Critères ESG : définition et grands principes

Mathieu Brand

En France, la loi de Transition Énergétique pour la Croissance Verte a imposé aux grandes entreprises de publier un reporting extra-financier. Elle concerne en particulier les banques, les assurances et les sociétés de gestion de toute taille. En parallèle, il est primordial de donner aux investisseurs une grille simple d’analyse financière pour faciliter l’émergence de l’investissement socialement responsable (ISR). C’est dans ce contexte que les critères ESG entrent en jeu.

Ces critères peuvent-ils devenir des piliers pour tout investissement responsable et durable futur ? Comment bien les choisir, et surtout, la performance de ce type de placements est-elle à la hauteur d’un investissement classique ? Carbo vous éclaire sur ce sigle devenu incontournable dans la finance durable.


  1. Quels sont les critères ESG ?
  2. Les 3 types de critères ESG
  3. Comment choisir son portefeuille ESG ?
  4. Placement performant ou durable ?
  5. Quels enjeux pour les startups, PME et ETI ?

Carbo - Visuel Critères ESG

Quels sont les critères ESG ?

On ne parle pas ici d’une Ecole Supérieure de Gestion mais bien de critères extra-financiers, “permettant d’évaluer un acteur économique en dehors des critères financiers habituels que sont la rentabilité, le prix de l’action et les perspectives de croissance”, selon la définition de l’AMF.

Les critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) rendent ainsi compte des agissements d’une société ou d’un secteur dans l'écologie, dans le droit du travail et dans la gouvernance. En 2019, plus d'un tiers des encours totaux en France intègre ces critères dans leurs stratégies d'investissement, soit 1 315 milliards. 

Les 3 types de critères ESG

Critère Environnemental : gestion des déchets, réduction des émissions de gaz à effet de serre et de la consommation énergétique, prévention durable des risques liés à des catastrophes industrielles (marées noires, contamination des sols…)

Critère Social : respect du droit des employés et du dialogue social dans la politique de management, de la parité et du nombre de personnes en situation de handicap, prévention des accidents du travail, formation du personnel

Critère de Gouvernance : lutte contre la corruption, respect de la transparence de la rémunération des dirigeants, relation entre les actionnaires, la direction et le conseil d’administration. 

💡 Soutenu par le Ministère de l'Économie, des Finances et de la Relance, un label ISR a été créé en 2016 pour donner aux épargnants plus de lisibilité sur les produits socialement responsables.

Comment bien choisir son portefeuille ESG ?

Choisir un portefeuille ESG qui correspond à vos valeurs prendra du temps et pour cause, toutes les entreprises peuvent, si elles le désirent, appartenir à des fonds ESG...Cette “générosité” permet à une banque de proposer un produit responsable et durable, type ISR, qui comprend des sociétés dont les engagements environnementaux et sociaux laissent à désirer.

Comment est-ce possible ? Voici trois éléments de réponse :  

⚒ Une entreprise de l’industrie minière peut-elle s’inscrire dans une démarche de développement plus responsable ?


👉 Pas vraiment. Pourtant, elle peut tout à fait avoir une bonne note si l’ensemble des salaires de ses dirigeants est correctement renseigné. Le type d'activité est tout aussi important que l’entreprise elle-même dans le choix final

🌎 Les critères ESG sont-ils les mêmes pour toutes les sociétés dans le monde ?


👉 Malheureusement, non. Ils dépendent des pays d'origine de l’entreprise, ce qui, vous vous en doutez, peut nuire quelque peu à la crédibilité de certains fonds. Un exemple : les fonds seront mieux notés aux États-Unis pour leur niveau de transparence des salaires que pour leurs actions environnementales.

🤝 Les informations mises à disposition par les entreprises pour les fonds sont-elles certifiées par un tiers indépendant ?


👉 Encore non. Les fonds se basent à une écrasante majorité sur les chiffres fournis par la société. Aucune loi n’oblige un tiers indépendant à les vérifier. Il s’agit alors d’une question de confiance entre les investisseurs (clients), le fond et l’entreprise ciblée.

Carbo - Figurine Licorne

Le seul moyen pour un investisseur de comparer des critères ESG est...de comparer l’objectif global des fonds

Comment comparer différents fonds ISR ?

Comment alors s’y retrouver ? Le site spécialisé dans la finance durable Novafi n’y va pas par quatre chemins. "Le seul moyen pour un investisseur de comparer des critères ESG est de comparer l’objectif global des fonds”.

La question est alors plutôt "Souhaite-je investir dans des entreprises qui :

  • respectent telles ou telles normes environnementales ou des entreprises qui ont un impact social fort ?" Ou
  • qui ont une politique d’inclusion forte envers des minorités ?"

C’est encore flou ? Heureusement, il existe une classification des stratégies ISR qui hiérarchise les acteurs - entreprises et/ou sociétés de gestion - dans leurs catégories respectives. Et vient aider les investisseurs à mieux comprendre l’objectif de chaque investissement potentiel :

Stratégie ISRAngleIndicateurs majeurs
✅ Investissement responsableRetenir des entreprises engagées dans une démarche de développement durable- Présence d'une démarche RSE
- Part des produits / services responsables
✅ Investissement Best-In-ClassRetenir les entreprises les mieux notées d'un point de vue ESG, par secteur d'activité- Spécifiques à l'activité (ex : sources d'énergie dans l'industrie)
✅ Investissement Best-In-UniverseRetenir les entreprises les mieux notées d'un point de vue ESG, quelque soit le secteur- Performance globale ESG
✅ Investissement fondé sur un label/normeRetenir les entreprises qui respectent certains standards, normes ou labels- Réalisation d'études d'impact
- Respect des normes dans tout la chaîne de valeur
✅ Intégration ESGAsset Management : référence explicite des opportunités et risques environnementaux, sociaux et de gouvernance dans l'analyse financière "traditionnelle"- Performance environnementale (ex : émissions de gaz à effet de serre)
- Performance sociale (ex : formation des salariés)

Performance : faut-il forcément choisir entre un investissement rentable ou durable ?

Des investissements plus résiliants

Une analyse de Novethic qui porte sur 400 fonds ISR, fonds qui se basent sur les 3 critères ESG, démontre que, au premier trimestre 2020, c’est-à-dire pendant la phase de baisse du marché, les fonds actions ont connu une baisse nette de -6,5%. Une baisse certes, mais sur la même période, le CAC 40 a perdu 17,5%... Cette résistance est une nouvelle preuve que le couple rendement-risque des fonds ESG est souvent plus élevé que la moyenne.

GIF Critères ESG

A moyen terme, et même si la prise de conscience des principaux fonds de pension américains reste proche du néant, on peut espérer que la réalité du changement climatique (et donc de l’économie et des ressources à disposition dans le monde) rende les critères extra-financiers aussi importants que les financiers. 

Si le marché accorde aujourd'hui une prime à la durabilité, il pourrait demain donner un handicap à ceux qui ne s'en soucient pas.

LES ÉCHOS

Les critères ESG au service d’un développement (vraiment) durable ?

Il sera de plus en plus risqué de financer des domaines d'activité qui pourraient être de plus en plus contraints par la réglementation (d'abord) et par l'épuisement des ressources (ensuite).

Quelques industries, comme les sables bitumineux au Canada, ont déjà commencé à souffrir d'exclusions de la part de fonds d’investissement. On peut aisément imaginer que cette liste, notamment du côté des principales compagnies pétrolières, va rapidement s’agrandir.

Pour Les Echos, “ceux qui ne jouent pas le jeu risquent de s'en mordre bientôt les doigts. Si le marché accorde aujourd'hui une prime à la durabilité, il pourrait demain donner un handicap à ceux qui ne s'en soucient pas.”

Critères ESG : quels enjeux pour les petites et moyennes entreprises ? 

Les grandes entreprises ne seront pas les seules à devoir s’engager à respecter les critères ESG pour continuer à recevoir des financements. Les startups, PME / ETI ont tout intérêt à anticiper dès maintenant le moment où les sociétés de gestion (de type capital-risque) vont imposer cette grille d'analyse dans leur processus de sélection.

Ajoutons que, dans le cadre de la Stratégie Nationale Bas Carbone engagée par la France, de prochaines lois - celles déjà appliquées pour les entreprises de plus de 500 salariés - vont certainement (et rapidement) s’appliquer aussi aux petites structures.

💡 La Convention Citoyenne pour le Climat a déjà proposé de contraindre par la loi l'inclusion d'un Bilan Carbone dans la comptabilité de toutes les entreprises. L'intégration de critères environnementaux, sociaux et de gouvernances pourrait être l'une des prochaines obligations élargies à tous les acteurs privés.

Mais que ce soit pour respecter la loi, attirer un fond plus responsable, obtenir un label ou s’engager activement dans la transition écologique, chez Carbo on reste persuadé d’une chose. Plus les entreprises s’y intéresseront, plus les critères ESG pourront être simplifiés et démocratisés. 

Mathieu Brand
Journaliste indépendant spécialisé dans la transition écologique
ESG, ISR, DPEF...des sujets d'actualité pour votre entreprise ?
Parlons-en >
Carbo ebook

Vous devriez aussi aimer

Ressources populaires

Carbo Business
Version beta
Engagez vous dès aujourd'hui avec Carbo.
Votre allié pour maîtriser votre impact carbone
searcharrow-left-circle linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram