La RE2020, une excellente nouvelle pour l'éco-construction

Ilo Rakotonavahy
 ⏳ 
lecture 7 min
🪄 
màj en août 2022
Sommaire
Recevez nos dernières ressources pros par mail, gratuitement 👌

La RE2020 en quelque lignes

  • Quand commence la RE2020 ?
    À compter du 1er janvier 2022, la RE2020 s’applique à la construction de bâtiments et parties de bâtiments à usage d’habitation. Les autres bâtiments sont concernés à partir du 1er janvier 2023.
  • Quelles sont les exigences de la RE2020 ?
    1. La prise en compte du changement climatique pour améliorer le confort d’été
    2. La mise en avant de sources d’énergies renouvelables 
    3. La priorisation de matériaux biosourcés
  • Comment respecter la RE2020 ?
    Donner la priorité à des matériaux de construction durables, recyclables et locaux. 
    Assurer une performance énergétique optimale du bâtiment.
  • Quels sont les 3 grands objectifs de la réglementation environnementale 2020 ?
    1. Des bâtiments qui consomment moins et utilisent des énergies moins carbonées,
    2. Ménager une transition progressive vers des constructions bas carbone, misant sur la diversité des modes constructifs et la mixité des matériaux
    3. Des bâtiments plus agréables en cas de forte chaleur.

L’essentiel sur la Réglementation Environnementale 2020

Contexte

La RE2020 est une réglementation énergétique et environnementale qui reprend les engagements climat portés par la France ces dernières années.

Le respect des engagements de la France pris dans la lutte contre le changement climatique, récemment réaffirmés dans la loi Énergie Climat, suppose que la France atteigne la neutralité carbone en 2050. 

Pour le secteur du bâtiment, cela correspond principalement à une amélioration de la performance énergétique et à une diminution importante de la place du gaz dans les logements. 

Cet engagement avait donc déjà été pris en compte par la loi Grenelle et la RT2012. Cependant, la RE2020 arrive avec des engagements et des objectifs encore plus ambitieux. 

Image principale - Bâtiment éco-responsable

Les grands principes de la RE2020

La RE2020 comprend 3 grands objectifs :

  • Des bâtiments qui consomment moins et utilisent des énergies moins carbonées,
  • Ménager une transition progressive vers des constructions bas carbone, misant sur la diversité des modes constructifs et la mixité des matériaux
  • Des bâtiments plus agréables en cas de forte chaleur.

La période d’étude de référence est de 50 ans pour tous les bâtiments.

objectifs re2020

Qui est concerné par la RE2020 ? 

Le secteur des bâtiments et de la construction

Dans un premier temps, la RE 2020 s’appliquera à la construction de bâtiments ou parties de bâtiments à usage d’habitation. Dans un second temps, elle sera étendue aux bâtiments ou parties de bâtiment à usage de bureaux, ou d’enseignement primaire ou secondaire.  

Ces mesures arrivent dans un contexte où le secteur du bâtiment est très critiqué pour son manque d’efforts en termes d’incidence environnementale. 

Bilan Carbone dans le bâtiment

L'empreinte carbone du secteur du bâtiment est significative pour de nombreuses raisons : production des matériaux, transport des produits, consommation de carburant sur les chantiers, pratiques de recyclage, etc. Et, de fait, les entreprises du domaine n’échappent pas à la règle ! 

En France, l’empreinte carbone des français a augmenté pour atteindre en moyenne 9,52 tCO2e/habitant en 2021. Soit une hausse de près de 5% par rapport à 2020.  Le secteur du bâtiment serait responsable d'un peu moins de 3 tonnes, soit 25% de notre impact ! 

L’éco-construction et l'éco-rénovation favorisées !

La RE2020 vient également renforcer les initiatives de construction durable. Pour rappel, l’éco-construction (ou construction durable) regroupe toute construction ou travaux de rénovation qui réduit l'impact des bâtiments sur le climat et l'environnement.  

eco construction

En choisissant l’éco-construction, les professionnel.le.s du bâtiment durable s'engagent principalement sur deux points : 

  • Donner la priorité à des matériaux de construction durables, recyclables et locaux. 
  • Assurer une performance énergétique optimale du bâtiment.

De même, si l’éco-rénovation n’est pas au cœur de la RE2020, elle reste un axe prioritaire dans l’optimisation de la performance énergétique des bâtiments en France. 

Quand commence la RE2020 ?

  • À compter du 1er janvier 2022, la RE 2020 s’applique à la construction de bâtiments et parties de bâtiments à usage d’habitation, de bureaux et d’enseignement primaire ou secondaire soumis à l’article R. 111-20 du Code de la construction et de l’habitation, et à la construction de parcs de stationnement associés à ces constructions.
  • Jusqu'au 1er janvier 2023, ce sont les exigences de la RT 2012 – ou l’absence d’exigences le cas échéant – qui s’appliquent aux constructions temporaires et extensions de petite surface. 
  • Les évaluations des constructions nouvelles soumises à la RE 2020 seront obligatoirement formalisées par deux attestations : une en phase permis de construire et une en phase achèvement des travaux.

Quelles sont les exigences de la RE2020 ? 

RT2012 et RE2020, quelles différences ?

Le Grenelle de l’Environnement avait fixé un objectif très ambitieux de réduction des consommations d’énergie pour les bâtiments neufs construits après 2012. Cela a donné naissance à la réglementation thermique 2012 (RT 2012). 

La RT2012 s’appuyait sur trois exigences de résultat : 

  • une exigence d’efficacité énergétique du bâtiment, dite “Bbiomax” ; 
  • une exigence de consommation conventionnelle maximale d’énergie primaire, dite “Cepmax”, qui concernait surtout les besoins liés au chauffage du bâtiment ; 
  • une exigence de confort d’été pour les bâtiments non climatisés.  
re2020 vs rt2012

À la différence de la RT2012, la RE2020 n’est pas qu’une réglementation thermique. C’est une réglementation aussi bien énergétique qu’environnementale. Par exemple, l’analyse de cycle de vie, introduite dans la RE 2020 est une évolution réglementaire importante. Elle permet d’évaluer différents impacts environnementaux d’une nouvelle opération de construction.

Les 3 grandes nouveautés de la RE2020 

1. La prise en compte du changement climatique pour améliorer le confort d’été

La RE 2020 introduit une nouvelle exigence, sur les degrés-heures d’inconfort (DH), avec une nouvelle méthode de calcul qui prend en compte les effets du changement climatique sur les bâtiments. 

Cela concerne l’évolution des températures à venir, les vagues de chaleur qui vont devenir plus fréquentes, plus intenses et plus longues et donc la prise en compte des canicules à venir. 

🖐 L’indicateur qui permet d’évaluer l’inconfort est le degrés-heures d’inconfort : DH qui s’exprime en °C.h. Il représente le niveau d’inconfort perçu par les occupants. 

2. Un nouveau boost pour les sources d’énergies renouvelables 

L’évaluation énergétique considère les consommations de chauffage, refroidissement, eau chaude sanitaire, ventilation, éclairage des bâtiments ainsi que les consommations liées à la mobilité interne des occupants intégrant les consommations liées aux éventuels parkings. 

La RT2012 avait déjà introduit une exigence de recours aux énergies renouvelables pour les maisons individuelles. Mais la RE2020 va plus loin en étant la continuité directe de la stratégie bas carbone en France. 

re2020 et énergie renouvelables

Une telle stratégie signifie notamment le développement des énergies renouvelables comme la chaleur renouvelable pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire. La RE 2020 s'inscrit donc dans cette trajectoire, en limitant la consommation d'énergie non renouvelable et d'énergie carbonée.

En effet, les énergies renouvelables, dans le calcul de la consommation énergétique, ont un poids plus faible que les énergies fossiles. De quoi motiver le secteur du bâtiment pour les mettre en avant. 

3. Les nouveaux matériaux de la RE2020

Avec la RE2020, ​​les acteurs du bâtiment doivent prendre en compte l’impact de la fabrication des matériaux et des équipements. Au revoir le béton ! 

Elle vient donc confirmer les nouvelles tendances autour des matériaux biosourcés. Un produit biosourcé se fabrique à partir du vivant. C’est de plus en plus le cas avec de nouveaux isolants biosourcés. 

re2020 Biosourcé

Les isolants biosourcés peuvent être dérivés :

  • du bois ;
  • de la ouate de cellulose issue du papier ;
  • de la laine de coton ;
  • de la plume de canard ;
  • du liège ;
  • de la laine de chanvre ;
  • du lin ;
  • de la laine de mouton ;
  • de la paille ;
  • ou de textile recyclé.

Si les matériaux sont parfois plus chers, ils restent tout aussi performants que les matériaux habituels. Les matériaux biosourcés viennent également avec leur lot d’avantages spécifiques : amélioration de la qualité de l’air, isolation phonique et thermique, protection contre l’humidité et les feux, etc. 

Des labels pour aller au-delà de la RE2020 

L’introduction progressive de la RE2020 dans le secteur du bâtiment, c’est aussi l’occasion de mettre au goût du jour les labels liés à la construction et notamment l’encadrement de la construction durable. 

Le Label BBCA

Le label BBCA Neuf ou Label Bâtiment Bas Carbone atteste qu'un bâtiment tertiaire a une faible empreinte carbone pendant les phases de conception, de construction, d'exploitation et de démolition. Ce label propose donc une analyse sur l’ensemble du cycle de vie d’un bâtiment. 

label bbca

Le label peut être délivré en 2 temps :

  • à la conception sur la base d’un DCE, pour le label provisoire
  • à la livraison sur la base du DOE pour le label définitif

Le label BBCA apporte également son expertise technique pour développer le « premier » label immobilier bas carbone paneuropéen. 

Ce label vise à promouvoir la réduction de l'empreinte carbone des bâtiments sur l'ensemble de leur cycle de vie. Dans un premier temps, il cible les bureaux, les résidences et les hôtels. 

Le travail de l’association Effinergie RE2020

Avec l’arrivée de la RE2020, Effinergie redéfinit le bâtiment à énergie positive et renforce ses exigences sur plusieurs indicateurs ou en anticipant le calendrier de la RE2020. Pour rappel, Effinergie est une association qui s’occupe de généraliser les bâtiments neufs à basse consommation. 

Les réunions de son collectif permettent aujourd’hui d’aboutir à des règles techniques structurantes et redonnent une définition aux bâtiments à énergie positive. Des travaux sont en cours pour évaluer les possibilités d’évolution des exigences pour les projets tertiaires.

batiment énergie positive

Un bâtiment à énergie positive (BEPOS) est un bâtiment qui produit plus d'énergie, thermique ou électrique, qu'il n'en consomme sur une période de douze mois. Il peut ainsi restituer son surplus de production énergétique sur le réseau. C’est une manière d’équilibrer la consommation énergétique et la production énergétique. 

Ilo Rakotonavahy
Ilo est Content Manager à Carbo. Spécialisée en Relations internationales, elle intègre le master Environmental Policy à Sciences Po. Son projet du moment : rendre les festivals de musique plus durables.
Accélérez votre transition écologique avec Carbo.
Découvrir Carbo
Carbo ebook

Vous devriez aussi aimer

Logo Carbo Bilan Carbone Entreprise
Version beta

Engagez vous dès aujourd'hui avec Carbo.

Votre allié pour maîtriser votre impact carbone
magnifiercross linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram