Lecture 7 min
màj novembre 2021

Jour du dépassement : ouvrir le champ des possibles à l’humanité

Margaux Achite-Henni
Sommaire

Vous avez entendu parler du jour du dépassement sans réellement savoir ce qui s'y cache derrière. Pourquoi parle-t-on de jour du dépassement ? Quel regard critique peut-on porter sur son calcul ? Comment le jour du dépassement a-t-il évolué au cours du temps et selon les pays ? Cet article répond à vos questions et vous donne des conseils pour minimiser votre impact, et pourquoi pas pour participer à son recul.

Tout savoir sur le jour du dépassement

À quoi sert-il ?

L’ONG Global Footprint Network calcule chaque année le jour du dépassement de la Terre. Elle prend en compte 200 pays du monde (dont la France) et leurs 3 millions de données statistiques. Les indicateurs de l’empreinte écologique sur la Terre et de la biocapacité des ressources se déterminent grâce aux Comptes Nationaux d’Empreinte. À partir de ces informations, l'ONG Global Footprint Network détermine une date, à l’échelle d’une année au-delà de laquelle l’activité humaine mondiale dépasse les capacités de régénération des ressources de la Terre. Cela signifie, par exemple, que nous avons coupé plus d’arbres qu’il n’en pousse en 1 année.

Ainsi, le jour du dépassement permet de situer dans le temps (à l’échelle d’une année), l’impact de l’humanité sur la Terre.

L’ONG Global Footprint Network veut permettre à l’humanité de mesurer son impact sur les ressources terrestres pour agir en conséquence.

femme horloge jour de dépassement

Les limites du jour du dépassement

Le jour du dépassement est apprécié par la majorité des scientifiques et des citoyens car il est clair, compréhensible. Le jour du dépassement permet à la population de se repérer facilement dans le temps, sur une année, pour comprendre l’impact de l’humanité sur l’environnement. Il sert egalement pour sensibiliser sur le fait de conserver nos ressources. Une date sur une année est plus intelligible qu’un pourcentage.

« C'est une manière assez intelligente et succincte d’exprimer les problèmes combinés auxquels nous sommes confrontés » affirme Léo Hickman, journaliste du Guardian.

Cependant, certains contestent cette méthode. Prendre simplement l’empreinte écologique de la Terre, sous-estimerait notre impact. 

De plus, le calcul du jour du dépassement ne serait pas assez rigoureux car les facteurs multiplicatifs seraient trop arbitraires. Les calculs de la capacité des ressources à se régénérer et la consommation des ressources par l’homme, manqueraient de transparence et de lucidité. Par exemple, l’impact de l’énergie nucléaire serait surévalué. 

Quelles sont les méthodes de calcul utilisées ? Pourquoi choisir certaines données au détriment d’autres ? Comment sont recueillies les données de chaque pays ? Est-ce égal pour tous les pays? Des questions qui restent en suspens et font jaillir des doutes.

De plus, comparer l’empreinte carbone et la régénération de la biocapacité des ressources ne serait pas une comparaison cohérente et pertinente. Ce serait deux sujets sans rapport direct. Si l’on prend en compte ces facteurs, la date du jour du dépassement serait faussée.

L’évolution du jour du dépassement au fil du temps 

Une avancée exponentielle du jour du dépassement en quarante ans

jour du dépassement évolution tableau

Le jour du dépassement de nos jours 

Comme évoqué précédemment, depuis les années 70 le jour du dépassement avance irrémédiablement.

Seule exception : la crise sanitaire provoquée par le Covid-19 lors de l’année 2020, qui a permis de reculer la date du jour du dépassement de trois semaines. Ainsi, la pandémie a permis réduire de 14% l’empreinte carbone de l’humanité. 

Malheureusement, depuis l’accalmie de la crise, l’Homme a repris ses activités de plus belles puisque pour l’année 2021 le jour du dépassement mondial était le 29 juillet. Cela signifie que pendant 5 mois l’humanité dépasse les limites naturelles. Presque la moitié des ressources ! Notre espèce consomme actuellement 74% de ressources en trop. Il faudrait donc à l’humanité 1,7 Terre pour que les écosystèmes et les ressources puissent se régénérer.

sablier jour du dépassement

Les causes du jour du dépassement

D’après le rapport de l’ONG Global Footprint Network, cette augmentation s’explique par la hausse de 6,6% l’empreinte carbone de l’humanité et la perte de 0,5% de la biocapacité forestière mondiale.

Ce sont les émissions de gaz à effet de serre qui sont responsables de l’augmentation de l’empreinte carbone sur notre planète. Les émissions proviennent des gaz comme le méthane, le CO2, l’ozone ou des gaz industriels.

🖐 La déforestation de l’Amazonie est en grande partie responsable de la diminution de la biocapacité forestière mondiale. Depuis l’année 2021, on enregistre une hausse de 17% de déforestation de l’Amazonie.

La déforestation empêche de capter les émissions de gaz à effet de serre, donc de reculer la date du jour de dépassement. A contrario, la déforestation libère le carbone stocké dans les forêts augmentant mécaniquement les gaz à effet de serre. De plus, la déforestation détériore la biodiversité. En effet, les forêts peuvent abriter des espèces rares ou fragiles, comme les gorilles argentés (vouées à disparaître à cause de la déforestation). Chaque année, ce sont 27 000 espèces animales et végétales qui disparaissent à cause de la déforestation. Pourtant, les forêts permettent de fournir des matières premières, de réguler le cycle de l’eau, d'accueillir certaines civilisations. Donc, il est important d’oeuvrer pour la conservation de nos forêts.

🖐 La consommation européenne est un facteur clé de la déforestation. En effet, l’Union Européenne est la deuxième importatrice mondiale de la déforestation, derrière la Chine.

Le jour du dépassement : inégal d'un pays à l’autre

Et la France dans tout ça ?

Le jour du dépassement en France a eu lieu le 3 mai 2021, soit 4 mois avant le jour du dépassement global  d’après le rapport de l’ONG Global Footprint Network. Pour répondre aux besoins de la France, il faudrait 2,9 planètes Terre.

Si vous êtes sensible à votre impact écologique, vous pouvez effectuer votre bilan carbone personnel. Carbo vous propose une application simple et efficace. Avec votre engagement, peut-être que la France pourra reculer son jour du dépassement !

Classement par pays

Tous les pays n’ont pas une responsabilité égale dans l’avancée du jour du dépassement. Quand certains se trouvent dans les moyennes des années 70-80, d’autres explosent le compteur.

tableau classement pays jour du dépassement

Ce tableau se base sur le rapport de l’ONG Global Footprint Network.

On retrouve sans surprise un lien entre développement économique des pays et responsabilité dans l'exploitation des ressources et pour causes les pays producteurs et exportateurs de pétrole et les pays du Nord occupent la queue de classement.

Le Qatar est un pays polluant par son exportation de pétrole, ses réserves de gaz, son trafic routier et ses courantes constructions. Un habitant du Qatar émet en moyenne 53,4 t de dioxyde de carbone par an, d’après l’ONU.

Comment l’humanité peut reculer la date du jour du dépassement ?

À partir des hypothèses sur l’évolution du nombre d’habitants et du PIB mondial prévu pour 2050, nous pouvons tirer des conclusions. Il faudrait : 

  • soit réduire la population, à 2,5 milliards d’habitants, pour avoir un monde soutenable, ce qui paraît peu éthique et difficilement applicable : beaucoup s’y sont cassés les dent à l’instar de la politique de l’enfant unique appliquée par la Chine jusqu’en 2015 
  • soit baisser notre utilisation des ressources (donc notre niveau de vie) pour que la planète Terre puisse se régénérer sur une année (changer nos modes de productions et de consommations).
Calendrier temps homme

4 conseils pour reculer le jour du dépassement à l’échelle individuelle

Choisir son moyen de transport

Les transports sont responsables de 23% de l'empreinte carbone, dont 14% par les véhicules thermiques personnels. 

Favorisons le train, le vélo, la marche à pied, ou le covoiturage, pour réduire notre impact écologique.

Nous pouvons également limiter nos achats sur internet pour éviter le transport des produits en avion.

Cela reculerait le jour du dépassement de la Terre, de 12 jours dans l’année, d’après l’ONG Global Footprint Network.

Mockup livre blanc transports

Bilan Carbone : 7 idées pour réduire l'empreinte carbone de ses transports !

Téléchargez gratuitement

Moins gaspiller notre alimentation

Il y a différentes causes au gaspillage alimentaire. Les fruits et les légumes qui sont irréguliers, le dépassement de la date limite de consommation, des assiettes trop remplies par rapport aux besoins, des pertes d’aliments dues à des accidents de cuisine et une mauvaise conservation des aliments au réfrigérateur.

Cependant, le jour du dépassement de la Terre, peut reculer de 11 jours dans l’année, si l’humanité gaspille moitié moins d’aliments, d’après l’ONG Global Footprint Network.

Pour veiller à ce que les individus gaspillent moins d’aliments, il y a plusieurs astuces :

- Noter les dates de péremption dans nos réfrigérateurs pour ordonner dans le temps nos consommations

- Privilégier les légumes et les fruits "moches" souvent rejetés faute d'acheteur

- Noter des recettes qui utilisent l'entièreté d'un aliment, comme la peau des fruits

- Finir son assiette ou prendre un doggy bag au restaurant

Pour vous aider, de nombreuses applications anti-gaspillage émergent, telles que Phenix ou Too Good To Go.

Moins chauffer

Le chauffage n’est pas neutre d’un point de vue environnemental. En effet, pour produire de la chaleur thermique, des énergies dites polluantes (comme le gaz ou fioul en France) sont nécessaires. La production et la consommation de ces sources d’énergies sont fortement émettrices en CO2.  

Pourtant réduire notre chauffage d'un seul degré a déjà un fort impact à la fois sur l’environnement et sur le portefeuille.

🖐 Passer de 20 degré à 19 degré, dans notre maison, c'est consommer 7% d'énergie en moins.

Moins manger de viandes

14,5% des émissions de CO2 sont dues à l'élevage. Depuis la digestion des aliments par les animaux, en passant par le défrichement des forêts pour élever les animaux, sans oublier les énergies fossiles nécessaires à l’élevage et au transport du bétail, les émissions de CO2 font partie de l’élevage de A à Z.

En France, si chacun devenait végétarien ou flexitarien, l'empreinte carbone due à l'élevage baisserait de 44,5%.


Voilà nos petits conseils pour reculer le jour du dépassement et réduire notre empreinte carbone.

Margaux Achite-Henni
Content Manager chez Carbo
Maîtriser son bilan carbone devient un jeu d'enfant avec Carbo.
Découvrir Carbo
Carbo ebook

Vous devriez aussi aimer

Logo Carbo Bilan Carbone Entreprise
Version beta

Engagez vous dès aujourd'hui avec Carbo.

Votre allié pour maîtriser votre impact carbone
cross linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram