Mesures sociales et environnementales

La prochaine équation à résoudre

La team Carbo

Les mesures sociales et environnementales exceptionnelles ont eu un effet immédiat sur les émissions de CO2.

C’est un des enseignements de cette période : sur les quatre premiers mois de 2020, c’est un milliard de tonnes de CO2 en moins qui a été rejeté dans l’atmosphère, soit une baisse de 8,6% par rapport à 2019.

Une diminution inédite depuis la Seconde Guerre mondiale.

Au final sur l’année 2020, la baisse devrait s’établir autour des 5%. De fait, c'est pile le chiffre correspondant à la baisse qu’il faudrait obtenir chaque année pour rester sous les 2°C de réchauffement global - réchauffement à partir duquel le dérèglement est considéré comme incontrôlable.

" Ça donne une idée de l’ampleur des mesures qu’il faudrait prendre "

Corinne le Quéré, Climatologue

En un sens donc, cette crise mondiale a été bénéfique pour la planète et pour l’avenir de l’humanité, les émissions de gaz à effets de serre étant la principale cause du réchauffement climatique. 

Etude Carbone - Mesures sociales et environnementales
Extrait de notre étude sur l'empreinte carbone des français lors du confinement

La casse sociale s’annonce tout aussi inédite.

La réponse d’Emmanuel Macron pour l’éviter ? “ Travailler plus et produire davantage ”, comme il l’a formulée lors de son allocution du 14 juin.

Nous voici donc face à un sacré dos-d’âne : notre modèle économique ne supporte pas les pauses, or le dérèglement climatique ne sera freiné qu’avec des pauses à répétition.

Concilier mesures sociales et environnementales : et si c’était cela l’équation la plus importante à résoudre pour notre siècle ? 

Vous devriez aussi aimer

Carbo Business
Version beta
Engagez vous dès aujourd'hui avec Carbo.
Votre allié pour maîtriser votre impact carbone
arrow-left-circle linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram