Lecture 8 min
màj novembre 2021

Combien un arbre absorbe-il de CO2 ?

Anaïs Fleury
Sommaire

Les projets de compensation carbone fleurissent avec pour tête d’affiche : la plantation d’arbres. Les différents acteurs qui luttent contre le réchauffement climatique peuvent contribuer à la préservation de l’environnement par la reforestation, un des moyens pour absorber le CO2. Quels mécanismes sont à l'œuvre ? Peut-on contribuer à la neutralité collective par la compensation ? Comment un arbre capte et absorbe le CO2 ? 

Le lien entre un arbre et le CO2 émis

Un « puits de carbone » a la capacité d’être un réservoir captant et stockant le carbone présent dans l’atmosphère. Ce dernier est naturel ; les océans, les terres agricoles ou les forêts en sont un exemple.

Aujourd’hui, les forêts représentent le deuxième plus grand puits de carbone de la Terre ; le premier étant les océans. Le réchauffement climatique on en entend toutes et tous parler. Et avec, le sentiment d’urgence : il faut agir pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre (GES) et les forêts apparaissent comme des solutions viables afin d’absorber les GES émis. 

carbo arbre planter co2

Arbre & CO2 : une explication scientifique

L’explication scientifique réside dans la photosynthèse qui permet aux arbres mais aussi aux autres plantes, de stocker le CO2. Du grec φῶς phōs, qui signifie lumière et de σύνθεσις sýnthesis, la « combinaison », la photosynthèse est un processus en plusieurs étapes. 

Tout d’abord, les racines absorbent l’eau et les sels minéraux ce qui constitue la sève brute de la plante. Cette sève se déplace jusqu’aux feuilles où elles absorbent le dioxyde de carbone ainsi que la lumière. Ensuite, les feuilles rejettent de l’oxygène et changent l’eau et le CO2 en glucose. Le glucose, ce sucre, nourrit ainsi l’arbre et lui fournit de l’énergie. 

En plus de l’énergie fournie, la photosynthèse permet aussi de produire le matériau nécessaire à la constitution du bois, de l’écorce, des racines, des feuilles ou des aiguilles, bref de tout ce qui constitue un arbre. Enfin, le sous-produit de la photosynthèse est l’oxygène.

Photosynthèse : CO2 + eau + lumière du soleil → sucre + oxygène

arbre co2 photosynthèse
La photosynthèse

🖐 Le processus inverse de la photosynthèse s’appelle la respiration ; ce sont les cellules qui brûlent une partie du glucose avec l’oxygène. Le CO2 et l’eau sont produits de cette façon ce qui permet de fabriquer l’énergie nécessaire aux autres substances vitales de l’arbre. Du CO2 se libère ensuite dans l’environnement. 

Respiration : Sucre + oxygène → CO2 + eau + énergie

Quels sont les paramètres qui influent sur le CO2 absorbé ? 

Zoom sur ce phénomène de captation du CO2 présent dans l’atmosphère, bénéfique pour le climat. 

Arbre & CO2 : quelle capacité de stockage pour quelles espèces ? 

Tous les arbres n’ont pas la même capacité de stockage de CO2. En effet, plusieurs critères tels que l’espèce, l’âge, la taille, le climat ou encore le sol entrent en jeu. Enfin, la durée de vie fait aussi varier la capacité de stockage, de captation et d’absorption, ainsi que son niveau de croissance (croissance rapide ou longue). 

🖐 Il est compliqué d’estimer réellement le taux d’absorption et le taux de captation d’un arbre ; certaines espèces poussent vite et peuvent ainsi absorber rapidement du CO2 ce qui n’est pas le cas de toutes les espèces. D’autres sont plus résistantes aux maladies par exemple et donc vivent plus longtemps ce qui leur permet d’absorber du CO2 sur une plus longue durée que des arbres plus fragiles. 


Les diverses études sur le sujet montrent qu’un arbre nouvellement planté stocke entre 10 et 50 kg de CO2 par an, et pour la plupart des arbres la moyenne se situe autour de 20 à 35 kg de CO2 par an. 

Arbre & CO2 : quelle méthode de calcul ? 

On vous l’a dit plus haut, cela dépend de plusieurs facteurs et du cycle de vie de l’arbre. Ce qui entraîne des calculs donnant des résultats différents. Nous allons nous baser sur les calculs effectués par Ecotree qui tente de déterminer la quantité de CO2 émise par une forêt. 

La première étape dans la méthode de calcul consiste à définir la masse sèche de l’arbre. Cette dernière correspond à la masse de bois, moins la masse d’eau contenue dans le bois. Une fois la masse sèche obtenue, on divise ce chiffre car « un peu moins de la moitié de la matière sèche de l’arbre se constitue de carbone.”(Ecotree)

calcul arbre co2
Méthode de calcul pour déterminer la quantité de CO2 émise par un arbre

On obtient donc le calcul suivant : 

Un kilogramme de bois sec contiendrait 475 grammes de carbone. Et pour identifier combien de CO2 est absorbé dans 1 kg de carbone, Ecotree donne l’équivalence en kg de CO2 : 1 kg de carbone = 3,67kg de co2.

Donc un arbre de 1000 kg, avec une humidité de 100%, composé de 500 kg d’eau et de 500 kg de bois sec. L'arbre aura ainsi 237,5 kg de carbone et pourra absorber 871 kg de CO2.

Ainsi, Ecotree obtient le chiffre de 25 kg de CO2 absorbé pour un arbre d’une tonne. On a estimé que l’arbre avait 35 ans et qu’il contenait 100% d’eau.

🖐 D’après l’ONF, un hêtre de 150 ans mesure 30 mètres de haut et 80 cm de diamètre au pied et pèse autour de 10 tonnes (sans compter les racines). 

Arbre & CO2 : les bienfaits des arbres par types de forêt

Il existe plusieurs méthodes permettant d’évaluer le taux de CO2 absorbé par un arbre et selon le type de forêt. Voici deux tableaux issus des calculs de climate.selectra et d’Ecotree. 

Type de forêtCO2 absorbé par hectare (en tonnes)
Forêt de conifères (cyprès, cèdre, pin...)2,4 T de CO2/an
Forêt de feuillus (bouleau, châtaignier, chêne, érable…)4,6 T de CO2/an
Forêt mixte (composée de conifères et de feuillus)4,9 T de CO2/an
D’après les chiffres du site climate.Selectra 
Absorption CO2 Âge 
Pin maritime 300 kg 35 à 40 ans
Chêne Sessile800 kg 50 à 55 ans 
Douglas 600 kg Futaie irrégulière
D’après les chiffres d’Ecotree

Arbre CO2 et compensation carbone ? 

Tout au long de sa vie, un arbre absorbe et rejette du CO2 dans l’environnement, à condition qu’on ne prélève pas plus dans une forêt que ce qu’elle est capable de produire. En planter permet de compenser la pollution générée par le stockage de CO2 : l’arbre a besoin de CO2 pour pousser.

Arbre & CO2 : combien d’arbres nécessaires pour compenser notre empreinte carbone ? 

En France, les forêts séquestrent aux alentours de 20% de nos émissions de gaz à effet de serre. Tout comme le montre le dernier rapport du GIEC, le taux de CO2 dans l’atmosphère a constamment augmenté. Et si nous plantons tous des arbres, cela résoudrait-il le réchauffement climatique ? La question est complexe. 

Tout d’abord, il faut sa voir que l’empreinte carbone varie selon les continents dans le monde et selon les pays. En moyenne : 

  • un habitant du moyen orient émet 30 tonnes de CO₂ par an ; 
  • un américain au-dessus de 15 tonnes ; 
  • un européen, environ 10 tonnes.

Comptez 11.2 tCO2e en moyenne (chiffre de 2018, du Ministère de la Transition Écologique)

On l’a vu, en moyenne, un arbre est capable de stocker entre 20 et 35 kg de CO₂ par an. Si l’on prend la haute moyenne (35kg), alors nous devons planter 360 arbres par français et chaque année. Et pour la totalité de l’empreinte des français, cela représente 24 milliards d’arbres, soit 38% de la surface de la France à recouvrir ! 

Chaque jour, un français émet en CO2 environ la totalité de ce qu’un arbre est capable de stocker en un an en émission carbone.

D'après ekwateur

Compenser son empreinte carbone avec Carbo

Compenser son empreinte pour la réduire permet de contribuer à la neutralité collective à travers des projets de reboisement situés en France comme à l’étranger. 

Ainsi, lorsque vous compenser vos émissions, vous financez volontairement un ou des projets écologiques dont l’activité permet d’éviter tout ou partie de ses émissions de GES. Carbo vous accompagne sur les trois étapes pour faire de la plantation d’arbres une solution viable pour notre planète et pour l’environnement. 

Etape 1 : Calculer ses émissions de GES

Rien de plus simple : pour compenser il faut d’abord identifier les émissions que nous générons. Il existe de nombreux calculateurs libres d’accès sur le net, principalement proposés par des associations comme la Fondation GoodPlanet, l’outil Nos Gestes Climat (porté par l’ADEME et l’Association Bilan Carbone, issu de MicMac d’Avenir Climatique).  

100% fondés sur un questionnaire, ces outils peuvent être fastidieux. 

Carbo de son côté vous permet d’estimer en quelques clics, gratuitement et automatiquement le bilan carbone de votre consommation quotidienne. L’innovation ? A partir de vos dépenses bancaires, vous pouvez suivre et mesurer plus précisément quelles émissions de gaz à effet de serre vous aurez par la suite à compenser. 

Étape 2/ Estimer le prix de sa compensation carbone

Une fois votre bilan carbone avec Carbo effectué, l’application déduit la plantation d’arbres nécessaires pour absorber votre impact CO2. Vous avez ainsi la possibilité de prendre un abonnement mensuel qui vous permet de passer automatiquement à l’action ! 💪

Étape 3/ Contribuer à la neutralité carbone

Avec notre partenaire Pur Projet, vous pouvez choisir parmi plusieurs projets écologiques. Rejoignez donc le rang des optimistes en privilégiant la qualité, l'engagement et le suivi Carbo !

Paysage Carbo Lama 4

Carbo Lama

Initiative certifiée par Verra (VCS) et située dans la région de San Martin au Pérou, et consiste à installer une vingtaine d'espèces endémiques dans des forêts mixtes. Plus de 3 millions d’arbres y ont déjà plantés par 5334 fermiers. partenaires

Paysage Projet Carbo Nord

Carbo Nord

Réparti en Ile de France, Champagne-Ardennes et Hauts de France, Carbo Nord accompagne les agriculteurs qui font évoluer leurs pratiques pour la protection des sols et l’adaptation de leur territoire face au dérèglement climatique

Paysage Projet Carbo Sud

Carbo Sud

Focus sur la Méditerranée, une des régions qui risque de souffrir le plus du changement climatique en France, avec des enjeux liés à l'accès à l'eau et à la protection des cultures et des animaux contre les évènements climatiques extrêmes

Paysage Carbo Ouest 3

Carbo Ouest

Situé sur un territoire diversifié, entre littoral Atlantique et Massif Central, Carbo Ouest répond aux enjeux spécifiques de la Loire & Garonne en favorisant le développement durable de l'agroforesterie et des pratiques d’agricultures régénératives


Le fait à retenir de cet article ? Un arbre doit absorber 3,67g de CO₂ pour produire un gramme de carbone. Alors compenser par la plantation d’arbre, on vous dit oui, mais en parallèle d’une réduction des émissions. Justement, nous vous proposons une liste d’actions concrètes à mettre en place à la fois au quotidien mais aussi au sein de votre entreprise

Anaïs Fleury
Content Manager chez Carbo
Vivre neutre en carbone avec Carbo ?
Découvrir Carbo
Carbo ebook

Vous devriez aussi aimer

Logo Carbo Bilan Carbone Entreprise
Version beta

Engagez vous dès aujourd'hui avec Carbo.

Votre allié pour maîtriser votre impact carbone
cross linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram