Comment mesurer l’impact environnemental de son entreprise et le réduire ?

Cécile Angibault
 ⏳ 
lecture 8 min
🪄 
màj en septembre 2022
Sommaire
Recevez nos dernières ressources pros par mail, gratuitement 👌

Impact environnemental d’une entreprise :  de quoi parle-t-on ?

On ne vous apprend rien, l'impact environnemental des entreprises est inévitable. Que ce soit pour produire ou pour distribuer un produit, toute entreprise a des effets environnementaux. Même l’entreprise la plus vertueuse ne peut éviter cette réalité.

Pourtant, aujourd’hui, l’heure est à la réduction de cet impact. La transition écologique est une nécessité pour l’environnement.

Dans cet article, nous vous donnons les clés pour bien comprendre ce qu’est l’impact environnemental entreprise, le calculer et bien sûr, le réduire ! 

Une définition de l’impact environnemental

La notion d’impact environnemental désigne l’ensemble des modifications apportées sur l’environnement causées par un procédé, un produit ou une entreprise.

Pour le quantifier et l’expliquer plus précisément, on s’appuie sur la mesure de différents indicateurs.

On dit qu’il y a un impact environnemental si l’un de ces indicateurs est mis à mal :

  • Pour l’air : s’il y a une contribution à l’effet de serre, une acidification de l’air, un appauvrissement de la couche d’ozone ou encore des émissions de particules fines;
  • Pour l’eau : si on remarque une pollution des eaux douces ou marines, si l’eau potable devient impropre à la consommation ou encore si le milieu marin est intoxiqué;
  • Pour les ressources des sols ou la santé humaine : les ressources d’énergies fossiles ou ressources de la Terre, c’est-à-dire des ressources non renouvelables disparaissent, si l’activité implique un danger pour l’Homme ou la biodiversité.

💡On parle aussi d’impact écologique ou d’empreinte écologique

L’impact environnemental de l'entreprise, qu’est-ce que c’est ?

Lorsque l’on s’intéresse à l’impact environnemental de l’entreprise, plus précisément, on va donc parler de toutes les modifications apportées sur l’environnement par l’activité d’une structure économique.

En effet, pour produire un service ou un produit, une entreprise a un triple impact sur l’environnement :

  1. En amont de la sortie du produit, l’activité économique est telle que l’on a besoin d’extraire des ressources naturelles pour créer : l’entreprise a besoin de matières premières, de l’énergie, de l’eau, du sol, etc. Elle va alors potentiellement rejeter des déchets au cours de la fabrication et libérer des substances dangereuses nuisibles (bruits, vibrations, poussières ou gaz). De même, le stockage de produits peut aussi engendrer des fuites ou des problèmes sur l’environnement. En somme, chaque kilo de matière dans un produit fini a forcément eu un impact sur l’environnement.
  1. Lorsque le produit de l’entreprise est enfin commercialisé, il peut encore avoir des effets tout au long de son cycle de vie. D’abord, quand il est transporté jusqu’à son consommateur final. Puis, l’utilisation du produit peut nécessiter l’utilisation constante d’énergie ou contenir des substances dangereuses ou indésirables pour l’environnement.
  1. Une fois que le produit est en fin de vie, il peut constituer un nouveau problème pour l’environnement s’il ne peut être recyclé correctement (production déchets).

Comment se lancer dans l’évaluation de son impact environnemental et le réduire ?

L’obligation légale du reporting environnemental

En France, les entreprises sont contraintes par un cadre législatif pour prendre des engagements pour l’environnement par le ministère de la Transition écologique. 

🟢 Cela fait suite à plusieurs grandes lois environnementales. On peut citer la loi Grenelle II de 2010 et  la loi de la transition énergétique pour une croissance verte du 18 août 2015, suivies par d’autres vagues législatives plus récentes.

1️⃣ Ainsi, différentes structures ont désormais l’obligation de mesurer leur impact environnemental en réalisant un bilan d’émissions de gaz à effet de serre :

  • Entreprises de plus de 500 salariés en France métropolitaine ou 250 salariés dans les régions d’Outre-mer
  • Personnes morales de droit public de plus de 250 salariés
  • Collectivités de plus de 50 000 habitants 

Ce bilan doit s’accompagner d’un plan de transition pour réduire les émissions de l’entreprise et il doit être mis à jour tous les 4 ans. Concrètement, ce bilan GES permet d’évaluer la quantité de gaz à effet de serre émise dans l’atmosphère sur une année par les acteurs concernés.

2️⃣ De plus, les entreprises sont maintenant encouragées à la transparence sur l’impact environnemental de leurs produits grâce à l’affichage environnemental. Il s’agit d’indiquer une note (A, B, C, D ou E) à un produit ou service vendu sur le web comme en magasin.

Ce dispositif n’est pas obligatoire mais volontaire et il recoupe différentes catégories de produits : meubles, habillement, téléphone portable, hôtel. Ainsi affiché, cette note permet aux entreprises d’une part d’évaluer leur impact environnemental et d’autre part de communiquer sur leurs performances à partir d’un cadre technique encadré.

Comment mesurer l’impact environnemental des entreprises

Pour mesurer l’impact environnemental de sa structure, les dirigeants d’entreprises ont plusieurs outils à leur disposition :

  1. Le premier consiste à se lancer dans une étude d’impact environnemental. Elle s’attache à mesurer et analyser les effets sur l’environnement induits par l’activité de l’entreprise sur son site de production par exemple ou encore d’un produit.

Pour ce faire, la norme ISO 14031 propose une méthode de suivi de la performance environnementale. Elle utilise des indicateurs clés pour mesurer la performance environnementale (PE) de la structure. De même, les normes ISO 14064 et 14069 fournissent des outils pour développer des programmes axés sur la réduction des émissions de GES.

  1. Un autre outil à disposition des entreprises est le calcul de son bilan carbone. Il s’agit d’un outil de diagnostic qui estime les émissions directes et indirectes de gaz à effet de serre que génèrent une entreprise. On peut lire aussi le terme Bilan GES réglementaire.

Pour ce faire, les entreprises peuvent notamment utiliser des logiciels qui proposent une méthode de calcul simple et automatisée. C’est le cas de Carbo qui prend en compte toutes les activités liées à l’activité d’une entreprise en s'appuyant sur le GHG Protocol et la norme ISO 14064.

Preview Résultats Bilan Carbone Carbo Entreprise

Vous aussi, mesurer l'impact environnemental de votre entreprise avec Carbo !

  1. De plus, les entreprises peuvent estimer l’impact carbone des produits qu’elles fabriquent à travers ce qu’on nomme l’analyse de cycle de vie ou ACV. Cela permet de connaître avec précision l’impact d’un produit tout au long de son cycle de vie. On parle aussi de bilan carbone produit. C’est une méthode très aboutie pour se lancer dans une démarche d’éco-conception qui permet ensuite d’être complètement transparent dans l’affichage environnemental

➡️ Pour en savoir plus, téléchargez notre guide Tout comprendre sur l’impact carbone produits fabriqués

Réduire l’impact environnemental entreprise : choisir une méthodologie qui fonctionne

La stratégie des 4 R pour économiser les ressources

Lorsqu’une entreprise a fait un pas vers le calcul de son impact environnemental, elle peut ensuite chercher à le réduire. 

À ce titre, la responsabilité environnementale est l’un des piliers de la Responsabilité Sociétale des Entreprises

Les sociétés ont la possibilité de mettre en place un système de management environnemental qui s’appuie sur la norme ISO 14001. On parle aussi d’une démarche développement durable. Cela désigne les méthodes de gestion qui visent à prendre en compte l’impact environnemental dans chacune de ses actions et à les réduire avec des objectifs bien précis. 

De plus, chaque structure peut dès à présent s’inspirer des fondements de l’économie circulaire dans sa gestion de l’utilisation des ressources non renouvelables. 

Il est capital de ne plus voir les ressources non renouvelables comme un bien inépuisable car elles s’amenuisent : l’eau et les énergies fossiles en tête, pour ne citer qu’elles.

La “stratégie des 4 R” incite à une utilisation rationnelle des ressources :

  • Réduire la consommation des ressources utilisées pour produire 
  • Remplacer les ressources non renouvelables par des ressources plus vertueuses
  • Réutiliser les matières premières ou les ressources doit devenir un principe de base et il faut éviter la consommation de nouvelles ressources
  • Recycler les déchets produits ou utiliser des matériaux recyclés

Le bilan carbone comme guide des actions à réaliser pour limiter son impact

Évidemment, il reste compliqué pour les entreprises qui produisent des services ou des objets manufacturés d’éviter toute dégradation de l’environnement.

Il est donc important de structurer sa démarche de réduction d’impact environnemental au travers une méthode et une gestion environnementale précise.

Carbo, en tant qu’outil de calcul bilan carbone, permet aux entreprises d’évaluer les postes les plus émetteurs de CO2 de l’entreprise. 

En plus de l’outil de calcul et restitution du bilan, un plan d’actions personnalisé est ensuite délivré pour atteindre vos objectifs.

Concentrez alors votre énergie sur le plan de réduction de votre impact avec des actions qui marchent vraiment.

Des exemples d’actions concrètes devraient vous aider à vous lancer ! 😉⬇️

Réduire l’impact environnemental de son entreprise : exemples d’actions

✅ Construire une chaîne d’approvisionnement verte

Après avoir mesuré son impact puis avoir mis en place une méthodologie pour le réduire, une entreprise peut commencer par revoir son approvisionnement.

Cela peut passer par un changement dans l’origine de ses matières premières : préférer des matériaux non polluants, biodégradables, recyclables ou fabriqués localement. 

🌬 Miser sur les énergies renouvelables 

Pour avoir un impact moindre sur l’environnement, les entreprises peuvent privilégier l’utilisation d’une électricité verte. 

Souscrire à un contrat d’électricité avec un fournisseur qui assure une énergie 100% renouvelable, c’est : rejeter moins de CO2 : 1 kWh d’électricité produite avec du charbon émet 1050 grammes de CO2 contre 7 grammes avec une éolienne. (Données recueillies sur le site de l’Ademe).

C’est le moment de miser sur l’efficacité énergétique : maîtriser sa consommation est essentiel.

🚕 Penser le développement d’un transport plus minimaliste

Le transport est un pôle important et lourd dans les bilans carbone des entreprises. On estime que le transport représente  17% des émissions de CO2 d’une société.

Il est possible de changer cela. Voici quelques pistes pour réduire cette part : 

  • Optimiser les itinéraires de transports des marchandises
  • Favoriser le télétravail pour les travailleurs qui le peuvent
  • Inciter les salariés à changer leur comportement : prise en charge des trajets en transports en commun, prime vélo, flotte d’automobiles électriques en partage ou adaptation des horaires pour faciliter le covoiturage

💻 Opter pour la sobriété numérique

Avec la digitalisation des entreprises, le numérique prend une part de plus en plus importante dans les émissions de GES d’une entreprise.

Notez que 47% des émissions de gaz à effet de serre du secteur numérique s’expliquent avant tout par la fabrication des ordinateurs, smartphones et autres terminaux. 

En entreprise donc, on peut commencer par ne pas changer les téléphones portables ou ordinateurs des collaborateurs tous les ans. En somme : on mise sur la sobriété !

Au niveau de l’usage du web en tant que tel, quelques habitudes peuvent permettre de réduire son impact. Par exemple : limiter l’usage de la webcam qui est plus gourmande en données qu’une simple visio avec le son.

De même, le soir, tous les postes de travail doivent être éteints. Selon l’Ademe, l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie, les équipements informatiques représentent plus de 21% de la consommation électrique d’une entreprise, dont 75% en période d’inactivité !

💡À lire aussi : Impact du numérique sur l’environnement

Vous aussi, vous souhaitez passer à la vitesse supérieure pour mesurer l’impact environnemental de votre structure ? Consultez l’un de nos experts climats entreprises pour obtenir un plan de réduction de vos émissions sur-mesure

Cécile Angibault
Cécile accompagne les organisations dans leur prise de parole sur le web. Elle aime mettre en récit les histoires des entreprises et des marques engagées pour la transition écologique.
Maîtriser son impact environnemental devient un jeu d'enfant avec Carbo.
Découvrir Carbo
Carbo ebook

Vous devriez aussi aimer

Logo Carbo Bilan Carbone Entreprise
Version beta

Engagez vous dès aujourd'hui avec Carbo.

Votre allié pour maîtriser votre impact carbone
magnifiercross linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram