Lecture 7 min -
mis à jour en septembre 2021

Est-ce vraiment utile d’opter pour un moteur de recherche éco-responsable ?

Ilona Ragobert
Sommaire

Aujourd’hui, on considère, qu’en France, notre activité numérique génère plus d’émissions de gaz à effet de serre que le transport aérien. Alors, éviter de prendre l’avion est évidemment un geste à adopter mais il existe également des moyens de réduire notre impact carbone à travers notre utilisation d’internet. Cela passe notamment par les moteurs de recherche. En effet, ils représentent 93% de l’ensemble du trafic internet dans le monde. Et c’est là qu’intervient le moteur de recherche écologique et responsable.

Utiliser un moteur de recherche éco-responsable ? Tout saisir en en 50 secondes.

Qu’est-ce qu’un moteur de recherche éco-responsable ?

Si vous connaissez évidemment Google, Bing ou encore Yahoo, d’autres moteurs de recherches plus éthiques et/ou écologiques comme Ecosia commencent à se démarquer. Ces alternatives aux géants d’internet répondent à des problématiques de la recherche web. Elles mettent donc en place différentes solutions comme soutenir un projet social ou environnemental, planter des arbres, ne pas vendre les données des utilisateurs aux annonceurs comme le fait le moteur de recherche français Qwant par exemple.

À noter qu’un moteur de recherche peut être éthique mais pas forcément écologique : c’est la cas de Qwant. La plupart des moteurs de recherche écologiques utilisent une technologie de métamoteur. Les résultats de vos recherches internet sont généralement (un peu voire beaucoup) moins pertinents que ceux des moteurs de recherches classiques - même si l'écart tend à se réduire avec le temps, selon les initiateurs de ces plateformes.

⚠️ Ne pas confondre

Navigateur : logiciel permettant d’accéder aux pages contenues sur Internet (via une URL).

Moteur de recherche : application web permettant d’effectuer des recherches à partir de mots-clés.

Métamoteur : moteur de recherche qui puise ses informations à travers des moteurs généralistes.

Pourquoi utiliser un moteur de recherche éco-responsable ?

Quel est le problème avec la recherche sur internet ?

Faire une recherche sur internet consiste en une transmission d’informations. Le problème est que ces données sont matérialisées et stockées dans des infrastructures : les data centers. Comme pour un ordinateur, ces installations géantes sont climatisées pour éviter la surchauffe. L’électricité utilisée provient essentiellement d’énergies non-renouvelables qui polluent. À titre de comparaison, un data center et 30 000 habitants en Europe ont la même consommation d’énergie.

Une personne fait un câlin à un arbre en entourant ses bras autour de lui.

Cependant, Google a déjà dépensé des millions de dollars pour chaque ferme éolienne que l’entreprise a créé dans le monde afin de rendre ses data centers plus verts. Ces centres de données représentent 30% du coût énergétique d’une recherche en ligne. Les 70% restants proviennent de nos équipements (ordinateur, smartphone…) et permettent d’alimenter les réseaux (antennes, câbles…).

Les moteurs de recherche éco-responsables résolvent-ils vraiment ce problème ?

Concernant la pollution liée à l’activité numérique, les moteurs de recherches éco-responsables ne sont pas parfaits. Étant, pour la plupart, liés à Google, Bing ou Yahoo qui ne sont pas totalement verts, ces acteurs éthiques ne le sont pas non plus. Cependant, ils mettent en place des actions telles qu’utiliser des énergies renouvelables pour alimenter leurs data centers ou compenser leur impact carbone. La plupart de ces moteurs de recherche sont donc plus responsables de l’environnement que Google.

Mais la différence réside principalement dans l’utilisation des revenus générés. Le moteur de recherche éco-responsable Ecosia utilise, par exemple, la compensation par la reforestation. Cela signifie qu’une partie des revenus d’Ecosia sert à planter des arbres. En découlent ainsi des résultats positifs à différents niveaux (social, environnemental…). Planter des arbres peut améliorer des millions de vies partout dans le monde en créant de l’emploi, par exemple.

Quels sont les avantages à utiliser un moteur de recherche éco-responsable ?

L’avantage majeur d'utiliser un moteur de recherche éco-responsable est évidemment d’agir, à son niveau, contre le changement climatique en améliorant son impact carbone. Grâce à ces moteurs de recherche, devenir une personne ou une société plus respectueuse de l’environnement est à portée de clics. En effet, en tant qu’entreprise, cet éco-geste s’inscrit directement dans votre stratégie RSE.

🖐 Bon à savoir : Si le référencement naturel de votre site internet est déjà optimisé sur les moteurs de recherche classiques, il le sera également sur la plupart des moteurs alternatifs puisque ces derniers fonctionnent avec l’algorithme de Google ou Bing.

Quels sont les moteurs de recherche les plus écologiques ?

Moteurs de rechercheDate de créationPays d'originePars de marché* (France)Action majeureValeur moyenne de 1000 recherches
Ecosia2009Allemagne1,11%Planter des arbres22 arbres plantés
Lilo2014France<1%Financer des projets sociaux environnementaux2,50€ générés
Ecogine2008France<1%Reverser ses bénéfices à des ONG environnementales2,10€ générés

*À noter que Google possède plus de 90% de parts de marché en France et dans le monde.

🌳 Ecosia

Qu’est-ce que c’est ?

Ecosia est une entreprise sociale créée en 2009 à Berlin par Christian Kroll. 80% de ses revenus sont reversés à des associations à but non lucratif qui oeuvrent pour la reforestation et plantent donc des arbres. En bref, 45 recherches effectuées sur Ecosia servent, en moyenne, à planter un arbre. Et si l’on veut savoir combien d’arbres nos recherches ont permis de planter, c’est possible ! Grâce au compteur présent sur Ecosia, vous pouvez mesurer votre impact. Tout comme Qwant, Ecosia respecte la vie privée de ses utilisateurs et ne vend pas leurs données aux annonceurs. Merci Ecosia !

Comment ça marche ?

Ecosia utilise le moteur de recherche Bing pour générer ses résultats et Yahoo pour la publicité. Mais l’entreprise possède également ses propres algorithmes. Ainsi, Bing et Yahoo tirent des bénéfices des publicités présentes sur Ecosia. Ils lui reversent ensuite une certaine somme. L’entreprise eco-friendly réinvestit ses revenus publicitaires dans son propre fonctionnement, dans des associations de reforestation et dans la compensation de ses émissions carbone. Aujourd’hui, Ecosia a planté plus de 117 millions d’arbres dans le monde, notamment à Madagascar et au Burkina Faso. Le moteur de recherche compte également plus de 7 millions d’utilisateurs.

💧 Lilo

Qu’est-ce que c’est ?

Lilo (qui signifie "généreux" en hawaïen) est un projet qui vient de chez nous ! Deux jeunes ingénieurs français ont lancé ce moteur de recherche solidaire et écologique en 2015. La mission de Lilo ? Permettre aux utilisateurs de financer des projets sans verser un centime grâce aux recherches internet. Chacun choisit la cause qu’il souhaite soutenir : venir en aide à ceux qui sont dans le besoin, protéger l’environnement et défendre le bien-être animal. Utiliser Lilo pendant un an générerait ainsi, environ 15€ de revenu. Et comme Ecosia, la start-up française ne collecte pas vos données personnelles et respecte votre vie privée. Lilo n'insère aucun cookie.

Ordinateur portable pour moteur de recherche écologique

Comment ça marche ?

Lilo puise ses résultats et ses publicités des moteurs de recherche Google, Bing et Yahoo. Cela lui permet d’être aussi pertinent. À chaque recherche effectuée, vous gagnez une « goutte d’eau ». Sa valeur dépend de celle de la publicité affichée. Libre à vous, ensuite de les répartir sur les projets qui vous tiennent à cœur. Lilo se charge de convertir vos gouttes d’eau en dons. De cette manière, la start-up reverse ainsi 50% de ses revenus générés dans des projets sociaux environnementaux.

🖐 Bon à savoir : si vous le souhaitez, il est possible d’accéder aux résultats  des autres moteurs de recherches via Lilo comme Google images par exemple. Mais cela n’engendra aucune goutte d’eau.

🌱 Ecogine

Qu’est-ce que c’est ?

Ecogine (Ecological search Engine ou « moteur de recherche écologique » en français) est avant tout une une association française. Elle a été fondée par 3 étudiants de Polytech Nantes en 2008. Les bénéfices générés par les recherches sur le site sont reversés à des ONG environnementales. 1000 recherches sur Ecogine rapporteraient, en moyenne, 2€10. L’association est composée uniquement de bénévoles. Elle compense également l’empreinte carbone des recherches effectuées par les utilisateurs. Une recherche, découlant sur la consultation de 5 pages web, vaudrait 10 grammes d’équivalent CO2 selon l’ADEME (agence de la transition écologique).

Comment ça marche ?

Ecogine est partenaire de Google France qui lui fournit tous ses résultats de recherches. À noter que, niveau données personnelles, utiliser Ecogine revient à utiliser Google. Ce dernier reverse environ les trois-quarts des revenus publicitaires générés à l’association française. Celle-ci les redistribue ensuite intégralement (sans compter les frais de fonctionnement) aux ONG choisies par ses membres.

Adopter une recherche éco-responsable

La plupart du temps, la peur de pas avoir des résultats aussi performants que sur Google représente un frein à l’ajout d'un moteur de recherche éco-responsable. Mais comme expliqué précédemment, la technologie des méta-moteurs permet de minimiser cette différence. Si, en tant qu’habitué.e de Google, vous hésitez encore (et c’est normal) sachez qu’il existe différentes solutions. Vous pouvez commencer par installer un moteur écolo sur votre smartphone pour vos recherches du quotidien. Et conserver celui que vous utilisez habituellement sur votre ordinateur.

4 éco-gestes simples pour une recherche « éco-responsable » :

  1. Indiquer l’adresse du site directement dans la barre d’URL (gain carbone moyen de 35%) et enregistrer les sites consultés régulièrement dans ses  « favoris ».
  2. Préférer une recherche via une application plutôt qu’un navigateur (gain carbone moyen de 64%).
  3. Employer des mots-clés précis sur un moteur de recherche pour limiter la sollicitation des serveurs
  4. Privilégier le champ de recherche d’un site plutôt que celui d’un moteur - en cherchant un article directement dans la barre de recherche de Freeze by Carbo, par exemple !

Quelques bonnes pratiques à suivre donc pour diminuer « facilement » votre impact carbone sur internet, sans révolutionner votre mode de fonctionnement. Vous voilà devenu.e un.e internaute plus responsable ! Il ne vous reste plus qu'à diffuser la bonne parole maintenant 😉.

Ilona Ragobert
Content Manager chez Carbo
Vous voulez diminuer votre impact carbone ? Commencez par le mesurer avec Carbo.
Découvrir Carbo
Carbo ebook

Vous devriez aussi aimer

Logo Carbo Bilan Carbone Entreprise
Version beta

Engagez vous dès aujourd'hui avec Carbo.

Votre allié pour maîtriser votre impact carbone
cross linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram