Lecture 6 min -
mis à jour en mai 2021

Toutes les cartes pour bien comprendre l’empreinte écologique par pays

Anaïs Fleury
Sommaire

Nous consommons plus de planètes que la planète elle-même. 1,7 c’est le nombre de planète qu’il faudrait pour subvenir aux besoins de tous les Hommes. Il ne vous a pas échappé que les pays les plus pollueurs sont pointés du doigt, mais savez-vous quelle est l’empreinte écologique de la France par exemple ? La question que pose l’empreinte écologique par pays est simple : notre mode de vie est-il en adéquation avec ce que peut supporter notre planète ? 

L’empreinte écologique par pays

C’est quoi au juste ? 

👣 L’empreinte écologique est un indicateur du niveau de pression anthropique des hommes sur la Terre. Cette pression est liée à l’impact humain et s'exerce sur les ressources naturelles et les services écologiques fournis par la nature. 

Ainsi, l’empreinte écologique d’un pays représente la superficie de territoire de l’État nécessaire pour assurer sa production et sa consommation (ressources, énergie, alimentation, services et infrastructures). C'est aussi une mesure intégrant l'assimilation des rejets dans l’environnement et des déchets produits. Elle prend également en compte les technologies disponibles et les pratiques de gestion de ces derniers.

🖐 Pour info : La Journée internationale de l'empreinte écologique est célébrée le 3 mai. 

L’empreinte écologique s’inscrit dans une démarche de développement durable ; plus un pays est développé, plus son empreinte est forte car ce sont finalement les pratiques et les modes de vie qui influencent l’importance de l’empreinte écologique. 

Empreinte écologique par pays : comment la calculer ? 

Cette empreinte est généralement mesurée en hectares globaux (hag), qui représentent la surface ayant une productivité égale à la productivité moyenne. Il existe aussi un calcul de l’empreinte écologique d’un objet ; on analyse son cycle de vie, de l’extraction des matériaux à son recyclage.

calcul de l'empreinte écologique par pays

En prenant ces indicateurs en compte, on évalue : 

  • l’impact lié à l’utilisation des ressources et de l’eau, mais aussi lié aux émissions de CO2
  • les quantités de polluants émis. 

🖐 A noter : En 2014, 55% de l’empreinte écologique française était liée aux émissions de CO2, c’est-à-dire à l'empreinte carbone.

L’empreinte écologique prend en compte : 

  • la biocapacité, c'est-à-dire les « capacités de la planète à fournir de l’eau, des terres (et donc des matières premières) ainsi qu’à les régénérer et à absorber les déchets ou les rejets », d’après le site Géo. Ce sont les « surfaces bioproductives ». 
  • Les activités humaines représentent nos ressources consommées, comme l’eau et les matières premières, ainsi que nos déchets liés à la production comme certains gazs rejetés par exemple. 
calcul de l'empreinte écologique par pays, le dépassement écologique, la biocapacité

L’empreinte écologique mesure donc les ressources utilisées pour le logement, la nourriture, le déplacement, etc. Tout cela est ensuite converti en surfaces de terre ou de mer nécessaires. Cela inclut notamment l'agriculture, l'énergie, le transport, les modes de consommation et les types de surface comme les terres cultivées, les forêts, les surfaces maritimes, les terrains bâtis, etc.  

Ensuite, on divise la surface bioproductive par le nombre d’habitants, selon le périmètre visé (ville, région, pays ou planète). On obtient alors un chiffre et on peut établir un classement des différents pays. 

🖐 La production d’un État destinée à l’exportation est exclue des calculs de l’empreinte écologique du pays producteur.

Ce que l’empreinte écologique dit de nous 

L’empreinte écologique mesure l’impact des hommes sur l’environnement en prenant en compte cette biocapacité. Grâce aux données récoltées sur plusieurs années, il est possible de voir l’évolution des différents États en fonction de leur territoire.

Pour aller plus loin, l’empreinte écologique peut aussi être utilisée comme un « indicateur éthique ». Elle permet d’évaluer (en partie) la responsabilité des États quant aux problèmes environnementaux mondiaux. En effet, les Etats qui répondent à leurs besoins sans penser à la capacité des générations futures à répondre aux leurs, ne respectent tout simplement pas le concept de développement durable. 

C’est un fait : aujourd’hui, l’empreinte écologique ne cesse de s’aggraver. L’évolution du jour du dépassement en est un bon exemple. Cette date symbolique du rapport du Global Footprint Network avec le WWF indique chaque année le jour à partir duquel l’humanité a consommé l’ensemble du budget annuel mondial disponible en ressources naturelles. Cela signifie que nous utilisons davantage de ressources dans le monde que ce que la nature peut (re)générer.

jour du dépassement, empreinte écologique par pays qui dépasse la biocapacité mondiale

En évaluant l’empreinte par pays, nous évaluons aussi la soutenabilité de chaque pays. En effet, dans un monde « fini », plus l’empreinte est élevée, plus cela signifie que nous consommons davantage que ce que la planète est capable de produire. Dépasser la biocapacité mondiale c’est dépasser un seuil de “durabilité écologique” et donc aller au-delà d’une situation soutenable. A l’inverse, avoir une faible empreinte c’est ne pas dépasser la biocapacité de la planète, condition sine qua non de sa durabilité.

Créditeur ou débiteur

Un pays est dit « créditeur écologique » ou possède une « réserve écologique » lorsque la biocapacité de son territoire supporte et dépasse l’empreinte écologique de sa population. Respectivement, un pays est qualifié de « débiteur écologique » s’il y a un déficit. Il ne peut maintenir son niveau de consommation que grâce à l’importation de ressources (combinées aux siennes). 

🖐 Les cartes montrent une tendance importante depuis les années 70 vers plus de pays « débiteurs écologiques ». En Europe par exemple, la majorité des Etats membres est en déficit, d’après le Global Footprint Network

La notion d’empreinte écologique est régulièrement critiquée. Pour Sylvie Brunel par exemple,  géographe et économiste, « l’empreinte écologique ne prend pas en compte le progrès des techniques, qui permet de découpler la production de bien-être et la consommation de ressources ». 

Le classement des pays les plus pollueurs

Qui gagne le trophée si convoité du pays le plus pollueur ? 😬 Sans prolonger le suspens, voici le tout récent classement des pays les plus pollueurs d’après l’ONG Global Footprint Network. 

Le TOP 15 des pays ayant une empreinte écologique totale la plus élevée...

RangPaysEmpreinte en hectares globaux
1Chine5 350 000 000
2Etats-Unis2 610 000 000
3Inde1 600 000 000
4Russie788 000 000
5Japon593 000 000
6Brésil588 000 000
7Indonésie439 000 000
8Allemagne386 000 000
9Mexique339 000 000
10République de Corée315 000 000
11France299 000 000
12Canada296 000 000
13Turquie283 000 000
14Royaume-Uni278 000 000
15Italie262 000 000

... ramené au nombre d’habitants

Pour vivre avec les limites de notre planète, l'empreinte écologique mondiale devrait être égale à la biocapacité disponible par personne sur notre planète, qui est actuellement de 1,7 hectares globaux. 

Ainsi, si l'empreinte écologique d'un pays par personne est de 14,7 hectares (comme c’est le cas chez nos amis Qataris) ses citoyens exigent près de 15 fois plus de ressources et de déchets que notre planète peut se régénérer et absorber dans l'atmosphère. 

RangPaysEmpreinte en hectares globaux selon le nombre d’habitant
1Qatar14,7
2Luxembourg12,8
3Emirats Arabes Unis8,9
4Bahrain8,7
5Trinité-et-Tobago8,2
6Canada8,1
7Mongolie8,0
8Etats-Unis8,0
9Koweit8,0
10Bermudes8,0
11Îles Cook7,3
12Oman7,3
13Australie7,3
14Estonie7,2
15Danemark6,9

Attention ⚠️ Ce n’est pas parce qu’un pays est positionné en bas du classement qu’il est soutenable !

Empreinte écologique par pays européens

Empreinte écologique des pays européens (en hectares globaux par habitant) d'après les données du Global Footprint Network.

Et la France alors ? 

🏅 44ème au rang mondial avec une empreinte écologique par habitant de 4,6, la France a l’air de plutôt bien s’en sortir dans le classement. Il faut toutefois nuancer nos propos car dans le classement de l’empreinte globale, la France se situe au 11ème rang. 

Empreinte écologique par pays américains

Amérique du Nord

Empreinte écologique des pays d'Amérique du Nord (en hectares globaux par habitant)

Amérique du Sud

Empreinte écologique des pays d'Amérique du Sud (en hectares globaux par habitant)

Empreinte écologique par pays africains

Empreinte écologique des pays africains (en hectares globaux par habitant)

Empreinte écologique par pays asiatiques

Empreinte écologique des pays asiatiques (en hectares globaux par habitant)

Empreinte écologique par pays océaniens

Empreinte écologique des pays océaniens (en hectares globaux par habitant)

Anaïs Fleury
Content Manager chez Carbo
Maîtriser son bilan carbone devient un jeu d'enfant avec Carbo.
Découvrir Carbo
Carbo ebook

Vous devriez aussi aimer

Logo Carbo Bilan Carbone Entreprise
Version beta

Engagez vous dès aujourd'hui avec Carbo.

Votre allié pour maîtriser votre impact carbone
cross linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram