Lecture 10 min -
mis à jour en août 2021

Quelle stratégie RSE adopter en 2021 ?

Anaïs Fleury
Sommaire

Vous réfléchissez à mettre en place une stratégie RSE efficace dans votre entreprise, et vous avez raison. Mais entre formation, recrutement et obtention de labels, difficile de savoir par où commencer, non ? Eureka, Carbo vous éclaire sur les meilleures stratégies à adopter pour faire de votre développement durable un vrai levier d’engagement dans le temps. 

40 secondes pour mieux comprendre ce qu'est la stratégie RSE.

Les bases d’une stratégie RSE 

La stratégie RSE en bref

Définition

La responsabilité sociétale (ou sociale) des entreprises, pour une définition courte, cherche à associer mesures sociales et sociétales, réduction des impacts environnementaux et démarches économiques. Cet engagement social renforce l’image de l’entreprise auprès de ses investisseurs et de sa clientèle. S’engager dans une démarche RSE est une véritable stratégie pour l’entreprise, et qui lui permet de développer son impact de manière positive sur la société.

Elle est donc étroitement liée aux 3 piliers du développement durable.

Stratégie RSE : check-list

Une démarche assez récente

Si la notion de RSE a commencé à émerger dans les années 60 en France, ce n’est que depuis le début de XXIème siècle qu’elle occupe une place de plus en plus importante dans les stratégies d’un groupe. L’élaboration de la norme ISO 26 000 « Responsabilité Sociétale » en 2010 est d’ailleurs un bon indicateur sur l’ampleur qu’a pu prendre le phénomène au cours des années. 

🖐 La norme ISO 26 000 permet de consolider la démarche RSE des entreprises, et d'attester de sa contribution au développement durable.

C’est également dans cette dynamique de donner une place centrale aux enjeux sociétaux et environnementaux qu’a été élaborée en France la loi PACTE en 2019.

Elle introduit la notion « d’entreprise à mission », par laquelle une entreprise peut se doter d’une « raison d’être ». C’est sa raison d’être, certes, mais encore faut-il s’assurer de la réalité de celle-ci ! 

Ainsi en France, de plus en plus d’acteurs associent leur développement à une démarche fondée sur des valeurs et des actions concrètes concernant des mesures sociales, environnementales et économiques.

La RSE en quelques chiffres

Le tout récent Baromètre national de perception du MEDEF confirme l’importance de la RSE dans une entreprise avec les chiffres suivants : 

  • L’impact positif d’une telle stratégie :

83 % des salariés issus d’entreprises dotées d’une fonction ou d’un service RSE considèrent que leur entreprise a un impact positif sur la société, contre 59 % des salariés travaillant dans des entreprises qui n’en ont pas. 

  • Un indispensable pour les salariés :

Lorsque les employés ont connaissance de l’existence d’une fonction ou d’un service RSE au sein de leur entreprise, ils sont 93 % à considérer que c’est un sujet important pour la direction (contre 71 % lorsqu’il n’y en a pas).

  • L’environnement :

L’environnement représente un sujet important et une priorité pour 47 % des salariés français. La sensibilité à l’environnement augmente avec l’existence d’un service dédié.

  • L’attachement à l’entreprise :

83 % des salariés indiquent avoir plaisir à travailler dans leur entreprise si celle-ci déploie une stratégie RSE, contre seulement 64 % dans les entreprises qui n’en sont pas dotées.

Voici d’autres chiffres intéressants qui mettent en perspective les différents avantages d’une telle stratégie :

48 %

des actifs ne savent pas qui est en charge de la RSE dans leur entreprise ! 🍃

D'après le Baromètre RSE Ekodev

70 %

des entreprises ont conscience qu'elles doivent devenir sociétales 🌿

D'après Delotte, Tendances RH 2018

73 %

des salariés se disent déçus de ne pouvoir s'engager dans leur entreprise 🔨

D'après Korn Ferr, étude sur l'engagement des employés, 2018

15 %

des salariés sont impliqués dans la stratégie RSE de leur entreprise et 70 % veulent l'être davantage 🤝

D'après le Baromètre RSE Ekodev

56 %

des Français pensent que les entreprises devraient communiquer sur leur engagement jusque dans leur point de vente 🎤

D'après Elan Edelman, Earned Brand 2018

65 %

des Français choisissent d'acheter (ou de boycotter!) une marque en fonction de ses prises de position 📉

D'après Elan Edelman, Earned Brand 2018

Pourquoi déployer une stratégie RSE ? 

Avant toute chose, quels sont les impacts d’une entreprise ? 

  • Les activités d’une société peuvent induire des effets négatifs sur le milieu naturel dans lequel elles s’exercent. Son impact environnemental peut être réduit si elle inclut la préservation de la biodiversité environnante, et la réduction de ses émissions dans sa gestion globale. 
  • Ces structures peuvent également avoir des répercussions sur la santé humaine et les riverains à proximité. Son impact social peut être limiter par l’instauration d’une économie sociale et solidaire (ESS)
  • L’ impact économique enfin, est un autre volet sur lequel une société peut agir, en préservant ses activités de toute corruption, par exemple.

Une stratégie RSE permet de repenser ces 3 types d’impact propres aux entreprises. Mais c’est surtout, un atout qui permet à votre entreprise de se démarquer, d’améliorer son image et sa réputation. Un double avantage en somme !

Un avantage économique et concurrentiel pour votre entreprise

Répondre aux enjeux actuels

Engager ses salariés et son entreprise dans une telle démarche permet de répondre aux défis climatiques actuels. Un bon moyen de construire une culture d’entreprise responsable soucieuse des attentes sociétales et de l’intérêt général.

Les parties prenantes des entreprises sont de plus en plus exigeantes sur les engagements sociaux et environnementaux. Il est encore temps de prendre en compte les Objectifs de développement durable (ODD) pour engager concrètement votre entreprise ! 

Réduire les coûts grâce à l’amélioration de la performance

Votre entreprise peut concilier croissance économique et viabilité, tout en identifiant les enjeux d’une économie responsable. 

Justement, sur ce plan économique, réduire ses émissions de gaz à effet de serre, c’est d’une part réduire les coûts de fonctionnement et d’autre part améliorer la qualité des produits

Par exemple, mettre en place un management de l’énergie par l’ISO 50001 permet d’améliorer ses performances énergétiques. C’est aussi faire des économies sur sa consommation et agir en faveur de l’environnement. 

🖐 Selon une étude de France Stratégie, intégrer l'éthique dans son activité augmente la  performance de 13% en moyenne. 

Coûts et performance

Se différencier pour être une entreprise plus attractive. 

Qu’elle vende des services ou des produits, une entreprise qui intègre ces composantes à sa stratégie sera plus attirante à tous points de vue, que ce soit pour recruter des talents ou pour attirer clients, fournisseurs et investisseurs. 

Aujourd’hui, il n’est pas rare que des dossiers d’appel d’offre ou de demande de subvention comprennent une partie dédiée, dans laquelle l’entreprise candidate devra montrer patte blanche avec des indicateurs probants.

🖐D’après une étude d’OpinonWay et d’Oney sur la consommation raisonnée, 90% des consommateurs attendent des marques qu’elles s’engagent et les aident à mieux consommer.

La stratégie RSE comme levier d’engagement social 

Prendre en compte toutes vos parties prenantes

L’intégration des parties prenantes est incontournable lors de l’élaboration d’une stratégie RSE. Il s’agit là de lier des objectifs RSE à chaque typologie d’acteur :

  • Parties prenantes internes (dirigeant, salarié, syndicat)
  • Parties prenantes externes (élu, association, ONG, sous-traitant, fournisseurs, client, actionnaire, média).

Motiver vos troupes

S’impliquer dans la RSE c’est motiver vos troupes, qu’elles soient déjà dans le bateau ou en route. Voici les résultats d’une étude de Cone Communication sur l’engagement des employés : 

  • 51% des travailleurs refusent de travailler pour un groupe qui n’a pas d’engagement social ou environnemental fort. 
  • 58% d’entre eux déclarent que la RSE est un critère important dans le choix de leur travail. 
  • 70% des salariés déclarent qu’ils seraient plus « loyaux » et plus « fidèles » envers leur employeur si ce dernier était réellement investi dans une démarche de responsabilité.

Preuve en est que le remède de tous les maux est l’engagement social et environnemental non ? 

Renforcer le bien être de vos salariés

Si vous n’êtes toujours pas convaincu, sachez que la qualité de vie et de santé au travail impactent la productivité.

« La prise en compte du bien-être des salariés dans l’entreprise arrive ainsi en tête des citations (51%) parmi les enjeux prioritaires de la RSE. »

Selon une étude de Viavoice

Outil d’engagement, vous augmentez la motivation, la productivité et l’image de l’entreprise en prenant en compte les enjeux sociaux.

🖐 Combien coûte le mal-être au travail selon vous ? Cela représente 13 500€ par an et par salarié et 250 milliards d’euros pour l’ensemble du secteur privé. (D’après Le baromètre 2013 d’Apicil et Mozart Consulting)

À qui confier la réalisation de votre stratégie RSE ?

Stratégie RSE : combien ça coûte déjà ? 

La mise en œuvre d’une politique RSE est souvent perçue comme un poste de dépenses uniquement. Il est certain que dans un premier temps, des coûts sont à prévoir. Mais le calcul du coût global d’une démarche RSE doit aussi prendre en compte toutes les externalités négatives des activités - par exemple, la pollution environnementale liée à une mauvaise gestion de ses déchets.  

Des économies sont généralement à prévoir à moyen-terme (exemple : économies d’énergie et de ressources) et à long-terme (exemple : résilience et diminution des risques).

Retenez qu’une démarche RSE doit avant tout être envisagée comme un investissement !

Faut-il se faire accompagner ?

De nombreuses solutions d’accompagnement de la démarche de responsabilité sociétale ont vu le jour. Les acteurs historiques dans ce secteur sont les cabinets des conseils. Ils permettent de faire un état des lieux des pratiques. Ces cabinets de conseil aident les entreprises à élaborer et améliorer leurs stratégies.

Outre cette solution classique, apparaissent aujourd’hui des plateformes pour assurer le suivi des démarches, comme Zei. Mais aussi des labels garantissant un niveau d’action sociale et sociétale sur ces sujets, comme la certification B-Corp. Les startups, TPE et PME peuvent aussi trouver quelques supports en ligne qui facilitent le travail :  

SUPPORTOBJET
Guide pratique de l’ADEMEÉco-conception de produits et services,
Guide sur les ODDRapport complet des Nations Unies
Rapport de l’ORSEGuide édité par le MEDEF
Les fiches outils de la RSEDescription de 74 cas RSE pratiques
Diag 26000Conformité à la norme ISO 26000

Petites VS grandes entreprises

Côté chargé de mission RSE, les grands groupes ayant compris l’importance de la politique RSE l’ont intégré dans un poste à responsabilité. De leur côté, les dirigeants de petites entreprises ont tendance à déléguer la responsabilité (et la gestion) de la RSE. Ce sont souvent des collaborateurs et salariés volontaires et prêts à porter une « casquette RSE ». On les retrouve souvent du côté des équipes RH, marketing ou communication.

Quant au reporting extra-financier, les grandes entreprises cotées en bourse sont obligées de faire une déclaration extra-financière. Mais cela ne dispense pas les petites entreprises d’en faire un, au contraire ! Elles ont le choix entre un rapport RSE ou une déclaration extra-financière et il y en a pour tous les goûts ! 

4 actions clefs pour mettre en place votre stratégie RSE

Par où commencer : l’exemple du bilan carbone 🔎

Diagnostiquer pour mieux agir ? 

Le bilan carbone est la première brique de la RSE car elle permet de savoir où les entreprises ont mal. Mesurer la consommation d’énergie et les émissions de GES grâce au bilan carbone aide à la mise en œuvre d’une politique environnementale. 

Une fois le calcul de votre bilan carbone effectué, ce sera bien plus simple puisque les grands axes d’amélioration auront été déterminés au préalable. 

Pour ce faire, plusieurs possibilités. Vous êtes d’humeur aventureuse ? Vous pouvez essayer d’appliquer seul.e la Méthode Bilan Carbone ® de l’ADEME, à condition de ne pas être allergique aux calculs et/ou à Excel. Sinon, vous pouvez passer par des cabinets de conseil qui vous aideront à réaliser le bilan carbone de votre entreprise. Enfin, des logiciels SaaS pratiques et accessibles ont vu le jour et permettent de mesurer plus facilement votre empreinte carbone. Mais aussi le suivi des actions qui en découlent, et c’est comme ça qu’on vous aide chez Carbo.

Solution Carbo Entreprise

Maîtrisez facilement votre Bilan Carbone avec Carbo.

Établir votre feuille de route et votre planning 📋

Une fois la mesure prise de votre empreinte carbone, il ne vous reste plus qu’à la réduire en réalisant un audit. L’audit permet d’identifier d’une part les axes d’amélioration et d’autre part les objectifs liés au plan d’action à mettre en œuvre. 

Votre feuille de route peut être déterminée par un chargé de développement durable qui définit les axes d’amélioration, la mise en place des ressources mais aussi la coordination des actions liée à la stratégie. Mettre en œuvre une cartographie des enjeux ou une analyse ou une matrice de matérialité peut aider à prioriser vos actions. 

📢 N’oubliez pas d’inclure les parties prenantes ; responsables, collaborateurs, fournisseurs...

Construire vos indicateurs de performance RSE ​📈​

Pour mesurer l’efficacité de votre démarche, rien de plus efficace que des indicateurs. Produire un reporting extra-financier c’est identifier et prendre en compte les bonnes informations : 

  • des indicateurs RH. vous pouvez donner des chiffres et des informations sur le management, parité femme/homme, la formation, les alternants ;
  • les indicateurs environnementaux avec par exemple une analyse de vos fournisseurs responsables ;
  • des indicateurs sociétaux comme vos engagements, la part du mécénat, les ISR.

Ces exemples restent non exhaustifs et s’intègrent aussi bien par la suite dans une déclaration de Performance Extra-Financière (DPEF) que dans un rapport RSE.

Communiquer et évaluer votre stratégie RSE 📊​

La démarche de votre groupe est un atout et doit bénéficier d’une bonne communication qu’elle soit à destination des parties prenantes, des consommateurs ou des collaborateurs. Attention toutefois au greenwashing !

Certification stratégie RSE

Le rapport RSE et la DPEF 

Un rapport RSE aussi appelé reporting, retranscrit les actes et les résultats de l’entreprise en matière de responsabilité sociétale des entreprises. C’est un outil de communication concernant les activités économiques, les actions sociétales, liées à l’environnement et les démarches liées aux salariés. 

La Déclaration de Performance Extra-Financière (DPEF) ou reporting extra financier, est un bilan qui permet d’identifier les enjeux prioritaires des entreprises et de dégager des engagements RSE auxquels elle sera obligée de répondre. Il contient des informations financières et extra-financières. 

Les labels RSE

Ils garantissent la qualité de votre démarche. Grâce au label, votre entreprise gagne en crédibilité et est valorisée. Il existe plusieurs types de labels : les généralistes, les sectoriels et les thématiques, selon le type d’organisation et la thématique souhaitée. 


Vous connaissez maintenant les notions de base d’une stratégie RSE, alors prêt.e à vous lancer ? 🙂

Anaïs Fleury
Content Manager chez Carbo
Maîtriser son bilan carbone devient un jeu d'enfant avec Carbo.
Découvrir Carbo
Carbo ebook

Vous devriez aussi aimer

Logo Carbo Bilan Carbone Entreprise
Version beta

Engagez vous dès aujourd'hui avec Carbo.

Votre allié pour maîtriser votre impact carbone
cross linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram