La sobriété énergétique, qu'est-ce que cela implique pour mon entreprise ?

Diane Fastrez
 ⏳ 
lecture 8 min
🪄 
màj en novembre 2022
Sommaire
Recevez nos dernières ressources pros par mail, gratuitement 👌

L’idée de la sobriété énergétique est simple 👇

Il s’agit de tendre vers une diminution de la consommation d'énergie (gaz, électricité, carburant etc…). Comment ? En adaptant et en changeant les modes de vies et comportements. 

Certaines actions sont très simples et rapides à mettre en place (passer à des ampoules LED, éteindre la lumière quand on sort d’une pièce, ne pas laisser une prise allumée si rien n’est branché, etc…), d’autres plus complexes (adapter la performance énergétique d’un bâtiment, etc…)

Une chose est sûre, le sujet prend de l’ampleur. La raison principale ? Le contexte actuel (guerre en Ukraine, approvisionnement en gaz venant de Russie, prévisions d’un hiver plus froid qu’habituellement, etc…). Et si les entreprises montraient l’exemple pour un futur plus sobre en énergie ? Chez Carbo, on est convaincus que c’est possible 😉

La sobriété énergétique plus concrètement

À l’échelle d’un pays comme la France 🇫🇷

La sobriété énergétique est un concept qui peut être incarné à la fois dans la sphère privée mais également dans la sphère publique. Il est alors retranscrit par une politique nationale

Et justement, en octobre 2022, la France a adopté un grand plan de sobriété énergétique. Le but ? Sortir progressivement le pays de sa  dépendance aux énergies fossiles tout en réduisant de 40% la consommation d'énergie d'ici 2050. Au final, l’ambition est d’atteindre la neutralité carbone. Cela passera par de nombreuses actions différentes (amélioration des infrastructures, réseau de transport plus adapté, sensibilisation citoyenne, etc…). Autre note positive : cette approche est à la fois intéressante d’un point de vue économique, d’un point de vue protection de notre planète mais également d’un point de vue humain (meilleure santé, bien-être au quotidien, etc…).

En d’autres mots ? Consommer mieux et moins. Gérer plus aisément les besoins en énergie. Être maître de nos dépenses et de notre impact. Un cercle vertueux. 

À l’échelle d’une entreprise 👩‍💻

Bonne nouvelle, ce type de plan se décline également en entreprise. 

Oui l’action est à tous les niveaux. C’est la fameuse histoire du Colibri, de chacun fait sa part. 

La différence ? En entreprise cela passe par un plan interne qui concerne à la fois les collaborateurs mais également la stratégie de l’entreprise. Le plan de sobriété énergétique est alors retranscrit dans chaque action (éteindre les lumières et appareils non utilisés la nuit, réduire la luminosité des écrans, recharger les appareils en dehors des pics de consommation, privilégier les appels aux vidéoconférences, etc…). Pour garantir son efficacité, ce plan est généralement encadré par un référent technique ou une équipe dédiée. 

sobriete energetique magasin
La sobriété énergétique, c’est un peu l’inverse de ça 😉

Comment mettre en place un plan de sobriété énergétique en entreprise ?

Dans la foulée du plan de sobriété énergétique du gouvernement, les entreprises (en collaboration  les organisations patronales et syndicales) ont signé un accord avec un certain nombre de mesures qu’elles s'engagent à appliquer au sein de leur structure.  

Ce plan concerne tous les secteurs (tourisme et service, commerce, grandes et moyennes surfaces, événementiel, etc…) et contient 15 thématiques phares et un objectif clair : réduire la consommation d’énergie et tendre vers la fin des énergies fossiles. 

4 piliers du plan de sobriété énergétique 

Rentrons plus dans le détail.

La stratégie énergétique française, annoncée par le Président de la République à Belfort en février dernier, repose sur quatre piliers :

  1. Réduire le gaspillage à tous niveaux > Ce pilier repose à la fois sur des éco gestes et des petites choses à changer au quotidien mais également des mesures plus structurelles  (diagnostic performance énergétique des bâtiments, suivi des conso d’énergie).
  2. Consommer moins et mieux > Il y a la dimension individuelle mais également collective. Il s’agit d’ajuster certains modes de consommation pour être plus efficaces et l’échelle nationale et répondre ainsi aux besoins de chacun. 
  3. Encourager la mobilité durable > Ce point consiste à réduire la dépenses aux énergies fossiles et de manière générale à diminuer l’usage de l’avion et la voiture pour aller vers des mobilités plus douces (vélo, train, etc…). Cela passe par de nombreux dispositifs.
  4. Sensibiliser et éduquer sur l’enjeu énergétique > Enfin et c’est un enjeu essentiel, pour que chaque personne franchisse le cap, il s’agit avant tout de s’assurer que tout citoyen puisse comprendre et incarner les enjeux. Pour cela, de nombreuses actions seront mises en place (plans de communication à l’échelle nationale, sensibilisation au niveau de l’éducation nationale, plan de sobriété en entreprise, etc…).
reduire dechet sobriete energetique

15 actions phares pour mettre en place en entreprise

Et maintenant, regardons comment ce plan national est retranscrit de manière plus précise à l’échelle d’une entreprise. Tour d’horizon des 15 mesures phares des signataires de la charte.

Améliorer l'efficacité énergétique de ses bâtiments

  1. Gestion de la température dans les bâtiments : Fini les 22°C à l’intérieur, les éternels combats entre ceux qui ont trop chaud et ceux qui ont trop froid. L’idée est ici d’avoir une température raisonnable, autour de 19°C dans les locaux et bâtiments.
  2. Gestion de la lumière : On a vu ce collectif de grimpeurs urbains éteindre les enseignes éclairées la nuit. Ici, il s’agit d’un équivalent pour les entreprises. Le but ? Éteindre les locaux lorsque les collaborateurs ne sont pas sur place. Cela peut paraître intuitif mais en pratique c’est très peu souvent appliqué aujourd’hui. 
  3. Améliorer les installations : La sobriété passe également par des mesures qui consistent à favoriser les réductions de consommation d’énergie (équipements plus performants, technologie sobre comme les LED, systèmes d’éclairage avec détection de présence, etc…)
  4. Repenser les bâtiments : C’est un pan plus complexe à mettre en place. Réaliser un diagnostic de la performance des bâtiments et prendre les mesures adaptées pour le rendre plus sobre (isolation, dispositifs de gestion technique des locaux, etc…).
  5. Mettre en place un monitoring performant : Pour s’améliorer, il est important de pouvoir diagnostiquer et analyser l’évolution. Il s’agit ici de mettre en place des outils permettant de suivre précisément la consommation d’énergie. 
  6. Optimiser l’énergie produite : Il est possible de mettre en place des dispositifs de chauffage autonome ou de récupération de chaleur. C’est par exemple le cas des data center dont la chaleur produite permet de chauffer des locaux. 

Engager ses collaborateurs

  1. Sensibiliser les collaborateurs : L'entreprise à un rôle en terme de formation. Pour que les mesures soient respectées et efficaces, il s’agit ici d’en faire comprendre le sens et trouver un format incitatif afin de donner envie à tous de s’impliquer. 
  2. Mobiliser les collaborateurs : La sensibilisation en entreprise doit également servir à adapter les gestes de chacun dans le cadre individuel. Pour cela, de nombreuses solutions comme le dispositif ÉcoWatt.
  3. Ajuster les équipements : créer les bonnes conditions pour une vie plus sobre en entreprise (éclairage basse consommation, parking pour vélo, etc…).
  4. Limiter les déplacements : L’objectif est ici d’optimiser les déplacements des collaborateurs (privilégier la visio ou les appels, opter pour des mobilités douces lorsque le déplacement est nécessaire, etc…).
  5. Mettre en place des mesures incitatives : Afin d’impliquer chaque collaborateur, l’entreprise peut être proactive et proposer des mesures incitatives (forfait mobilités durables, dispositif crédit mobilité pour les salariés bénéficiant de véhicule de fonction, etc…)
  6. Proposer avec les partenaires sociaux des plans de mobilité : L’idée est ici de donner les clés aux collaborateurs pour se déplacer et avoir moins d’impact. Plus concrètement, ce sont des mesures qui visent à optimiser et augmenter l'efficacité des déplacements des salariés
  7. Désigner un référent de la sobriété énergétique : C’est une façon de garantir l’animation quotidienne et le suivi concret des engagements pris par l’entreprise. C’est aussi un moyen d’avoir un point de contact incontournable sur le sujet.

S'engager sur le long termes

  1. Faire rayonner son engagement auprès des partenaires : Il s’agit ici de créer une charte encourageant les partenaires et fournisseurs à suivre l’entreprise dans la démarche, et dans l’idéal à s’engager également à son échelle.
  2. Présenter une trajectoire de réduction : Oui, il ne s’agit pas simplement de consommer mieux mais aussi de consommer moins L’entreprise s’engage alors à tendre vers une réduction de la consommation d’énergie. Pour cela, un plan d’actions est défini, en lien avec le comité social et économique (CSE) et les délégués syndicaux.

Le meilleur plan de sobriété énergétique ? Celui qui est adapté à votre structure.

Oui, on enfonce une porte ouverte. 🚪

Mais des fois, il est bon de se rappeler des choses simples.

Le meilleur pull est celui que l’on a déjà dans son placard. 

Le meilleur ordinateur est celui que l’on utilise jusqu’à son dernier souffle.

On pourrait continuer comme ça longtemps. En d’autres mots ? Le bon réflexe est tout simplement de prévoir un plan de sobriété énergétique adapté à vos besoins, la taille de votre entreprise, vos moyens, vos ambitions. Avancez par étape, ajustez au fur et à mesure pour gagner en efficacité. 

Cela peut démarrer par des petites actions (achat de matériel plus respectueux de l'environnement, achat d’équipements d’occasion, politique de maintenance efficace, formation aux éco gestes, etc…) et prendre ensuite de l’ampleur (système de refroidissement sobre en énergie, rénovation des bâtiments, etc…). Ce qui compte ? Aller dans la bonne direction.

👋 Carbo vous accompagne justement dans la réalisation d’un bilan carbone et la mise en place d’un plan d’action clé en main et adapté à votre entreprise. 

trajectoire bas-carbone et plan d'actions sur mesure

3 bons plans pour plus de sobriété énergétique

Bonne nouvelle !! Le sujet de la sobriété est maintenant associé à de nombreuses ressources, clés en main. Voici 3 bons plans :

FAQ : Tout comprendre à la sobriété énergétique

Comment atteindre la sobriété énergétique ?

L’idée est simple : consommer moins et mieux. Si l’on s’en tient au plan de Sobriété Énergétique du Gouvernement, cela veut dire atteindre la neutralité carbone et cela passe par des dizaines d’actions et mesures (sobriété des bâtiments, monitoring des consommations, performance des équipements, etc…).

Pourquoi parle-t-on de sobriété énergétique ?

Plusieurs raisons : pour protéger la planète et construire un avenir viable, pour réduire les coûts, pour offrir à chacun un cadre plus sain et agréable au quotidien. En d’autres mots ? C’est un modèle qui repose sur 3 piliers. Un cercle vertueux. 

Quelle est la différence entre la sobriété énergétique et l'efficacité énergétique ?

L’efficacité fait référence à la notion de performance. Il s’agit de consommer mieux (éviter la déperdition de chaleur, repenser les bâtiments, etc…). La sobriété consiste quant à elle à tendre vers une réduction de la consommation, à ajuster ses modes de vie pour consommer moins. 

Diane Fastrez
Diane est freelance spécialisée en rédaction SEO pour les entreprises à impact. Elle a également créé Senja, une marque de tourisme engagé pour permettre aux citadins de se ressourcer à la campagne.
Entamer la sobriété énergétique de votre entreprise avec Carbo
Je me lance
Carbo ebook

Vous devriez aussi aimer

Logo Carbo Bilan Carbone Entreprise
Version beta

Engagez vous dès aujourd'hui avec Carbo.

Votre allié pour maîtriser votre impact carbone
magnifiercross linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram