Lecture 11 min
màj novembre 2021

La maison éco-responsable, la maison de demain ?

Anaïs Fleury
Sommaire

Quoi de mieux « home sweet home » qu’une maison éco-responsable, où vous vous sentez bien, qui respecte la planète et qui vous fait économiser de l’argent ? Du choix des matériaux lors de la construction à son isolation, on vous ouvre la porte vers une consommation responsable dans votre maison. Constructeurs ou architectes, Carbo vous invite à entrer dans la maison de demain. 

Qu’appelle-t-on maison éco-responsable ?

Définition et bases pour construire une maison écologique 

Une maison éco-responsable ou écologique respecte l’environnement en polluant le moins possible ; ainsi on réduit les besoins énergétiques et on évite toutes pertes d’énergie. Pour construire une maison éco-responsable, on agit sur plusieurs leviers : 

  • lors de la conception du projet et dès l’élaboration des plans, pour penser écologique, il faut penser à l’environnement et globalement à la planète. 
  • lors du choix des matériaux de construction ; beaucoup de matériaux (hélas) polluent, sont toxiques, non recyclables. Mais il existe des alternatives locales et produites en France qui nous permettent d’inverser la tendance pour créer la maison écologique de demain. 
  • lors de l’équipement ; réduire sa consommation énergétique en choisissant des systèmes alternatifs de chauffage ou de production d’eau chaude. 
maison éco-responsable gif

Ainsi, pour construire une maison écologique, il faut veiller aux différentes étapes d’une construction durable

Lors de l’élaboration des plans, vous pouvez utiliser l’environnement et le climat à votre avantage en optimisant l’exposition des pièces à vivre (pose de fenêtre à des endroits stratégiques) afin d’éviter d’allumer la lumière en journée. Vous pouvez aussi poser du double ou triple vitrage ou encore planter des arbres pour vous protéger du vent.

Un autre exemple lors du chantier, vous pouvez poser comme condition l’utilisation réduite d’énergie et réduire au maximum la production de déchets. 

🖐 Etre éco-responsable c’est « s’efforcer de respecter la nature et l’environnement au maximum. », d’après l’ADEME. On peut être éco-responsable dans son entreprise, faire du tourisme éco-responsable ou encore opter pour un moteur de recherche éco-responsable

Pourquoi construire une maison éco-responsable ? 

Aussi basique que cela puisse paraître, construire une maison écologique c’est protéger la planète tout en faisant des économies. On le sait depuis longtemps, nos logements impactent l’environnement mais peuvent aussi être impactant pour notre santé. Nos logements utilisent aussi différentes ressources. Suite au rapport du GIEC, une maison écologique devient même une nécessité. 

Pour réduire les coûts

Une maison écologique a une bonne performance énergétique qui permet de réaliser des économies à la fois au niveau du chauffage et de l’électricité. Cela passe notamment par une isolation performante, l’utilisation d’énergies renouvelables

Pour l’environnement 

Réduire l’impact environnemental de son logement, une bonne nouvelle pour l’environnement : de la construction aux matériaux non polluants et naturels à la performance énergétique et à la production de déchets. Tout projet de construction qui a une bonne isolation fait déjà un pas vers l’environnement. C’est : 

  • réduire les GES provenant de l’énergie, source de réchauffement climatique, 
  • éviter des matériaux toxiques et dangereux pour l’environnement. 

Le bilan carbone pour le secteur du bâtiment ? En France, l’empreinte carbone d’un français est actuellement estimée à 11.2 tCO2e/an. Le secteur du bâtiment serait responsable d'un peu moins de 3 tonnes, soit 25% de notre impact ! 

Pour sa santé 

En plus de l’argument de la planète, les maisons écologiques sont un avantage pour l’humain. Mais les premiers concernés restent les résidents qui : 

  • peuvent vivre dans un environnement sain, aux matériaux moins nocifs pour la santé
  • avoir un confort de vie amélioré

Construction ou rénovation durable, la norme de demain sera t-elle un habitat de qualité ? 

Quelles solutions écologiques ? 

Les bases du logement : les matériaux

On vous l’a dit plus haut, le choix de matériaux naturels, durables et si possible fabriqués en France et localement compte pour beaucoup dans la construction. Ils sont un véritable socle de performance énergétique pour les années à venir. Zoom sur les différents matériaux qui pourront composer votre futur habitat.

Le bois, pour construire la maison écologique

La classique maison en bois ne représente que 7% des maisons en France, c’est pourtant un matériau que l’on utilise de plus en plus puisqu’il est : 

  • 15 fois plus isolant que le béton ; 
  • recyclable et renouvelable ; 
carbo tronc bois house

Il existe plusieurs types de bois pour la construction : cèdre, douglas, épicéa, mélèze, mélèze de Sibérie, pin Maritime et le pin Sylvestre.

On l’utilise souvent en complément d’autres matériaux tels que le chanvre et la paille. Il existe plusieurs types de maisons en bois ; maisons à ossature bois (MOB), maisons en bois massif empilé ou chalet, maisons à poteaux et poutres en bois...

Le chanvre, le couteau-suisse

Le chanvre est le matériau de demain : facile à faire pousser et ne nécessitant que très peu d’eau et sans pesticides, le chanvre peut se transformer en béton lorsqu’il est mélangé à de la chaux. 

Il peut être utilisé à la fois comme isolant, béton, enduit, et même en panneaux de construction. Il a l’avantage d’être léger, durable, solide, facile à travailler, et il est un excellent isolant thermique et insonorisant. Que des avantages finalement ! 

La technique est la suivante : on le dépose entre des planches de coffrage, puis quand le mur est sec, on met de l’enduit à l’extérieur et à l’intérieur. 

🖐Le chanvre a un cycle de vie court : de la graine à la récolte, il se passe moins de 120 jours ! Un des matériaux étant le plus rapidement renouvelable au monde ! Il a aussi une capacité de stockage du carbone rapide, une tonne de chanvre aura séquestré 1,62 tonnes de CO2 en moyenne, d’après écohabitation. 

La paille, le bon isolant 

Une maison en paille n’est pas comme dans le conte des trois petits cochons, la paille se révèle être un matériau permettant une construction écologique solide ! Les bottes de paille remplissent l’ossature de la construction en bois (murs extérieurs, intérieurs, toitures, combles et cloisons) ; ce qui permet d’isoler efficacement. 

La terre crue, un avantage technique 

Composée de mélange variable d'argile, de limon, de sable et de gravier parfois, la terre crue, contrairement à la terre cuite, n’a pas besoin d’être cuite. 

La terre crue est disponible partout, ce qui en fait un matériau assez disponible. De plus, elle possède les caractéristiques suivantes : 

  • régule l’humidité dans l’air ambiant 
  • conserve la chaleur en hiver
  • maintient la fraîcheur en été 
  • sa fabrication est facile et peu énergivore : c’est une matière disponible, renouvelable, et recyclable et non transformée
  • résistante au feu
  • peut être utilisé comme : mortier, enduit, brique de remplissage, brique porteuse, moulée, compactée, empilée, etc. 
  • peut être trouvée localement donc ne nécessite pas de transport ; 
  • Concernant la qualité de vie, la terre crue est saine car sans aucune émanation nocive.

🖐 Attention toutefois, la terre n’est pas étanche, donc ne supporte pas très bien l’humidité ou le gel. Cela implique d’avoir une bonne ossature pour son projet mais surtout de bonnes fondations et une bonne toiture ! 

La brique monomur, pour éviter la brique traditionnelle 

La technique de la brique monomur repose sur la fabrication de briques de terre cuite parcourues d’alvéoles. Elles permettent d’isoler la construction grâce à l’air contenu et à l'inertie thermique. La brique monomur a aussi une performance thermique élevée et durable. 

C’est aussi un matériau sain qui ne génère pas de particules polluantes ou toxiques. Un autre avantage est qu'elles sont très résistantes mais elles ne sont pas 100% écologiques puisque leur fabrication nécessite une cuisson dans des fours à gaz… Enfin, son coût reste assez élevé par rapport à une brique traditionnelle. 

🖐Le prix de la brique monomur se situe entre 40 et 135 € par m², sans la pose, prix variant en fonction du type, de l’épaisseur et de la taille. 

Les équipements basiques 

Ils doivent être adaptés au logement et être de fait, écologiques. 

maison éco responsable et équipements

Le chauffage et l'eau chaude sanitaire

Utiliser des énergies renouvelables pour chauffer votre maison et l’eau sanitaire et pourquoi pas ? 

Une pompe à chaleur air-eau est ce qu’il vous faut : ce système permet d’utiliser les calories de l’extérieur combiné avec de l’électricité et vous fournit chauffage et eau chaude. Elle diviserait par 3 la facture liée au chauffage ! Attention toutefois, la pompe à chaleur air-eau ne s’utilise qu’en présence de radiateur à basse température et/ou d’un plancher chauffant.

Et se chauffer par le feu ? Le poêle à bois, il en existe de différentes sortes. Celui possédant le meilleur rendement est le poêle à granulés de bois : plus écologique car il s’agit de sciures de bois et non une bûche entière. 

Quant au soleil, il permet aussi de réchauffer votre intérieur. Grâce à des capteurs thermiques sur le toit, l’énergie est envoyée vers un chauffe-eau et/ou vers un plancher chauffant. Un chauffage solaire permettrait de diviser la facture de chauffage par deux. 

L’électricité, et si on la produisait soi-même

Produire sa propre électricité, quoi de mieux ? Ainsi, on s’intéresse aux énergies renouvelables tels que : 

  • les panneaux solaires ou bien l’aérovoltaïque au choix, pour récupérer la chaleur issue du soleil ; 
  • l’éolienne, mais elle coûte 2 à 3 fois plus cher qu’un panneau solaire ; 
  • une chaudière à cogénération à la place d’une chaudière classique permet de générer de l’électricité à hauteur de 50 à 80 % des besoins ! 
maison éco responsable et energies renouvelables

🖐 Attention toutefois, ces énergies renouvelables dépendent aussi de la présence de soleil ou de vent ; faire une étude de terrain peut être judicieux mais aussi concevoir que leur installation doit être complétée par un apport d’électricité extérieure et publique. 

L’éclairage, éteindre les lumières dans sa maison éco responsable

Si ce n’est pas Versailles ici, c’est bien parce que des économies d’énergies peuvent être faites ! Il existe de nombreuses marques proposant des ampoules à basse consommation dont la durée de vie peut atteindre 25 ans et avec une facture énergétique qui diminue jusqu’à 10 fois ! 

🖐 Une LED a une durée de vie 6 fois supérieure à une ampoule fluo compacte (LFC) ! 

La ventilation à double flux ? 

Elle permet d’éviter condensation ou moisissure liée à la présence d’humidité, la ventilation mécanique est souvent utilisée dans les maisons : 

  • VCM double flux qui évite les fortes déperdition de chaleur ; 
  • VCM simple flux hygroréglable, plus économique mais moins performant au niveau de l’énergie. 

Cela permet ainsi de diminuer jusqu’à 15% votre facture ! 

L’eau à économiser dans une maison éco responsable

Vous pouvez économiser l’eau sur plusieurs plans : 

  • sur les robinets, disposez des embouts régulateurs-économiseurs d'eau ; 
  • choisissez un pommeau de douche économique ; 
  • récupérer l’eau de pluie pour l’utiliser dans les WC, pour l’arrosage de votre jardin ou même pour laver le linge (utilisez un filtre est aussi possible) ; 
  • mettre une chasse d’eau à deux vitesses dans les toilettes ce qui économise selon le besoin ; 
  • De plus, opter pour une classe énergie au minimum à A+ c’est diviser par deux sa consommation. 

Les électroménagers et leurs classes 

Les étiquettes indiquent sur les appareils la classe énergétique allant de G (rendement médiocre) à A+++ (rendement optimal). Pour avoir une consommation d’énergie optimale, optez pour une classe au minimum à A+. 

La classe énergie utilise différents critères tels que l’eau ou la durée de vie…

Des alternatives low-tech existent, fonctionnant aux énergies renouvelables tels que le four solaire par exemple. 

Maison éco-responsable : label et habitats écologiques

Le label BBC

Le label Bâtiment Basse Consommation (BBC) est le label de construction le plus utilisé aujourd’hui en France ; il permet de fixer une limite de consommation énergétique pour toute nouvelle construction. Ainsi, 5 usages primaires d’une habitation sont visés : 

  • le chauffage,
  • la ventilation, 
  • la climatisation, 
  • la production d'eau chaude sanitaire, 
  • et l'éclairage.

En moyenne, une maison neuve respectant les normes BBC ne doit pas dépasser 50 kWh d’énergie primaire par mètre carré sur une année.

D'après Hemea

🖐 Attention toutefois, l’énergie consommée varie selon l’endroit (altitude ou zone géographique) mais aussi selon la surface habitable. Cela fait donc aussi varier la limite maximale à ne pas dépasser pour le label. 

Depuis le 1er janvier 2013, tous les permis de construire doivent respecter la norme BBC, ce qui permet de diminuer de 3 à 4 fois l’énergie consommée pour une maison construite par rapport aux anciennes normes. 

La maison positive pour produire de l’énergie 

Aussi appelée bâtiment à énergie positive (BEPOS), la maison positive est dotée d’une autonomie en ce qui concerne l’énergie. Elle produit de l’énergie et en consomme moins qu’elle n’en produit

L'installation de capteurs solaires, d’une chaufferie bois ou d’une pompe à chaleur représente un véritable coût dans le projet. Mais en revendant l’énergie produite à EDF, vous pouvez rentabiliser l’investissement. 

La maison passive, pour être auto-chauffé

La maison passive ou maison très basse consommation d'énergie, n’a pas besoin de chauffage à proprement parler. En effet, pour chauffer le bâtiment, le soleil et la chaleur dégagés par l’intérieur suffisent. 

Ainsi, la maison passive doit obéir à quelques règles : 

  • l’isolation doit être de haute qualité pour une performance énergétique importante ;
  • une construction qui vise l’orientation sud afin que l’apport de soleil soit suffisant.
  • les vitrages doivent représentés 40 à 60% des surfaces de la maison. 

🖐 Les maisons passives sont populaires dans les pays du Nord. En France, d’après Hemea, le coût de construction augmente au minimum de 20 % par rapport à une construction classique.

La maison bioclimatique pour utiliser les ressources naturelles 

Peu énergivore, une maison bioclimatique utilise son environnement et les ressources naturelles de ce dernier : 

  • les arbres bien placés pour obtenir de l’ombre en été ; 
  • les vitres et l’orientation de la maison doivent permettre au soleil de chauffer naturellement la maison ; 
  • lors de la construction, pensez à placer les pièces de vie au sud et choisir le nord pour optimiser la fraîcheur d’une pièce. 

Le choix des matériaux est important pour une maison bioclimatique, ils doivent emmagasiner la chaleur d’hiver et garder la fraîcheur de l’été. 

maison éco responsable quel budget

Combien coûte une maison écologique ?

D’après Hemea, le prix moyen au m² d'une maison écologique est de : 

Type de maisonPrix au m2 (*)
Maison BBC 1 200 à 1800 / m2
Maison bioclimatique1 500 à 2 500 / m2 
Maison passive1 500 à 3 500 / m2
Maison positive (BEPOS)1 500 à 3 500 / m2
(*) “La fourchette de prix basse correspond au tarif moyen d'une maison pratiqué chez les constructeurs de maisons individuelles, tandis que la fourchette haute correspond au prix moyen que vous paierez en passant par un architecte.” (Hemea)

Maison éco responsable : Quelles aides et des subventions pour un habitat écologique ? 

Il en existe plusieurs : 

  • les collectivités locales proposent des aides, vérifiez auprès de votre conseil régional, conseil départemental et communauté de communes / agglomération / métropole ; 
  • l’éco-prêt à taux zéro aussi surnommé "PTZ travaux" vous permet de financer les travaux d’un logement pour améliorer sa performance énergétique. 
  • la taxe foncière est exonérée pour les maisons labellisées BBC pendant au moins 5 ans. Attention toutefois, cela dépend de la politique de la ville à laquelle est rattaché le le logement. 
  • le bonus de constructibilité consiste en une autorisation d’augmenter votre surface constructible jusqu’à 30% si vous respectez les conditions (déjà en premier lieu, si vous êtes avec une bonne performance énergétique et environnementale). 
  • le prêt ou crédit travaux est un financement par les banques pour les travaux. Il existe trois types de prêts : le prêt affecté, le prêt personnel ou le prêt immobilier.

Deux ans après que votre maison soit construite, vous pouvez bénéficier d’un Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) et d’une TVA réduite.


Et pour aller plus loin, vous pouvez calculer l'empreinte carbone de votre logement avec Carbo ! Outil simple, pédagogique et gratuit, vous pouvez également identifier vos postes les plus carbonés parmi l'alimentation, le logement, le transport, les loisirs et services, les biens.

Carbo - maison écologique

En synchronisant vos dépenses bancaires, vous avez la possibilité de suivre précisément votre empreinte carbone pour mieux la réduire. Et la rubrique comparer permet de mieux se situer : le carbomètre vous révèlera si vous polluez plus que Donald Trump ? Ou moins que Greta Thunberg.

Anaïs Fleury
Content Manager chez Carbo
Vous souhaitez maîtriser l’empreinte carbone de votre logement ?
Découvrir Carbo
Carbo ebook

Vous devriez aussi aimer

Logo Carbo Bilan Carbone Entreprise
Version beta

Engagez vous dès aujourd'hui avec Carbo.

Votre allié pour maîtriser votre impact carbone
cross linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram