Développement durable : engagez votre entreprise

Margaux Achite-Henni
 ⏳ 
Lecture 12 min
Augustine Dabout Agreenculture carbo
Sommaire
Recevez nos dernières ressources pros par mail, gratuitement 👌

Vous vous demandez si votre entreprise peut s’engager dans une démarche durable. Mais vous ne comprenez pas grand-chose aux termes RSE et ODD ? Vous ne savez pas par où commencer pour engager votre entreprise dans une démarche de développement durable ? Pas de soucis ! Vous trouverez dans cet article toutes les explications, les processus et les exemples qu’il vous faut pour devenir une entreprise à activité responsable.

Développement durable et entreprises

Qu’est-ce que le développement durable ?

Tout d'abord, la définition de développement durable a été émise dans le rapport Bruntland en 1987. Elle faisait suite à la commission mondiale sur l’environnement et le développement de l’ONU. Mais le concept de développement durable existe depuis les années 70.

En effet, plusieurs crises, sociales et écologiques, ont fait prendre conscience qu’il fallait mettre en place un système durable. Par exemple, la catastrophe nucléaire de Tchernobyl en 1986, comme crise écologique. Ou bien la crise des chocs pétroliers de 1973, comme crise économique et sociale.

Le développement durable est “un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs

Gro Harlem, Premier ministre norvégien

Mais encore ?

Globalement, le développement durable permet d’organiser la société à long terme. Et ce à échelle locale ou mondiale. Face à la croissance de la population humaine et à la croissance des besoins, les ressources se limitent. Par conséquent, qui nous oblige à devoir gérer nos ressources.

Ainsi, trois piliers régissent le développement durable. Le pilier économique pour un développement efficace. Le pilier social pour un développement équitable. Et le pilier écologique pour un développement soutenable.

entreprise développement durable

Qu’est-ce qu’une entreprise qui participe au développement durable ?

Les entreprises, sont le moteur de l’économie et du développement. Elles doivent donc s’impliquer dans le développement durable. En France, on désigne cet engagement sous le terme RSE : responsabilité sociétale des entreprises.

Certaines lois en France, demandent aux entreprises de prendre la responsabilité de révéler publiquement leurs impacts sur l’environnement. L'objectif est de les rendre plus écologiques et durables. Par exemple, il y a :

  • l’article 173 de la loi de transition énergétique, de l’année 2015, pour la croissance verte. Il oblige certaines les entreprises à inclure les impacts de leurs activités, leurs produits et leurs services, dans leurs rapports de gestion annuel.
  • l’article L. 225-102-1 du code du commerce, en vigueur depuis l’année 2021. Il demande des informations sur les postes émetteurs de gaz à effet de serre, informations à écrire dans un rapport.

Les entreprises qui s’impliquent à différents niveaux dans une démarche RSE changent leur fonctionnement. Pour qu’il soit plus durable et responsable. Voici quelques exemples qui illustrent une politique RSE en entreprise :

  • opter pour un fournisseur d’énergies renouvelables
  • adapter le mode de production
  • sélectionner des matériaux durables pour réduire les déchets
  • modifier le mode de consommation de l’entreprise
  • réduire l'utilisation de ressource dans le cadre d'un événement éco-responsable

Aujourd'hui, les entreprises qui choisissent de limiter leur impact sociale et environnementale (RSE) se font principalement sur base de volontariat. Même si les motivations peuvent être très différentes d’une entreprise à l’autre. Ces entreprises cherchent à impacter positivement l’environnement et la société tout en conservant une activité stable et durable.

Beaucoup d’actions RSE dépendent des parties prenantes. C'est-à-dire, les clients, les actionnaires, les collaborateurs, les fournisseurs, ou les pouvoirs publics.

Ces engagements vont donc au-delà du cadre légal imposé et chaque entreprise peut choisir son niveau d’implication.

Être reconnue en tant qu'entreprise développement durable

Différents labels permettent de certifier les entreprises qui s’engagent dans le développement durable :

  • La norme ISO 26000. Cette norme définit entre autres : la gouvernance de l’organisation, les droits de l’homme, les relations et conditions de travail, l’environnement, la loyauté des pratiques, les questions relatives aux consommateurs, les communautés et le développement local.
  • Le Global Compact France. Mandaté par l’ONU, il construit des principes de droit du travail, des droits humains, de l’environnement et de lutte contre la corruption. 
  • B-Corp. Un label qui certifie les entreprises à impact sociétal et environnemental positif.

Ainsi, pour obtenir ces certifications, les entreprises doivent donc justifier de leur engagement sociétal et environnemental. Afin de pouvoir construire une trajectoire viable et pérenne il est nécessaire de faire l’état des lieux de son entreprise. Mesurer son bilan carbone est donc recommandé. Voire indispensable pour justifier d’une démarche environnementale sérieuse. De nombreuses solutions, comme Carbo, existent. Les plateformes digitales s'adaptent particulièrement bien aux petites et moyennes entreprises (moyens humains et financiers limités). 

streamline-entreprise-collègues-mains-développement-durable

7 propositions d’action pour engager son entreprise dans le  développement durable

Réduire sa consommation d’énergie

Tout d’abord, optez pour la mise en place des petits gestes du quotidien. Ils ne demandent pas beaucoup d’effort. Mais l’impact est facilement mesurable. Par exemple, vous pouvez :

  • Éteindre la lumière quand vous quittez vos locaux
  • Éteindre les prises qui ne s’utilisent pas
  • Baisser le chauffage (il est conseillé de régler le chauffage entre 18° et 20°en hiver)
  • Fermer les volets la nuit évite les pertes de chaleur
  • Utiliser des ventilateurs qui consomment 20 fois moins d’énergie que la climatisation (se mesurant en watts), en été
  • Ne pas ouvrir vos fenêtres quand le chauffage ou la clim sont allumés

💡 Le conseil Carbo : paramétrez vos équipements pour qu’ils fonctionnent automatiquement. Cela permet d’avoir le contrôle de la consommation de leurs énergies. Par exemple, vous pouvez utiliser des interrupteurs automatiques, des chauffages avec thermostats, un mode veille pour les écrans et/ou un ordinateur en mode économies d’énergie.

Le saviez-vous ? Même vos emails émettent du CO2. Effectivement, les pièces jointes lourdes, les signatures, les mises en copie et les mails en grande quantité sont à éviter.

Avoir des infrastructures respectant des normes écologiques

Si vous créez votre entreprise, ou si vous déménagez votre entreprise, c’est le moment de vous installer dans un bâtiment qui respecte les normes écologiques.

Mais si ce n’est pas le cas, pas de panique. Effectivement, il est encore temps de faire des aménagements pour changer et mettre en place les bons processus. Vous pouvez prendre en compte, par exemple :

  • la certification NF HQE. Elle évalue l’efficacité énergétique et la performance environnementale des bâtiments et atteste d’un cadre sain et confortable. 
  • BREEAM. Certification qui étudie la performance environnementale des bâtiments.
  • LEED. Certification qui standardise des bâtiments à haute qualité environnementale
  • le label BBC, pour les bâtiments qui consomment moins de 50 kWh/m²/an en énergie primaire. 
  • la certification WELL. Elle étudie le bien-être, en lien avec les bureaux des salariés.

🖐 Veillez à l’isolation de vos bureaux pour respecter la réglementation thermique.

Paiement annulé entreprise développement durable

Quels équipements choisir ?

Nous vous recommandons d’investir dans des matériaux qui sont éco-conçus. C’est-à-dire recyclables, en bons états pour qu’ils soient durables, produits localement et dans le respect de l’environnement. Aidez-vous des labels sur les matériaux pour guider vos achats. Par exemple, les feuilles de papier certifiées ou les ordinateurs labellisés ou reconditionnés.

💡 L’achat de véhicules électriques plutôt que thermiques pour les activités de vos employés permettrait de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Quels moyens de transports emprunter ?

Les transports en commun sont les moyens de transport les moins polluants. Vous pouvez encourager vos employés à prendre le train. Par exemple, à travers des campagnes de communication, des conférences, des communications internes et en remboursant leurs titres de transports. Sinon, un système de covoiturage est un moyen qui peut se mettre en place pour les collègues qui vivent à proximité les uns des autres. Pour ceux qui aiment l’activité sportive, une balade à pied ou à vélo réduira les émissions de gaz à effet de serre. 

🖐 Le télétravail s’avère également efficace pour réduire les émissions de gaz à effet de serre liés.

Mockup livre blanc transports

Bilan Carbone : 7 idées pour réduire l'empreinte carbone de ses transports !

Réduire et recycler ses déchets

Pour réduire vos déchets il y a plusieurs possibilités. Effectivement, prenez soin de vos outils pour assurer leur longévité. Une fois qu’ils ne sont plus en bon état, renseignez-vous sur la manière de les recycler, pour les intégrer dans l’économie circulaire entre autre. 

🖐 Les ordinateurs professionnels en fin de vie sont récupérés par des filières pour les adapter à des particuliers ou des associations.

Quant à la vie interne de l’entreprise, vous pouvez mettre en place un tri sélectif pour recycler. Par exemple, installez des poubelles de tri différentes, des composteurs, des bornes de recyclage. Réduisez au maximum vos impressions papier. Et si vous en imprimez vous pouvez le recycler après. Achetez une recharge de piles, pour ne plus avoir à en jeter. Investissez dans des produits de nettoyage écologiques. Par exemple, du liquide vaisselle concentré, solide.

💡La vaisselle réutilisable évite les déchets plastiques.

Il s’agit d'une bonne stratégie pour sensibiliser les employés. 

Avoir des partenaires commerciaux engagés

Ensuite, le fait de travailler avec des partenaires qui ont les mêmes valeurs éthiques que vous sera un atout pour participer au développement durable. Votre collaboration ne ternira pas votre image. Enfin pour apprendre des méthodes de l’autre et ainsi avoir un bon impact sur l’environnement.

Pour s’assurer que vos partenaires soient engagés dans le développement durable vous pouvez leur demander leurs bilans carbone, leurs chartes de bonnes conduites et les différents rapports des inspections qui assurent la bonne tenue des droits du travail.

collègues main entreprise développement durable

Communiquer auprès des parties prenantes

Vous êtes enfin une entreprise avec une activité engagée dans le développement durable ? Bravo !

À l’aide de différents moyens de communication (campagnes publicitaires, sites web, réseaux sociaux, conférences), vous saurez convaincre vos clients, vos partenaires et vos salariés de perpétuer cet engagement. L’effet de bouche à oreille de votre management permettra de développer le nombre d’entreprises RSE. Et par conséquent, de soutenir le développement durable.

Sur quelles entreprises RSE prendre exemple ?

6 entreprises engagées dans le développement durable en France

Maif, société à mission sociale et environnementale

🖐 Une société d’assurance mutuelle, en France.

Tout d'abord, une société à mission est une entreprise dont ce statut déclare son engagement environnemental et social. Étant société à mission, la Maif s’implique dans une démarche RSE. Ainsi son objectif est d'agir dans le développement durable. De l’organisation de l’entreprise à ces services, tous leurs processus ont été repensés. Effectivement, les valeurs responsables sont au centre de leurs activités. Par exemple, l’entreprise a remis en question ses achats, ses déplacements et sa consommation d’énergie. Cela peut donc réduire son empreinte carbone.

💡L’entreprise favorise l’achat de véhicules à vignette Crit’Air de niveau 1 ou de véhicules électriques. La Maif forme aussi leurs collaborateurs à avoir une conduite éco-responsable. Ils proposent des contrats à leurs clients avec : covoiturage, autopartage, prêt de véhicule, pédibus et assurance pour trottinettes électriques. L’entreprise prend en charge à 100% les titres de transports des salariés, indemnise ceux qui vont au travail à vélo, autorise le télétravail et met à disposition des bornes pour recharger les véhicules électriques. 

La Maif met en place la consommation d’énergies renouvelables. Effectivement, le but est de minimiser l’impact de ses services et sensibiliser ses sociétaires. L’entreprise privilégie les fournisseurs basés en France.

ballade jardin entreprise développement durable

Aigle et son impact environnemental réduit

💡 Marque de bottes, chaussures et prêt-à-porter, en France.

Tout d'abord, l’entreprise Aigle a fixé des objectifs pour accompagner le développement durable :

  • - 46 % d'émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030
  • 50 % de produits responsables d’ici 2022
  • 50 % d’énergie renouvelables d’ici 2025

En effet, depuis l’année 1853, Aigle fabrique des bottes en caoutchouc 100% naturelles (parmi d’autres produits). L’entreprise travaille avec des matières recyclées, naturelles, biologiques et certifiées. Cela concerne une grande partie de leurs produits. Elle veille à proposer des vêtements robustes pour qu’ils durent dans le temps.

Depuis qu’elle est société à mission, l’entreprise fait attention au choix de ses ressources. Ainsi, l’entreprise met en place sa démarche responsable autour de 3 champs d’action :

  • l’impact écologique des produits
  • la protection de la biodiversité
  • l’humain

De plus, Aigle est signataire de différentes chartes, pour attester de leurs engagements. Par exemple, il s’agit de Fashion Pact, UNFCC, Un Global Compact et SBTI.

Nature et découvertes, impliquée pour ses salariés

🖐 Entreprise de vente de produits bien-être, ludiques, scientifiques, sportifs et esthétiques, en France.

L’entreprise s’engage surtout d’un point de vue social. Ainsi, cette entreprise estime le confort des salariés comme une priorité. Elle leur offre un matériel qualitatif et des possibilités de télétravail. De plus, le télétravail aide l’impact sur l’environnement en même temps. Des événements participatifs avec des intervenants qualifiés sont mis en place. Ils permettent de sensibiliser et d’apprendre sur le développement durable, l’environnement et l’innovation. Nature et découvertes est certifiée B CORP.

Leurs objectifs sont donc :

  • créer des produits durables
  • limiter l’impact sur l’environnement de leur production
  • limiter l’impact sur l’environnement de leur commercialisation
  • favoriser l’économie circulaire
  • éviter le gaspillage
  • favoriser le recyclage

Ainsi, l’entreprise a travaillé sur une stratégie d’éco-conception. Pour résumer, cette stratégie se matérialise en sélectionnant des matières premières respectueuses de l’environnement, optimisant leurs packagings et en renonçant au transport aérien.

Image Principale Energie verte entreprise développement durable

Phenix, entreprise anti-gaspillage

💡 Entreprise qui propose des solutions anti-gaspillage à travers une application, en France.

Effectivement, cette start-up part du constat que les acteurs agro-alimentaires gaspillent et qu’il faut y remédier. Ainsi, la démarche de l’entreprise est de combiner efficacité économique et bienfaits environnementaux. De plus, l’entreprise s’engage à toujours servir quelqu’un. Par exemple, les consommateurs, les commerces, les industriels, les enseignes de distribution ou les personnes en situation précaire.

Une véritable boîte à idées pour éviter que les produits ne finissent à la poubelle.

De plus, Phenix est labellisée B-Corp et ESUS (Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale) par le gouvernement français.

La Banque Postale, 1ère banque RSE au monde

🖐 Une banque publique en France.

Tout d'abord, l’entreprise met en place des actions pour l’environnement et dans la transition écologique et énergétique.

La Banque Postale lutte donc contre la pauvreté et protège la planète. Cet engagement fait suite à la signature des 9 accords internationaux. La démarche de l’entreprise s’aligne aux objectifs du développement durable (ODD).

L’entreprise veut donc lutter contre le réchauffement climatique. Elle adapte ses produits et ses services.

💡 La Banque Postale propose aux particuliers, une offre de financement spécifique en faveur de la rénovation énergétique des logements et des véhicules verts. La Banque Postale ne finance que des projets d’entreprises d’énergie renouvelable.

Surtout que ces engagements sont reconnus. En effet, l’entreprise reçoit en 2020, la note “A” du Carbon Disclosure Project (CDP). Cela récompense sa stratégie de lutte contre le changement climatique. En 2020, l’entreprise se classe 1ère banque mondiale du secteur bancaire, grâce à ses processus RSE, par les agences de notation extra-financière Vigeo Eiris et ISS-ESG.

Ainsi, dans les faits, l’entreprise met en place :

  • La distribution l’ECO PTZ pour les particuliers
  • La proposition d’une gamme de prêts verts pour les particuliers, les collectivités locales et les entreprises
  • L’achat exclusif, pour leur consommation, d’électricité issue des énergies renouvelables
  • Le financement de projets du secteur des énergies renouvelables
  • Le financement exclusif de développement des énergies renouvelables (excluant les énergies fossiles) pour le secteur énergétique
Réfléchir, résoudre des problèmes, entreprise développement durable

Schneider, un engagement pour un société durable

🖐 Entreprise multinationale spécialisée dans les solutions numériques d’énergies, en France.

Schneider a été élue “société la plus durable au monde” par Corporate Knights. Corporate Knights est un journal canadien qui met en valeur un capitalisme “propre”. C’est-à-dire un marché où les acteurs prennent le contrôle de leurs conséquences sociales, économiques et environnementales. Ainsi, Schneider prend la responsabilité de s’engager pour une société, une économie et une planète durable.

Par conséquent, voici leur démarche globale :

  • agir pour le climat, l’environnement
  • soutenir les communautés locales
  • mesurer leurs principes de confiance, de responsabilité
  • garantir l’égalité des chances
  • utiliser les ressources avec efficacité
  • mobiliser toutes les générations

Concrètement, la quantité de plastique utilisée dans leurs produits a diminué de moitié depuis 2017. Cela s’explique par le fait d’utiliser des matériaux recyclés pour leurs produits et leurs emballages.


En conclusion, pour respecter les Accords de Paris et atteindre la neutralité carbone d'ici 2050 toutes les entreprises doivent s'engager dans la lutte contre le réchauffement climatique. Elles doivent aussi adopter des modes de production et de consommation plus durables.

Si la législation est encore permissive et encore peu contraignante, des projets de lois à l'échelle européenne émergent (exemple : Loi n° 2021-1308 du 8 octobre 2021 portant diverses dispositions d’adaptation au droit de l’Union européenne dans le domaine des transports, de l’environnement, de l’économie et des finances). Par conséquent les acteurs économiques devront s'adapter.

Alors plutôt que de devoir subir la législation, pourquoi ne pas anticiper et engager dès maintenant votre entreprise ?

Margaux Achite-Henni
Content Manager chez Carbo
Maîtriser son bilan carbone devient un jeu d'enfant avec Carbo.
Découvrir Carbo
Carbo ebook

Vous devriez aussi aimer

1 2 3 6
Logo Carbo Bilan Carbone Entreprise
Version beta

Engagez vous dès aujourd'hui avec Carbo.

Votre allié pour maîtriser votre impact carbone
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram