Lecture 13 min -
mis à jour en août 2021

Logiciel Bilan Carbone : quelle solution privilégier et dans quel cas ?

Emmanuel Watrinet
Sommaire

Calculateur gratuit, logiciel Bilan Carbone, cabinet de conseil RSE ou développement durable, formation en autodidacte...de nombreuses options existent pour mieux maîtriser ses émissions de CO2 en entreprise. Ce qui est plutôt une bonne nouvelle 😀 Mais laquelle privilégier dans votre cas ? Tour d’horizon des avantages et inconvénients, pour vous aider à prendre la bonne décision.

Bolo-Picto-Plan-Cocotier

Qu’est-ce qu’un Bilan Carbone ?

Le contexte

En France, les premiers Bilans Carbone ont vu le jour au cours des années 1990. La loi de Transition Énergétique pour la Croissance Verte et le Code de l’Environnement ont introduit le principe d'une Stratégie Nationale Bas-Carbone. Concrètement, c'est une feuille de route qui précise les orientations que la France doit suivre pour réduire les émissions de gaz à effet de serre avec deux objectifs :

  • Viser la neutralité carbone collective d'ici 2050 ;
  • Réduire l'empreinte carbone de notre consommation.

Le Bilan Carbone Entreprise constitue généralement une des premières briques d’une politique plus large de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) qui vise à respecter les grands principes du développement durable.

🖐 En France, la réalisation d’un Bilan Carbone est obligatoire pour les entreprises de 500+ salariés (ou 250+ salariés dans les DOM) ; les collectivités territoriales de plus de 50 000 habitants et les établissements publics et services d’État de plus de 250 agents.

Il existe des raisons de penser que certaines obligations légales en matière de développement durable (et plus particulièrement d’engagement dans la transition écologique) pourraient être étendues aux entreprises de toute taille dans le Code de l'Environnement. D'une part, c'est mathématique : toutes les sociétés devront faire leur part en fixant des objectifs climat ambitieux, alignés avec notre SNBC qui prévoit de diviser nos émissions par 5 d'ici 2050. 

D'autre part, il s’agit d’une des recommandations de la Convention Citoyenne pour le Climat (CCC) qui propose de contraindre par la loi l'inclusion d'un Bilan Carbone dans la comptabilité des entreprises. Certaines seraient contraintes de fournir un rapport annuel des émissions de gaz à effet de serre. La CCC suggère même l'application de pénalités calculées selon le chiffre d'affaires ; et le versement d'aides publiques en cas d'évolution "positive" du Bilan Carbone.

La définition

L'Agence de la Transition Écologique (ADEME) définit le Bilan Carbone® (ou Bilan GES réglementaire) comme un outil de diagnostic qui permet d’analyser les émissions directes et indirectes de gaz à effet de serre d'un périmètre donné. Ces émissions sont exprimées en dioxyde de carbone équivalent (CO2e).

Par souci de simplicité et d'homogénéisation, on utilise la norme équivalent CO2 pour les autres gaz à effet de serre. Cela revient ainsi à déterminer combien de CO2 retiendrait la même quantité de rayonnement solaire. Cette méthodologie permet à la fois d'identifier des pistes de réduction des émissions mais aussi de voir plus clair sur les postes les plus carbonés.

Protéger planète terre

Si le principe est relativement simple, le défi réside souvent dans le choix du cadre pertinent pour la réalisation d'un Bilan Carbone, la collecte des données nécessaires et la bonne compréhension des méthodologies utilisées.

Les émissions de gaz à effet de serre (GES)

Si le CO2 est le gaz à effet de serre le plus répandu, il en existe cinq autres. Voici la liste complète des GES dont les émissions doivent être considérées dans le calcul de l’empreinte carbone.

GESOrigines principales
✅ Dioxyde de Carbone (CO2)- Combustion des énergies fossiles
- Agriculture et élevages intensifs
- Déforestation
✅ Méthane (CH4)- Élevage des bovins et ruminants
✅ Hydrofluorocarbure (HFC)- Exploitations minières et pétrolières
- Décharges d'ordures
✅ Protoxyde d'Azote (N2O)- Industries du froid et automobile
✅ Perfluorocarbure (PFC)- Climatiseurs et systèmes de froid
- Extincteurs
✅ Hexafluorure de Soufre (SF6)- Industrie Pharmaceutique

Pourquoi faire un Bilan Carbone ?

La mise en place d’une stratégie bas-carbone s’inscrit généralement dans une initiative plus globale de développement durable ou de démarche RSE en entreprise (Responsabilité Sociale des Entreprises). Si la protection de l’environnement - via la lutte contre le réchauffement climatique et la préservation de la biodiversité - est généralement au cœur des préoccupations, les motivations associées pour passer à l'action peuvent être multiples !

⭐  Pour renforcer son image de marque

💪  Pour construire un avantage concurrentiel

👩‍⚖  Pour anticiper la loi

👨‍🎓  Pour booster sa marque employeur

💸  Pour dépenser moins et mieux

🔍  Pour prendre du recul

🌎  Pour accéder à de nouveaux marchés

💸  Pour accéder à de nouveaux financements


Livre Blanc Bilan Carbone Volontaire

LIVRE BLANC

Le guide complet pour réaliser son bilan carbone en toute sérénité.


Comment faire un Bilan Carbone ?

Pour obtenir les émissions de CO2, la méthode de calcul est la suivante : la quantité consommée est multipliée par le facteur d'émission. Cependant, il faut choisir parmi différentes méthodologies et définir un périmètre. Zoom sur le calcul dans un bilan carbone.

Les différentes méthodologies existantes

Le calcul d’impact carbone doit se faire sur un périmètre suffisamment étendu pour aider les décideurs à bien comprendre l'exposition de leur activité au risque climat.

Il existe de nombreuses méthodologies d’analyse environnementale, et différents moyens de les distinguer. S’agissant du Bilan GES réglementaire, les deux principaux standards sont ceux définis par l’ADEME (en France) et le GHG Protocol (à l’échelle internationale).

Mono VS Multi-critères

  • Les analyses mono-critères qui se concentrent sur un seul type d’impact (ex : Bilan Carbone® de l’ADEME qui permet de comptabiliser uniquement les émissions de gaz à effet de serre) 
  • Les analyses multi-critères qui considèrent différents impacts environnementaux comme le réchauffement climatique, l’eutrophisation, l’éco-toxicité, … (ex : Analyse de Cycle de Vie ou ACV). 

Produits / Services VS Organisation

Cette approche distingue les méthodes :

  • orientées produits ou services (ex : ACV ; Bilans Carbone® « produit », Product life cycle Standard) très utilisées dans les processus d’éco-conception.
  • orientées organisation (ex : le GHG Protocol, le Bilan Carbone® « organisation ». 

Qualitatif VS quantitatif

On peut enfin différencier les méthodologies quantitatives (ex : ACV, Bilan Carbone®, GHG Protocol) et qualitatives (ex : ESQV, Ecodesign Pilot, Check-List). 

🖐 Des protocoles spécifiques sont aussi développés pour répondre aux besoins de certains secteurs ou collectivités, comme Dia’terre® (mis au point par l’ADEME pour évaluer les émissions de GES des exploitations agricoles) ou ClimAgri® (agriculture et forêts).

Comment définir son périmètre de calcul d’empreinte carbone ?

Avant de déployer un logiciel dédié à votre Bilan Carbone, mieux vaut déjà connaître le périmètre au sein duquel vous allez comptabiliser les GES. Une entreprise peut posséder ou gérer une ou plusieurs installations. C’est ce qu'on appelle le périmètre organisationnel. Chaque installation peut comporter des puits et/ou des sources de gaz à effet de serre.

On parle ensuite de périmètre opérationnel, c’est-à-dire les différents postes d’émissions de CO2 et qui vont être analysés dans vos bilans. Et ces postes sont distingués en trois familles distinctes, nommés scope 1, 2 et 3.

Bilan carbone : périmètre de calcul

Le scope 1 est le cadre le plus “limité” des Bilans Carbone. On y mesure uniquement les émissions directes de gaz à effet de serre liées à votre activité, c’est-à-dire la consommation d’énergie carbonée (comme la combustion d’un carburant nécessaire à la fabrication du produit ou service). 

Le scope 2 regroupe les émissions indirectes de CO2 liées à la production d’énergie, sous forme d'électricité ou de chaleur. La fabrication de vos produits / services implique une consommation énergétique qui, en soi, ne génère pas de gaz à effet de serre. On regarde plutôt la production d’énergie associée - par exemple, l'électricité nécessaire pour alimenter un entrepôt de torréfaction de café.

Enfin, le scope 3 est le plus “large” puisqu’il inclut les autres émissions indirectes, c’est-à-dire toutes celles qui ne sont pas directement associées à la fabrication de vos produits / services. Dès lors, il faut regarder le reste de votre chaîne de valeur, comme l’utilisation finale par vos clients, la gestion des déchets ou encore le transport de marchandises.

Principes de la méthodologie ADEME

Pour mesurer les différentes émissions de GES, l'ADEME - comme d'autres entités similaires hors de l'Hexagone - utilisent un code de calcul fondé sur des facteurs d'émissions physiques ou monétaires.

Les ratios physiques

Partout où cela est possible, on estime une émission de  CO2 sur la base de facteurs d'émissions physiques :


Quantité GES = Quantité Consommée x Facteur Émission Physique


Ici, la quantité consommée s'exprime dans l'unité du produit (litres d'essence, m2 de surface, kg d'ananas, etc).

Les facteurs d'émissions physiques précisent la quantité de CO2 émise par une unité consommée. Par exemple, des déplacements en ferry - l'un des modes de transport les plus polluants - émettent en moyenne 5 kg de CO2 (facteur d'émission) par km (quantité consommée).

Les ratios monétaires

Un facteur d’émission monétaire, exprimé en kgCO2e / k€ HT permet d’estimer le contenu en CO2 d’un produit / service, à partir de son prix.


Quantité GES = Prix x Facteur Émission Monétaire


Pour certains types d’achats (exemple : contrats d'énergie, électricité ou gaz), il est recommandé d'évaluer les émissions avec des facteurs physiques (exemple : par kWh).

En revanche, pour les achats pour lesquels un calcul à partir de données physiques n’est pas possible, il est préférable de calculer les émissions de GES avec des facteurs monétaires - par exemple, l'utilisation d'un outil de comptabilité.

Bilan Carbone : ratios monétaires

💡 Dans le cas du calcul de l’impact carbone d’un produit, on doit considérer l’ensemble de son « cycle de vie », de la phase de recherche & développement à celle de sa production finale (en incluant également son conditionnement jusqu’à l’étape du recyclage).

Peut-on faire son Bilan Carbone seul ? 

Si vous décidez d’estimer vos émissions de GES en solitaire, il y a de fortes chances que vous soyiez dans un ou plusieurs des cas suivants :

  • Vous ne souhaitez / pouvez pas allouer un budget à la réalisation d’un Bilan Carbone ;
  • Vous avez déjà les compétences et ressources en interne (ingénierie, développement, RSE, etc.) ;
  • Vous êtes un.e autodidacte, y aller seul.e est un réflexe chez vous !

Existe t-il un logiciel Bilan Carbone gratuit ?

Plusieurs outils ou calculateurs d’empreinte carbone existent et sont en libre accès sur internet, principalement proposés par des associations comme la Fondation GoodPlanet ou l'outil Nos Gestes Climat (porté par l’ADEME et l’Association Bilan Carbone, issu de MicMac d’Avenir Climatique). Attention néanmoins, la très grande majorité est destinée aux citoyens français, pour calculer son empreinte carbone personnelle en fonction de son mode de vie et consommation (transport, énergie, alimentation, achats, etc.).

👍 LES AVANTAGES 

  • Simplicité 
  • Rapidité
  • Prix (la majorité est gratuite)

👎 LES INCONVÉNIENTS 

  • Fastidiosité : questionnaire souvent long et chronophage
  • Robustesse : ne s’appuie par sur une méthode éprouvée et certifiée
  • Communication : ne peut être utilisé pour obtenir une reconnaissance ou un label
  • Support : inexistant pour la compréhension et l’analyse des résultats
  • Pérennité : aucun moyen de suivre l'efficacité de vos actions écologiques

Développer un outil en interne

Certaines sociétés, comme Nature & Découvertes ou encore Dataiku en France, ont fait le choix de développer un logiciel Bilan Carbone (ou équivalent) en interne pour calculer leurs propres émissions de CO2.

👍 LES AVANTAGES 

  • Personnalisation maximale
  • Engagement facilité des employés

👎LES INCONVÉNIENTS 

  • Chronophagie (développement, pilotage, maintenance...)
  • Defocus : ressources allouées à autre chose que le Core Business
  • Robustesse : ne s’appuie par sur une méthode éprouvée et certifiée 
  • Communication : ne peut être utilisé pour obtenir une reconnaissance ou un label
  • Support : inexistant pour la compréhension et l’analyse des résultats

Vous l’aurez compris, sauf si votre entreprise est spécialisée dans le domaine, construire un outil en interne présente des avantages limités et peut vite s’avérer un véritable casse-tête.

Se former à la Méthode Bilan Carbone ®

Vous ne disposez pas de ressources adaptées en interne ? Une solution existe : former une personne au guide méthodologique proposé par l’Association Bilan Carbone. Cela passe par une formation en deux étapes au sein de l’Institut de Formation Carbone :

  • L’initiation au Bilan Carbone, pour avoir une vision synthétique des enjeux, découvrir la méthodologie et les outils,
  • La maîtrise complète de la méthode, pour gérer toutes les étapes et savoir utiliser les outils dans des contextes variés.

👍 LES AVANTAGES 

  • Personnalisation maximale
  • Acculturation interne

👎 LES INCONVÉNIENTS 

  • Durée minimale nécessaire pour être vraiment opérationnel
  • Prix (prévoir un budget de plusieurs milliers d’euros) ;
  • Pérennité de la démarche (ex : le collaborateur quitte l’entreprise);
  • Bonus : Excel m’a tuer 🔫

D’un côté, on peut solliciter un logiciel Bilan Carbone gratuit en première approche afin d’obtenir un premier aperçu pour son entreprise. De l’autre, une gestion complète en interne peut être intéressante à condition d’être bien organisé et structuré, ce qui est rarement le cas dans une startup ou une PME. Mais dans tous les cas, pas de secret : sur un sujet aussi complexe, toute entreprise qui veut consolider une démarche bas-carbone un peu sérieuse se doit d’être accompagnée. Voyons cela ensemble 👇

Comment se faire accompagner ?

Dans quel cas privilégier un cabinet de conseil ?

Il existe aujourd’hui un certain nombre de cabinets de conseil dont le champ d’actions peut varier, du spectre large du développement durable au Bilan Carbone, en passant par la RSE. On peut prendre l’exemple de Carbone4 (porté par Jean-Marc Jancovici) ou Utopies (premier partenaire B-Corp en France), qui proposent des prestations sur mesure. 

Les entreprises clientes réunissent souvent tous ces points communs suivants :

  • Elles souhaitent mettre en place une stratégie ambitieuse - méthode d'évaluation d'impact, roadmap stratégique, rapport d’analyse des risques, reporting extra-financier, déploiement d'un plan de mobilités durables, etc. 
  • Elles veulent être accompagnées de A à Z, et donc déléguer la (quasi) totalité de la réalisation du Bilan Carbone ;
  • Elles disposent d’un budget conséquent (les prix peuvent varier de plusieurs dizaines de milliers d'euros selon le partenaire et la prestation souhaitée). 

Quelle est la limite d’une prestation de conseil ?

Au-delà du seul coût, la principale limite de cette approche réside dans son caractère ponctuel : vous disposerez d’une photo “statique” de vos émissions annuelles de CO2. C’est une première étape importante - d’autant plus qu’elle s’accompagne généralement d’un plan d’actions de réduction - mais insuffisante : comment attester de l’efficacité des nouvelles pratiques menées ? Dit autrement, comment piloter votre stratégie bas-carbone dans le temps ?

Carbo - GIF You are note alone

L’émergence d’outils de pilotage de l’empreinte carbone

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle on voit de plus en plus de cabinets de conseil développer (ou s’adosser à) un logiciel Bilan Carbone en France. D'un côté, l'accès aux bases de données carbone de référence est aujourd'hui facilité. D'un autre côté, les interfaces de programmation (API) sont chaque jour un peu plus performantes et sécurisées. De facto, il devient aujourd’hui plus “facile” de suivre à la trace ses émissions de CO2.

Dans quel cas privilégier un logiciel Bilan Carbone ?

Il existe différents outils qui permettent de calculer son bilan carbone :

  • Le logiciel bilan carbone de l’ADEME permet de calculer le bilan carbone d’une organisation, 
  • le logiciel pour les particuliers de la Fondation GoodPlanet...

Les différents outils de calcul permettent souvent d'évaluer simplement votre empreinte écologique et constituent une première estimation. Mais pour aller plus loin, il faut aussi aller plus loin...

Les principaux arguments

La plupart des logiciels Bilan Carbone accessibles sur le marché vante les mérites suivants : 

  • Faciliter la collecte de données
  • Piloter ces actions de réduction (historique, comparaison…)
  • Manipuler et éditer un rapport à sa guise (ex : éléments nécessaires à la DPEF)
  • Payer moins cher.

Si vous êtes sensible à tout ou partie de ces arguments, optez pour un logiciel Bilan Carbone dédié !

Tableau comparatif des solutions Bilan Carbone

Voici une synthèse des solutions à votre portée avec leurs avantages et inconvénients.

SolutionRapideFacileÉconomiqueRobustePersonnaliséPérenne
Calculateur gratuit en ligne✅ ✅✅ ✅✅ ✅🛑 🛑🛑 🛑🛑 🛑
Développement interne🛑 🛑🛑 🛑🛑 🛑✅ ✅🛑 🛑
Formation Bilan Carbone🛑 🛑🛑 🛑🛑✅ ✅✅ ✅🛑 🛑
Prestation de conseil✅ ✅🛑🛑✅ ✅✅ ✅🛑
Logiciel Bilan Carbone✅ ✅🛑✅ ✅
Solution de pilotage Carbo✅ ✅✅ ✅✅ ✅✅ ✅✅ ✅

Quelles subventions pour un logiciel de bilan carbone ? 

Quels montants ? 

Bonne nouvelle, il existe une subvention « Tremplin pour la transition écologique des PME » depuis février 2021, délivrée par l’ADEME ! Elle permet de rembourser son bilan carbone à hauteur de 80%, et dans la limite de 5000 euros ! Un joli pas vers les accords de Paris !

Une excellente nouvelle pour les entreprises ! Cette subvention facilite leur engagement et les encourage à entamer leur transition écologique.

Retrouvez la subvention sur la plateforme d’aides de l’ADEME. Bonne nouvelle, Greenly peut faire la démarche pour vous accompagner en s’assurant de votre éligibilité, et vous permettre d’obtenir la subvention afin de faciliter au maximum votre engagement.

Une aide oui, mais pour qui ? 

Deux conditions sont nécessaires : 

  • être une PME de moins de 250 salariés 
  • avoir un chiffre d'affaire annuel qui n’excède pas les 50 millions d'euros. ‍

Vous n'avez donc plus aucune raison de ne pas vous lancer n'est-ce pas ?

Pourquoi utiliser l'outil Carbo ?

Carbo B2B Mockup 1
L'interface de Carbo, l'allié climat des startups et PME

Qu'est-ce que la solution 100% en ligne Carbo ?

Carbo propose une solution Software-as-a-Service (SaaS) pour réaliser, améliorer et communiquer votre empreinte carbone, en facilitant la collaboration :

  • Interne : pour motiver les salariés et collecter très facilement les données nécessaires ;
  • Externe : pour collecter automatiquement les informations de vos fournisseurs et piloter votre impact carbone dans le temps.
Logo Carbo Entreprises

Est-ce plus robuste qu’un logiciel Bilan Carbone gratuit en ligne ?

Disons déjà que...c'est le coeur de métier de la société Carbo 🤠 D'une part, Carbo s'appuie sur un ensemble de données environnementales de référence issues de la Base ADEME, de la Banque Mondiale et de la Commission Européenne. D'autre part, les experts de la Carbo Academy sont certifiés Méthode Bilan Carbone ®.

Ce que l'on prend en compte dans le bilan carbone chez Carbo ?

Les GES comptabilisés dans notre méthode sont ceux pris en compte par l'ADEME (issus de la norme ISO 14064 et du GHG Protocol) évoqués ci-dessus.

Quant au périmètre, nous prenons aussi en compte l'organisationnel et l'opérationnel. Quelles sources d’émissions des scopes souhaite-t-on inclure et exclure ? Quelle période l’entreprise veut-elle prendre en compte pour réaliser leur bilan carbone ? 

En quoi Carbo sort du lot ?

✨ C'est (vraiment) simple

Bye bye Excel, hello Carbo! En quelques clics, connectez automatiquement les outils que vous utilisez déjà et laissez la magie Carbo opérer. 

♻ C'est collaboratif

Partout où la magie ne peut (pas) encore opérer, Carbo rend la collecte des données facile, collaborative et ludique

Preview Résultats Bilan Carbone Carbo Entreprise
Aperçu de la publication d'un Bilan Carbone certifié sur la plateforme Carbo

🐣  C'est pédagogique

Grâce à l'expertise de la Carbo Academy, vous êtes guidés à chaque étape avec des explications synthétiques sur la Méthode Bilan Carbone, des valeurs de référence pour vous situer et des astuces pour gagner du temps. La transition écologique n'aura plus aucun secret pour vous !

👐  Ah, et c’est sûrement moins cher.

Parce que Carbo n’est pas un cabinet de conseil, et que vous n’êtes pas (encore) membre du CAC40. Si ? 

Carbo - Interface Outil

Testez gratuitement les fonctionnalités clefs de l'outil Carbo !

Emmanuel Watrinet
Emmanuel est cofondateur & CMO chez Carbo. Ingénieur de formation, il a travaillé plusieurs années dans le domaine de l'énergie. Il accompagne aujourd'hui tous les citoyens et entreprises qui veulent s'engager dans la transition bas carbone.
Maîtriser son bilan carbone devient un jeu d'enfant avec Carbo.
Découvrir Carbo
Carbo ebook

Vous devriez aussi aimer

Logo Carbo Bilan Carbone Entreprise
Version beta

Engagez vous dès aujourd'hui avec Carbo.

Votre allié pour maîtriser votre impact carbone
cross linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram