Construction bas carbone : construire le futur

 ⏳ 
lecture 10 min
🪄 
màj en décembre 2023
Sommaire
Recevoir nos ressources pros gratuites

bâtiment au milieu d'un champ

Le secteur de la construction prend ces dernières années un nouveau virage, pour répondre à un enjeu triple : baisser les consommations d’énergie des bâtiments, réduire les coûts liés à ces dernières et réduire l’empreinte carbone des bâtiments. En France, le bâtiment est en effet à l’origine de 23 % des émissions de gaz à effet de serre... Soit l’un des secteurs les plus émissifs du territoire. Vous avez un projet de construction mais vous ne voulez pas plomber votre bilan carbone ? C’est tout à votre honneur. Suivez le guide, Carbo vous aide à y voir plus clair !

illustration de ville

La construction bas carbone : de quoi parle-t-on ?

Les rejets carbonés du secteur du bâtiment en France devront diminuer de 87 % d’ici à 2050. Un objectif défini par la loi de transition énergétique !

En effet, le secteur du bâtiment représente 37 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Un chiffre marquant qui interroge sur des pratiques de construction en retard sur leur temps... Quand on sait que l'on bâtit de la même manière ou presque depuis l’Antiquité.

Mais alors, construire bas carbone, c’est quoi ?

construction bas carbone végétalisée

Des constructions moins polluantes

L'objectif est ici de produire des bâtiments dont les émissions de gaz à effet de serre sont limitées. Alors, la construction bas carbone, ou l'éco construction, utilise des combinaisons de procédés et de matériaux particuliers et prend en compte tout le cycle de vie des projets de construction (chantier, utilisation des locaux, fin de vie…).

Tout le cycle de vie du bâtiment est concerné

L’étape de construction est très impactante (60% des émissions de GES du bâtiment concerné). Mais l’exploitation des locaux mis sur pied le sera également (40% des émissions). Notamment en termes de consommation d’énergie (Source : BBCA) !

La fin de vie du bâtiment doit aussi être incluse dans la réflexion autour des émissions de CO₂. Déconstruction, re-montage...

En effet, le bâtiment doit être pensé comme tout objet relevant de l’économie circulaire et pouvant bénéficier d’une seconde vie (voire plus !).

La réglementation en vigueur

Pour guider le secteur du bâti dans sa transition, l’État a mis en place un cadre réglementaire. Ainsi, sont fixés des niveaux de performance énergétique à respecter, dans la construction neuve comme dans la rénovation.

Dans ce cadre, place à la RE2020, nouvelle réglementation environnementale ! Mise en vigueur début 2022, elle concerne le bâtiment neuf. Ses ambitions ? Atteindre les objectifs de l’Accord de Paris et la neutralité carbone en 2050.

norme construction bas carbone

La RE2020 englobe aujourd’hui tous les permis de construire : maisons, logements collectifs, bureaux, etc.

Elle s’articule autour de trois grands axes :

  • Poursuivre l’amélioration de la performance énergétique et la baisse des consommations des bâtiments neufs. Elle insiste en particulier sur l'importance de l’isolation.
  • Diminuer l’impact sur le climat des bâtiments neufs. En prenant en compte l’ensemble des émissions du bâtiment sur son cycle de vie : construction, exploitation, fin de vie.
  • Fournir aux occupants un lieu de vie et de travail adapté aux conditions climatiques futures. On pense notamment aux épisodes de canicule plus fréquents et intenses en été.

Pourquoi construire bas carbone ?

pourquoi construction bas carbone

Voici une liste non exhaustive des avantages de la construction bas carbone. Il y en au moins un qui vous parlera, on en est sûr !

La construction bas carbone allège votre bilan carbone

En optant pour des pratiques de construction bas carbone, vous pouvez réduire les émissions de carbone associées à la construction d'infrastructures et de bâtiments. Par exemple, ces pratiques incluent l'utilisation de matériaux durables et recyclables, la réduction de la consommation d'énergie et l'adoption de techniques de construction plus efficaces.

Contribuer à la préservation des ressources naturelles

La construction traditionnelle nécessite souvent une quantité importante de ressources naturelles. En construisant bas carbone, vous privilégiez l'utilisation de matériaux recyclés ou renouvelables, réduisant ainsi la dépendance aux ressources naturelles limitées. 

Par exemple, l'utilisation de béton bas carbone et de structures en bois issu d’exploitations raisonnées peut contribuer à la préservation des forêts et à la réduction de l'exploitation minière.

Améliorer l'efficacité énergétique de ses constructions et réduire ses consommations

Les bâtiments bas carbone sont conçus pour maximiser l'efficacité énergétique. 

Ils utilisent des techniques d'isolation avancées, des systèmes de chauffage efficaces ou encore des éclairages à faible consommation d'énergie. Ces mesures permettent alors de réduire la consommation d'énergie et les émissions de gaz à effet de serre associées.

En plus de leur empreinte carbone réduite, vos constructions bas carbone cachent un autre avantage... Elles vont feront bénéficier de coûts d'exploitation plus faibles tout au long de leur vie !

sobriete energetique magasin

Soutenir la création d'emplois verts par la construction bas carbone

La transition vers la construction bas carbone stimule la demande en compétences spécialisées. En effet, elle concerne des domaines comme l'efficacité énergétique, les énergies renouvelables ou les technologies durables.

De ce fait, choisir ce type de construction entraîne la création d'emplois verts tout en favorisant le développement d'activités économiques plus responsables !

Soigner son image de marque

Les entreprises et les organisations qui s'engagent dans des pratiques de construction bas carbone démontrent leur engagement en faveur de la lutte contre le changement climatique.

De quoi renforcer son image de marque en montrant que l'on prend ses responsabilité sociales et environnementales au sérieux... Ce qui peut attirer une clientèle de plus en plus exigeante sur ces enjeux !

batiment bas-carbone

Comment réaliser votre construction bas carbone ?

Pour construire bas carbone, le projet se doit d’adopter une approche plurielle. En effet, l'éco-conception, l'efficacité énergétique, les matériaux utilisés ou encore l'utilisation des énergies renouvelables sont autant de paramètres à considérer.

Matériaux bas carbone

Sélectionner ses matériaux dans le cadre d’un projet de construction bas carbone ? Cette étape amène le plus souvent à se tourner vers des matériaux biosourcés et/ou recyclés.

🌲
Matériaux biosourcés
Provenant de sources renouvelables comme le bois, le chanvre, le liège ou les isolants à base de fibres végétales, ils sont très convoités en construction bas carbone. En plus de leur caractère renouvelable, ces matériaux possèdent également d'excellentes propriétés thermiques, assurant une meilleure isolation et une réduction de la consommation d'énergie.
Exemple du bois : ressource renouvelable, il a la particularité de pouvoir stocker le carbone, contribuant ainsi à la réduction nette des émissions.
♻️
Matériaux recyclés
L'utilisation de matériaux recyclés est également souhaitable pour limiter la production de nouvelles matières premières. Incorporer des éléments recyclés dans la construction permet de réduire l'impact environnemental tout en contribuant à la valorisation des déchets existants.
Exemple de l’acier recyclé : son utilisation permet d'éviter l'extraction de nouvelles ressources et la production de gaz à effet de serre associée à sa fabrication.
👷
Béton bas carbone
D’autres matériaux, comme le béton bas carbone, sont aussi rencontrés dans ce type de projet. En effet, le béton dit “bas carbone” est fabriqué en utilisant des techniques de production moins émettrices de CO2 que le béton traditionnel, ce qui en fait une alternative plus durable.

Penser sobriété : ne construire que le nécessaire

La sobriété dans la construction invite à ne construire que ce qui est réellement nécessaire. 

Éviter le gaspillage de matériaux pour des fonctions purement esthétiques constitue un exemple concret de cette sobriété. En effet, la construction de faux plafonds pour cacher la structure d'un bâtiment est-elle vraiment un besoin ?

Misez sur l’effet “loft industriel” 😉 ! N’ayez pas peur de mettre en valeur les matériaux bruts et l'aspect industriel de vos bâtiments. La planète vous en remerciera et vos visiteurs seront sous le charme ! 

Ouvriers en train de faire une construction bas carbone

Construction bas carbone rime avec isolation

Une isolation efficace est nécessaire pour réduire la consommation des bâtiments et ainsi votre empreinte carbone. 

Moins de fuites d'air et une température intérieure stable ? Vous limiterez l'utilisation de systèmes de chauffage ou de climatisation énergivores tout au long de l'année.

Astuce : Pensez au toit réfléchissant pour l’été ! Il contribuera à réduire la chaleur absorbée par le bâtiment, aidant ainsi à maintenir des températures intérieures plus fraîches durant les fortes chaleurs.

Priorité aux énergies renouvelables !

Pour aller encore plus loin et contribuer à la transition énergétique globale, l'intégration de sources d'énergie renouvelables, comme l'énergie solaire ou éolienne par exemple, permet de réduire considérablement l'empreinte carbone de votre projet de construction. Bas carbone jusqu’au bout !

Estimez l'empreinte carbone de vos bâtiments ? C'est possible facilement grâce à l'outil Carbo !

Les labels associés

Qui dit construction bas carbone dit labels associés. 

Pour valoriser l’engagement de votre projet en France, il est possible de présenter ce dernier à des organismes agréés et prétendre à l'obtention de labels.

Focus sur trois d’entre eux : BBCA, Biosourcé et E+C-.

BBCA

Développé par l’association du même nom, ce label applicable autant à la construction qu’à la rénovation valorise les démarches bas carbone d’un bâtiment. Ces démarches peuvent englober la construction, l'exploitation, le stockage carbone ou encore l’économie circulaire.

logo du label BBCA, un label construction bas carbone
Logo label BBCA

Il décerne trois niveaux de labellisation différents, en fonction du niveau d’engagement du bâtiment labellisé : BBCA standard, BBCA performance ou BBCA excellence.

Les avantages du label BBCA ? Très reconnu, il atteste de votre transition bas carbone et la rend visible par l’affichage du logo BBCA.

Biosourcé

Label d’État attribué par Certivéa, il atteste qu’un bâtiment tertiaire neuf comprend une part importante de produits biosourcés : bois, chanvre, paille, laine de mouton, plumes…

logo du label biosourcé, un label construction bas carbone
Logo label Biosourcé

Le label Bâtiment Biosourcé est un label réglementaire français et ses exigences sont définies par le Ministère chargé de l’Environnement. Il attribue aux bâtiments un niveau, allant de 1 à 3, en fonction de la quantité de matériaux biosourcés utilisés. 

Ce label n’est pas délivré seul : pour y prétendre, il faut nécessairement faire une demande HQE Bâtiment ou HQE Bâtiment Durable.

Le label Biosourcé s’adresse à tous les acteurs de l’immobilier tertiaire sans exception !

E+C-

Également label d’État, le label « Bâtiments à Énergie Positive et Réduction Carbone » ou label E+C-, a été lancé par le ministère du Logement en 2016 pour préfigurer la réglementation environnementale RE 2020. 

logo du label E+C-, un label construction bas carbone
Logo label E+C-

Ansi, il évalue non seulement la performance énergétique mais aussi la performance environnementale des bâtiments neufs, via une grille de notation. Plus le bâtiment est performant selon les critères d’évaluation, plus il obtient un score élevé et est donc mieux classé.

Se faire labelliser E+C- est une démarche volontaire, mais elle peut être encouragée par des dispositifs d'incitation financière ou de réglementation pour promouvoir la construction durable.

jury label pour construction bas-carbone
Alors, à quel label allez-vous prétendre ?

Cette liste n’étant pas exhaustive, il existe d’autres labels qui valorisent le caractère bas carbone d’une construction : BBC, Effinergie, HQE (cité plus haut), RGE, etc. 

Coût : combien prévoir pour une construction bas carbone ?

ouvrier de construction bas carbone

Le coût d'une construction bas carbone peut varier en fonction de plusieurs facteurs, tels que la taille du bâtiment, les matériaux utilisés, les équipements et systèmes énergétiques ou les normes environnementales à respecter. 

L'IFPEB, Institut Français pour la Performance du Bâtiment, met en avant l'idée que la construction bas carbone peut au départ coûter plus cher au constructeur mais qu'elle offre sur le long terme des avantages en termes de réduction des coûts d'exploitation, d'amélioration de la qualité de vie des occupants et de valorisation des bâtiments sur le marché.

L'IFPEB donne d'ailleurs des pistes pour guider les projets de construction bas carbone vers la maîtrise des coûts.

Les règles à respecter pour maîtriser ses coûts construction bas carbone

🗺️ Intégrer la démarche construction bas carbone dès la conception

Considérez les enjeux de construction bas carbone dès la phase de conception du projet. En effet, planifier de la sorte permet d'identifier les solutions les plus adaptées et les plus efficaces dès le départ, ce qui peut réduire des coûts liés à d’éventuels ajustements.

🏞️ Favoriser les matériaux biosourcés

Comme le bois, la paille ou le chanvre, ils peuvent être une solution économiquement avantageuse pour la construction bas carbone, grâce à des coûts attrayants.

Optimiser l'efficacité énergétique

Investir dans les technologies et les pratiques adéquates peut réduire les coûts à long terme en diminuant les dépenses d’énergie du bâtiment
👉 Par exemple : isolation poussée, systèmes de chauffage et de refroidissement efficaces, éclairage à faible consommation…

🔃 Prendre en compte le cycle de vie

Lors de l'évaluation des coûts de la construction bas carbone, il vous faut considérer entièrement le cycle de vie du bâtiment. En effet, bien que certains investissements puissent sembler plus élevés à court terme, ils peuvent s'avérer rentables sur la durée de vie du bâtiment, grâce aux économies d'énergie et aux coûts d'exploitation réduits.

👮 Anticiper les évolutions réglementaires

Les réglementations et les politiques liées au climat évoluent avec le temps. Ainsi, anticiper ces changements et de se conformer aux normes actuelles et futures peut être une stratégie gagnante pour amortir la note... Car vous éviterez les coûts liés à des mises à niveau tardives !

🤝 Encourager l'innovation et la collaboration

L'IFPEB encourage également l'innovation et la collaboration entre les différents acteurs de l'industrie (architectes, ingénieurs, entrepreneurs, etc.) pour trouver des solutions plus économiques et efficaces.


Livre Blanc

Le guide pour embarquer ses fournisseurs dans sa démarche bas-carbone


La construction bas carbone, visant à réduire l'empreinte carbone des bâtiments, est donc l’approche à adopter de toute urgence pour vos projets de neuf. 

Combinant l'utilisation de matériaux écologiques, le principe d’efficacité énergétique et les énergies renouvelables, elle repense le bâtiment en limitant l’impact environnemental de celui-ci.

Bien que les coûts initiaux puissent être plus importants, la construction bas carbone offre des avantages à long terme : la réduction des émissions de gaz à effet de serre et des coûts d'exploitation feront du bien à votre planète et à votre budget !

Léna Delauney
Content Manager en stage chez Carbo de janvier à août 2023, elle suit un Master en Information-Communication à la Sorbonne Nouvelle. Son projet ? Mettre son domaine au service de ses convictions écologiques, en œuvrant à la visibilité et au rayonnement d'entreprises engagées !
Maîtriser son bilan carbone devient un jeu d'enfant avec Carbo.
Découvrir Carbo
Carbo ebook

Vous devriez aussi aimer

Logo Carbo Bilan Carbone Entreprise
Version beta

Engagez vous dès aujourd'hui avec Carbo.

Votre allié pour maîtriser votre impact carbone
Accélérer la prise de conscience écologique pour réduire dès maintenant notre empreinte carbone.
Carbo ® tous droits réservés
Conçu en 🇪🇺 avec 1.57 tCO2e / an 🌱

[Webinar] Secteur de l'industrie : Comment réaliser son bilan carbone ?

Comment les entreprises industrielles peuvent réduire efficacement leur empreinte carbone ? A2C Prefa témoigne aux côtés de Carbo le 29.02 à 12h !


magnifiercrosscross-circle linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram