verte et éthique est le levier le plus efficace dans la lutte contre l’urgence climatique. Voici comment procéder pour bien choisir sa banque verte.

Banque verte

Une situation peu glorieuse

Déjà le constat : le soutien des établissements bancaires français aux énergies fossiles a augmenté de 218 % entre 2005 et 2013 selon Les Amis de la Terre. En 2020 et toujours d’après l’ONG, les trois principales (BNP Paribas, Société Générale et Crédit Agricole) restent dans les « 20 plus gros financeurs mondiaux de l’expansion des énergies fossiles ».

BPCE (Banque populaire et Caisse d’Epargne) et le Crédit Mutuel ont un volume moins important à gérer. Elles ont donc moins d’impact sur l’environnement. Mais elles sont également pointées du doigt dans les rapports des Amis de la Terre pour leur investissement dans des projets fortement polluants.

🖐 Bon à savoir : Le groupe Crédit Mutuel détient notamment la banque CIC et le groupe Cofidis.

La Banque Postale a fait, quant à elle, des efforts importants depuis 2018. À titre d’exemple, sa filiale de gestion d’actifs, La Banque Postale Asset Management, est devenue « le premier gérant d’actifs généraliste en France à avoir labellisé 100 % de ses fonds éligibles avec le label ISR ».

Banque verte : verdir vos euros en 3 actions

Nous sommes une écrasante majorité à être clients des banques précédemment citées. 

Et, je vous arrête tout de suite. Si vous êtes clients de banques en ligne comme Boursorama, ING Direct, Fortuneo, Monabanq ou Hello Bank !, même combat : elles n’offrent pas plus de transparence et d’offres écologiques que les établissements traditionnels. Et pour cause, elles appartiennent à des groupes bien connus dans le monde de la finance. Je parle notamment du groupe BNP Paribas qui détient Hello Bank ! et du groupe Société Générale qui est derrière Boursorama…

Banque verte : Les banques en ligne

Changer pour une banque verte (ou éthique)

Le solution la plus simple et la plus compliquée à la fois réside dans le changement pur et simple d’établissement bancaire. Je l’ai fait il y a deux ans. Je peux vous garantir que ce n’est pas aussi compliqué que la légende urbaine le laisse entendre.

Le Crédit Coopératif 

Mon choix s’est porté sur le Crédit Coopératif, qu’on pourrait qualifier de « moins pire » des banques traditionnelles. Elle oriente ses crédits vers des secteurs qui contribuent à la préservation de l’environnement. Elle a également choisi de ne pas financer les activités d’extraction et de première transformation du pétrole, du gaz naturel et du charbon ainsi que les activités de production d’énergie nucléaire.

Le Crédit Coopératif est historiquement la banque de l’Economie Sociale et Solidaire. On peut choisir grossièrement un financement permis grâce à nos euros (ESS, agriculture durable, transition énergétique…). Quant à nos intérêts, ils peuvent être reversés à 100% à une liste d’associations bien fournie. Bémol : le Crédit Coopératif fait partie du groupe BPCE. Ainsi, je ne sais pas exactement où va mon argent, contrairement à la rock star des banques vertes : la Nef.

La Nef

Spontanément citée par beaucoup comme étant le seul établissement bancaire 100% éthique, la Nef mise sur la transparence concernant l’usage fait de l’argent qui lui est confié. Cette banque verte et acteur de la finance solidaire ne finance que des projets à forte valeur ajoutée sociale, culturelle ou écologique. Cependant ses services bancaires sont (pour l’instant) limités. Il ne s’agit que d’une banque de dépôt, autrement dit, on ne peut pas y détenir de comptes de paiement.

Ce sont les deux seules banques françaises qui font partie de la Fédération Européenne de Finances et Banques Ethiques et Alternatives (FEBEA), créée en 2001 à Bruxelles. Elle regroupe un ensemble de sociétés d’investissement détenant des services bancaires plus éthiques pour leurs clients.

Des services bancaires alternatifs 

Si vous ne souhaitez pas transférer l’ensemble de vos comptes au Crédit Coopératif ou à la Nef, certaines banques proposent des comptes plus éthiques. La Banque Postale et sa politique d’accessibilité bancaire, le Crédit Agricole qui mesure l’impact carbone des projets qu’il soutient ou encore le Crédit Mutuel qui propose des prêts à taux zéro à ses clients réalisant des travaux d‘économies d’énergie. L’association Finansol, une référence sur le sujet, labellise des comptes et des fonds, qui privilégient des projets décarbonés et solidaires. Il est alors très facile de choisir les plus éthiques.

Projets écologiques

L'émergence de néo-banques vertes

Citons l’arrivée de trois banques en ligne sur le marché : Helios, Green-Got et OnlyOne. S'il est trop tôt pour juger leurs différents choix d’investissements sur le marché, on retrouve dans ces offres une promesse commune : construire ensemble un nouveau modèle bancaire durable ; et des valeurs similaires, comme la transparence et l'engagement dans la transition écologique.

Helios a été lancé en France en 2019 dans l'idée d'œuvrer pour l’émergence d’une économie durable et d’une finance verte. Pas besoin de changer de banque pour utiliser Helios : vous pouvez rester client d'une autre banque (dans laquelle vous avez un crédit immobilier par exemple...) et choisir d’utiliser la carte bancaire Helios pour les achats du quotidien.

Green-Got promet de « reprendre la main » avec un compte courant 100% décarboné et une épargne plus responsable (projets de protection de l'eau, de captation de CO2, d'agriculture durable, etc. Petit bonus pédagogique : un mini-calculateur pour prendre conscience de l'empreinte carbone de son compte bancaire actuel.

OnlyOne, enfin, se définit comme le « compte à impact positif ». La start-up promet de vous aider à estimer votre impact environnemental de vos dépenses, pour optimiser votre impact carbone et soutenir des projets cohérents avec les les objectifs de développement durable. Le plus ? Un arbre planté en Bretagne à chaque inscription.

Mais c’est surtout la capacité à subsister de ces nouvelles banques qui va être intéressante à suivre, dans un marché des établissements bancaires en ligne qui a explosé, mais où le coût l’emporte encore sur l’éthique. Alors, seront-elles à la hauteur du Crédit Coopératif et de la Nef ?

BANQUES FRANÇAISES RISQUES CLIMATIQUES
La Nef Impacts minimes
Crédit Coopératif
La Banque Postale Risques modérés à risques importants
Crédit Mutuel - CIC
Banque Populaire
Caisse d'Épargne
Société Générale Risques maximum
Crédit Agricole - LCL
BNP Paribas
Helios Impacts encore inconnus
Green-Got
OnlyOne

Avant de passer à une banque verte, faire pression sur sa propre banque

Les démarches pour en changer vous effraient et votre conseiller.ère vous connaît davantage que vos ami.e.s, vous pouvez tout simplement demander à votre banque : « où va l’argent ? ». Passé les quelques secondes d’incompréhension, vous pouvez enchaîner en demandant l’ensemble des services qui finance des projets bas carbone, solidaires, transparents… Votre conseiller.ère vous répondra sûrement que de plus en plus de clients et d’entreprises s’intéressent à la finance durable et il ou elle vous enverra alors l’ensemble de leurs offres ISR.

Les limites de cette démarche

Ces fonds socialement responsables doivent servir à des projets plus éthiques que des fonds classiques. Et votre banque se doit de vous informer des types d’investissements auxquels elles procèdent via ces fonds. Malheureusement et vous le verrez très vite, l’ISR opte essentiellement pour des placements sur les marchés côtés et n’écarte a priori aucune entreprise et aucun secteur. Une société liée aux énergies fossiles peut recevoir un investissement labellisé ISR lorsqu’elle limite une de ces externalités négatives.

Posséder moins d’argent sur son compte

Qu’on ne se méprenne pas. Avoir moins d’argent sur son compte bancaire ne veut pas forcément dire avoir moins d’euros. En revanche, vous pouvez redevenir maîtresse et maître de vos économies en choisissant vous-mêmes vos investissements. Pour cela, et c’est peu connu, il est tout à fait possible de se passer de banques, qui ne sont pas les seules sociétés financières où on peut placer son argent. De nombreux fonds d’investissements éthiques, plus écologiques et solidaires, ont vu le jour ces dernières années, pour développer des projets alternatifs. 

Argent dans son portefeuille/compte en banque

Terre de liens, une entreprise d’investissement solidaire ouverte à tout le monde, qui permet de « placer son épargne dans un projet à haute valeur sociale et écologique. Le capital accumulé finance des fermes pour y implanter des activités agri-rurales diversifiées. » Un financement plus alléchant qu’un livret A et un bon moyen de réduire son empreinte carbone. Citons également Énergie partagée ou encore Miimosa qui est une plateforme verte de financement participatif dédiée à l’agriculture. Elle offre 2 possibilités pour financer des projets en France : le don avec contrepartie et le prêt rémunéré. Aujourd’hui, Miimosa c’est 280 000 membres et plus de 40 millions d’euros collectés.

« Avoir moins d’argent sur son compte bancaire ne veut pas forcément dire avoir moins d’euros. »

L’impact investing et le crowdfunding

Aussi, moins répandue en France, l’Impact Investing tend à devenir une vraie alternative à l’assurance vie ou comptes épargnes classiques. Ces investissements faits, soit directement, soit via une société financière dans des entreprises ou des fonds, ont pour but de générer des impacts environnementaux et sociaux positifs en même temps qu'un rendement financier.

Enfin, on se doit de citer le crowdfunding. En 2018, 1 300 000 contributions en France, réparties sur une quinzaine de plateformes, ont participé à la création de projets de tous types. Parmi ces contributions, de plus en plus se tournent vers des projets d’économie sociale et solidaire (ESS). On parle alors de « Crowd Impacting ». Une pratique qui apporte du sens à son épargne.

🖐 Bon à savoir : Depuis sa création en 2009, la plateforme de financement participatif Kiss Kiss Bank Bank a récolté plus de 120 millions de fonds ! Le site adopte la transparence en dévoilant ses statistiques que vous pouvez consulter juste ici.

Un impératif : prendre le temps

Investir directement et ne plus être client d'offres bancaires classiques sont sans aucun doute les solutions les plus écologiques qui soit. Mais, comme souvent lorsque nous souhaitons mieux faire, le temps entre en jeu. Se passer d’une offre bancaire classique pour mettre ses euros au vert et réduire son empreinte carbone, que ce soit dans un fond éthique, une entreprise à forte politique RSE ou une coopérative de l’ESS ou même à la banque verte la Nef, vous demandera plus d’investissement personnel.

Mais n’est-ce pas une étape clef ?

Mathieu Brand
Journaliste indépendant spécialisé dans la transition écologique
Et si vous gériez votre impact carbone en plus de gérer votre argent ?
Découvrir Carbo
Carbo ebook

Vous devriez aussi aimer

Logo Carbo Bilan Carbone Entreprise
Version beta

Engagez vous dès aujourd'hui avec Carbo.

Votre allié pour maîtriser votre impact carbone
cross linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram