Comment calculer l’empreinte carbone des transports ?

Laurent Ayoun

Combien d’articles aujourd'hui comparant l’empreinte carbone d'un trajet en avion, en voiture ou en train ? Et, avec l'arrivée de nouveaux modes de mobilité douce comme la trottinette électrique, ce n'est pas prêt de s'arrêter ! Il peut donc être utile de prendre un peu de recul et de (re)poser les bases : comment calcule t-on l'empreinte carbone de nos différents transports ? 

Qu'est-ce que l'empreinte carbone des transports ?

Déjà, l'empreinte carbone

L’empreinte carbone est un indicateur qui vise à mesurer l’impact d’une activité sur l’environnement, et plus particulièrement les émissions de gaz à effet de serre liées à cette activité. Dans le cas concret des transports, il s’agit de comptabiliser les tonnes de gaz à effet de serre émis par :

  • la combustion du carburant ou la consommation d'électricité pendant les trajets ;
  • le transport et l’extraction du pétrole (pour produire l'essence) ou de l'uranium (pour produire l'électricité) ;
  • l'extraction et le transport des matières premières nécessaires à la conception des moyens de transport ;
  • la fabrication de ces moyens de transport dans les usines ainsi que leur acheminement dans les lieux d’exercices de l’activité. 

L'empreinte carbone des transports en France

Selon le gouvernement, les transports représente 29% de l'empreinte carbone des français. Les véhicules particuliers sont responsables de plus de la moitié de cet impact suivi des poids lourds. Le mode de transport le moins polluant ? Le ferroviaire, dont l'empreinte carbone est inférieure à 1% du bilan global des transports.

Graphique empreinte carbone des transports
Émissions de gaz à effet de serre par moyen de transports

Quels sont les gaz à effet de serre comptabilisés ?

Le dioxyde de carbone est le gaz à effet de serre le plus répandu. Mais il en existe cinq autres : voici la liste complète des gaz à effet de serre (GES) dont les émissions doivent être considérées.

Gaz à effet de serreOrigines principales
✅ Dioxyde de Carbone (CO2)- Combustion des énergies fossiles
- Agriculture et élévages intensifs
- Déforestation
✅ Méthane (CH4)- Élevage des bovins et ruminants
✅ Hydrofluorocarbure (HFC)- Exploitations minières et pétrolières
- Décharges d'ordures
✅ Protoxyde d'Azote (N2O)- Industries du froid et automobile
✅ Perfluorocarbure (PFC)- Climatiseurs et systèmes de froid
- Extincteurs
✅ Hexafluorure de Soufre (SF6)- Industrie Pharmaceutique

Méthode de calcul de l’empreinte carbone des transports ?

Fabrication et Utilisation

Un moyen de transport est caractérisé par :

  • un véhicule (le wagon, la voiture, l’avion) ;
  • une infrastructure (la route, les rails et la gare, l’aéroport) ;
  • la consommation d’une énergie pour fonctionner (pétrole transformé ou électricité dans la plupart des cas).

En première approche, on peut distinguer 2 catégories : le transport de personnes et celui de marchandises. 

L’approche de calcul carbone la plus répandue (la Méthode Bilan Carbone ®) consiste à estimer l'énergie consommée par la fabrication et l’utilisation du moyen de transport, pendant l’ensemble de sa durée de vie puis de la rapporter par un coefficient au kilomètre. Il s’agit ensuite de convertir cette énergie consommée en kilogrammes de CO2 équivalents émis.

À l’utilisation du véhicule, il faut distinguer : 

  • la fabrication et le transport du carburant ou de l’électricité ;
  • la combustion dans le moteur.

L’immobilisation du véhicule 

Un complément est nécessaire dans le cas où une entreprise détient ses propres véhicules. Dans ce cas, la part liée à la fabrication du véhicule est comptabilisée dans la catégorie « immobilisation ». Le calcul est amorti sur le nombre d'années d’existence du véhicule.  

Voiture fusée

Facteurs d'émissions monétaires 

Il est parfois difficile (voire impossible) d’obtenir des données physiques précises de l’ensemble des trajets de personnes ou de marchandises pour une entreprise. Dès lors, on peut utiliser les ratios monétaires. 

🖐 Les « facteurs d’émissions » monétaires sont, en règle générale, moins précis que des facteurs d’émissions physiques. 

En recoupant un grand nombre de données, il devient ainsi possible d’estimer les émissions moyennes de CO2 en fonction du prix d'un billet d’avion ou de train par exemple. 

Empreinte carbone des principaux modes de transports

Calcul de l’empreinte carbone du transport routier

Pour le transport routier, l'unité la plus évidente est le nombre de kilomètres parcourus. Dans le cas des transports de marchandises, il est également judicieux de prendre en compte le poids transporté. Un camion vide ne consomme pas autant qu’un camion rempli !

Une autre approche, plus précise, consiste à estimer ces émissions à partir du carburant consommé, c'est-à-dire le nombre de litres ou tonnes de diesel, essence ou encore d’électricité consommée par une voiture en kiloWattheure (kWh).

L'empreinte carbone des transports : la voiture électrique

Obtenir la consommation précise d'un véhicule n’est pas aisé. C'est pourquoi l’Agence pour la Transition Écologique (ADEME) a réalisé une classification des différents véhicules par typologie et puissance fiscale.

🖐 Autre alternative proposée par l’ADEME : calculer par géographie et type de trajet. Au-delà de la distance, il s'agit là de distinguer l'environnement du trajet (agglomération ou campagne).

Calcul de l’empreinte carbone du transport aérien

Le calcul de l’empreinte carbone d’un avion est déjà beaucoup documenté. La méthode la plus efficace ? Prendre en compte la consommation de carburant de l’avion sur un trajet précis. 

Le site de l’aviation civile fournit des données très riches pour cela. En précisant les aéroports de départ et d’arrivée, on obtient une distance parcourue et, en fonction de cette distance, un type d'appareil (court, moyen et long courrier).

L'empreinte carbone des transports et livraisons de marchandises

Il est aussi nécessaire d’estimer le nombre de passagers dans le calcul du bilan carbone. Sauf à posséder votre avion privé, vous voyagez rarement seul, non ? Si vous voulez connaître votre empreinte carbone personnelle pour un voyage en avion, on va alors privilégier une unité très pratique : le passager.km. En ramenant la distance parcourue de l’avion à un nombre de passager moyen - fondé sur un taux de remplissage de l’avion - on obtient un nombre de kilomètres parcourus pour un passager 🤯.

🖐 Il existe aussi une unité similaire pour le poids transporté dans le cas des transports de marchandises : la tonne.km. Cette unité permet de prendre en compte un taux de remplissage moyen des camions. 

Calcul de l’empreinte carbone du transport ferroviaire

La source d’énergie majoritairement utilisée pour les trains est l’électricité. Pour estimer les émissions de CO2 générées, il suffit donc de connaître la consommation d’électricité et le mix électrique du pays dans lequel se déplace le train. 

De la même manière que pour l’aérien, le passager.km est pertinent puisque les trains transportent plusieurs personnes. 

🖐 Dans le cas des TGV, TER et Transiliens, la SNCF fournit ces données directement. Vous pouvez trouver cette information lorsque vous achetez votre billet de train, mais aussi dans une base de données publics.

Calcul de l’empreinte carbone du transport maritime

Ce calcul est souvent moins connu du public...et pourtant très important puisqu'il concerne notamment les transports de marchandises. Ceci dit, rien d'étonnant ici de retrouver la même approche que pour l'aérien et le ferroviaire ! Le calcul se fonde sur la consommation de carburant du bateau, de la distance parcourue et du tonnage transporté.

Empreinte carbone des transports en entreprise

Lorsqu'on cherche à réaliser le bilan carbone d'une entreprise, il est utile de distinguer le calcul selon la nature des déplacements : trajets domicile-travail, voyage d'affaires, transport de marchandises, etc.

Déplacements des employés et visiteurs

Déplacements domicile-travail

Les trajets quotidiens sont encore très souvent réalisés en voiture (à 70% en moyenne en France), en transport en commun, en vélo et à pied. 

Déplacements domicile-travail en vélo

Cela représente un nombre de kilomètres à répartir en fonction des différents véhicules utilisés, qui ont une consommation d'énergie propre.

Déplacements professionnels

C’est ici qu'on retrouve les fameux voyages d'affaires (ou la flotte de véhicules de fonctions) pour les commerciaux. C’est la bête noire des grandes entreprises multinationales. Cette catégorie fait partie du scope 3 non obligatoire : les entreprises obligées (par la loi) de réaliser leur bilan carbone peuvent donc encore ignorer ces émissions. C’est souvent la première chose que nous regardons dans un rapport RSE pour savoir si une entreprise est transparente ou non !

🖐 Certaines sociétés prennent en compte (à juste titre) les déplacements des visiteurs et des clients, par exemple lors d’un évènement ou d'une conférence.

Déplacements de marchandises

Les matières premières et les produits finis

Dès lors que vous fabriquez un produit quelconque, des matières premières sont acheminées des usines de production de ces matériaux vers les usines d’assemblage du produit final. Puis vient ensuite la livraison de ces produits finis aux clients finaux. 

Empreinte carbone des transports en entreprise : le déplacement de marchandises

C’est ce qu’on appelle la logistique. 

La logistiques en 3 « livraisons »

1. La livraison fournisseurs :

Soit vos fournisseurs vous livrent des matières premières car vous détenez des usines qui les assemblent pour faire des produits finis. Soit vos fournisseurs vous livre directement des produits finis. 

L’approche sera évidemment en tonne par kilomètre la plupart du temps. Les transports sont très généralement en bateaux, avions ou par la route pour les textiles par exemple.

2. La livraison interne : 

Vous avez plusieurs entrepôts ou usines et il y a des transports de marchandises entre ces usines. Par exemple, vous avez une usine de production et une usine d’emballage de ces produits à un autre endroit.

3. La livraison clients :

L’étape finale de la logistique, vous vous occupez de transporter des produits finis typiquement par la route en camion à vos clients. 

Quel outil pour calculer l’empreinte carbone de ses transports ?

Utiliser un outil gratuit 

Il existe une panoplie d’outil pour réaliser un calcul simple et unitaire pour un voyage en avion ou en train par exemple : CO2 myclimate, Fondation GoodPlanet, GreenTripper, Project Wren, etc. 

Outil gratuit en ligne pour calculer l'empreinte carbone des transports

Les avantages

Ces outils sont gratuits, rapides et vous offrent la possibilité de compenser spécifiquement les émissions associées au trajet.

Les inconvénients

L’inconvénient majeur est qu’il est difficile, voire impossible, d’obtenir un suivi long terme. Ces outils ne sont pas non plus très transparents sur la manière dont les calculs sont réalisés et sont peu pertinents pour de multiples typologies de déplacements - comme dans le cas d’une entreprise.

Faire appel à un cabinet de conseil

Les avantages

Les calculs vont (certainement) être plus rigoureux et précis, la méthodologie utilisée est généralement compatible avec une certification Bilan Carbone ® et avec une complexité des déplacements de l’entreprise. Ils offrent également un suivi dans le temps.

Les inconvénients

Le prix 😬. Les prestations de conseil sont logiquement (très) chères, sans nécessairement toutes les garanties en matière de collecte des données.

Logiciel Empreinte Carbone Transport

Piloter son bilan carbone avec le logiciel Carbo

Les avantages

  • Pédagogique : compréhension du calcul 
  • Simple : possibilité pour chaque employé de rentrer sa donnée spécifique de transport
  • Compatible avec une Certification Bilan Carbone ®
  • Économique
  • Plus pertinent pour réaliser un suivi dans le temps

Les transports représentent toujours une part significative de notre empreinte carbone. Quel que soit l'outil utilisé, calculer et réduire l’impact de ses déplacements reste essentiel dans la lutte contre le dérèglement climatique.

Laurent Ayoun
Laurent est CO2e Finder chez Carbo. Ingénieur spécialisé dans l'environnement, il a travaillé 5 ans dans le domaine de l’énergie et est certifié Méthode Bilan Carbone ®. Son objectif ? Changer les comportements pour accélérer la transition écologique !
Calculez l'empreinte carbone de vos déplacements avec Carbo.
Découvrir Carbo
Carbo ebook

Vous devriez aussi aimer

Ressources populaires

Logo Carbo Bilan Carbone Entreprise
Version beta

Engagez vous dès aujourd'hui avec Carbo.

Votre allié pour maîtriser votre impact carbone
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram