Lecture 8 min -
mis à jour en octobre 2021

8 étapes pour viser le zéro déchet en entreprise

Jade Goumard
Sommaire

Au nord-est de l’Océan Pacifique se sont déjà conglomérés des millions de tonnes de détritus plastiques. Ils forment ce qu’on appelle aujourd’hui « le septième continent ». Cette monstrueuse masse de déchets n’est que le fruit de notre production et surconsommation de détritus plastiques et non recyclables. Face à ce constat, une révolution citoyenne est en marche depuis plusieurs années : le mouvement Zéro Déchet, et il débarque depuis peu dans nos entreprises. Vous vous demandez à quoi cela pourrait ressembler dans votre structure ? Voyons cela ensemble.

https://animoto.com/play/Ld4SlAoYCYP9xjVxOQ9LsA
Se lancer dans le zéro déchet pour son entreprise en moins d'une minute.

Le zéro déchet, qu’est-ce que c’est ? 

En 2004, la définition du mouvement zéro déchet, proposée par Zero Waste International Alliance, a été internationalement acceptée. C’est un mouvement de protection de l’environnement qui vise à réduire la quantité de déchets et le gaspillage des ressources. L’appellation anglophone, « zero waste », est préférable. Elle maintient le double sens de waste, qui est à la fois l’idée de gâchis / gaspillage et de déchet. Ce mouvement s’inscrit donc dans une démarche d’économie circulaire. Il s’agit de mieux gérer nos ressources, le traitement de nos déchets et d’éviter la fabrication d’objets à usage unique. 

Pourquoi se convertir au zéro déchet ? 

Diminuer sa quantité de déchets, c’est réduire la pollution qu’on émet. Face au dérèglement climatique - dont la cause est, nous le savons, anthropique, dû à nos activités fortement émettrices - il est temps d’en finir avec l’âge du plastique et d’objets non recyclables. Les déchets s’amoncellent et nous ne savons plus quoi en faire. 

Zéro déchet en entreprise

Au-delà de l’aspect écologique, veiller à moins consommer de produits jetables permet d’adhérer à un mode de vie plus décontracté, simple et plus économe ! C’est bon pour la planète mais aussi pour votre porte-monnaie. 

L’appel à projets zéro déchet en France

En 2014-2015, le Ministère de l'Écologie, du Développement Durable et de l'Énergie a lancé un appel à projets : « Territoire Zéro Déchet Zéro Gaspillage » (TZDZG). Un objectif clairement affiché : développer des villes plus écologiques. 153 territoires ont été lauréats et ont obtenu un soutien méthodologique et financier. L’ensemble des acteurs locaux se sont mobilisés dans cette démarche d’économie circulaire : associations, entreprises, citoyens, etc.

Viser le zéro déchet oui, mais comment ? 

En tant que consommateur, vous avez le pouvoir de lutter contre la production de déchets et assurer une meilleure gestion des ressources. Cela peut passer par :

  1. Ne pas acheter de produits jetables. Ce sont 8% des déchets par habitant et par an (soit plus de 30 kg).
  2. Limiter au maximum la consommation d’emballages. Pensez par exemple, au vrac. Cette pratique est de plus en plus répandue dans les magasins alimentaires - surtout dans le commerce de produits bio.
  3. Faire le tri. Attention, tous les produits ne sont pas recyclables, c’est pourquoi le logo Triman (1er janvier 2015) est entré en vigueur. Même s'il n’est (malheureusement) pas présent sur tous les produits, il faut se renseigner avant.
  4. Composter ses déchets de cuisine. Cela peut permettre de réduire de 30% à 40% des déchets ménagers par an et par personne. 
  5. Donner une seconde vie au matériel. Faites réparer vos produits. Si vous n’avez pas la main bricoleuse, Les Amis de la Terre vous donne une liste d’endroits où vous pouvez les faire réparer.
  6. Penser à l’occasion ou au reconditionné. La société Back Market reprend et reconditionne par exemple, les produits dont vous ne voulez plus. 
  7. Donner les meubles ou vêtements qui ne servent plus

Intégrer ces pratiques dans nos habitudes quotidiennes, permet de limiter notre impact individuel sur la planète. Et si ces actions deviennent collectives, les bienfaits sur l’environnement s’en ressentiront davantage. 

Le zéro déchet en entreprise ? 

Le pouvoir que détient une entreprise pour limiter notre impact environnemental est colossal lorsque l’on tient compte des chiffres (Ademe) : 

  • Un salarié produit entre 120 et 140 kg de déchets sur son lieu de travail, en moyenne.
  • 50% de la population française est active, soit 13 millions de personnes qui travaillent dans des bureaux. 

Si l’on tient compte de la production de déchets par un salarié moyen, et le nombre de personnes actives, l’empreinte globale des travailleurs français est donc très importante.

Épouvantée car nous sommes loin du zéro déchet

De plus, et peu d'entreprises le savent, des réglementations du Code de l’environnement leur sont imposées. En effet, puisqu’elles participent à la pollution de l’air, des sols et de l’eau, il est nécessaire de les encadrer. Parmi les obligations, il y a :

  • Le tri à la source : séparer les différents flux de déchets.
  • La valorisation : assurer la transformation de déchets en d’autres produits, matériaux ou en énergie. 

Ainsi, par leur utilisation de matières premières, d’eau et d’énergie, toute société est amenée à agir pour l’environnement et à intégrer le mouvement zéro déchet. Que ce soit via des projets ou via les étapes suivantes que nous vous conseillons d’appliquer : 

1/ Mettre en place une démarche globale et inclusive 

Pour une démarche zéro déchet efficace et durable dans votre entreprise, il faut l’implication de l’ensemble des personnes qui partagent l’espace de travail. C’est l’étape incontournable pour une mobilisation des décideurs, employés, équipes d’entreprises partenaires, etc. Dans un premier temps, il faut un noyau d’éco-sensibles. Ils peuvent influer sur les autres en proposant quelques actions, et avoir des échanges réguliers avec les dirigeants. 

Les supports tels que les affichages voire - de manière plus formel - la mise en place d’une charte dédiée à ce sujet. C’est encore mieux si celle-ci est réfléchie et co-écrite par l’ensemble des employés. 

💡 Huit collaborateurs et collaboratrices de l’opérateur de communication toulousain, Sigfox, ont mis l’accent sur la communication auprès des équipes, via une enquête de satisfaction. 

2/ Faire votre bilan carbone

Comme point de départ de votre démarche zéro déchet en entreprise, il faut partir de l’existant, soit faire un état des lieux des types / sources de déchets et des quantités produites. Suite à cela, il est possible de connaître les axes d’amélioration et donc de faire une liste d’action précise et adaptée à la structure. La solution 100% en ligne de Carbo peut vous aider à le faire de manière éco-responsable.

Solution Carbo Entreprise

Maîtrisez facilement votre bilan carbone avec Carbo. Démarrez votre essai gratuit dès aujourd'hui !

3/ Sensibiliser vos salariés

Pour intégrer sa société dans le mouvement zéro déchet, la seconde étape est de sensibiliser toutes les parties prenantes aux éco-gestes à avoir. Cela peut passer par des séminaires, des ateliers ou des formations. Sensibiliser les employés à la « démarche en 4R » comme l’appelle Zero Waste France, c’est lancer une dynamique éco-responsable au sein de l’entreprise. Réduire, Réutiliser, Réparer et Recycler passent par des actions simples, mais pas forcément évidentes lorsqu’on est ancré dans un quotidien. C’est donc pour cela, qu’il est nécessaire d’en instruire tous les membres d’une société, afin de réduire l’impact global de la société - voire exporter des valeurs au-delà de la société, dans le quotidien même des salariés. 

4/ Trier et recycler vos déchets au bureau

Depuis juillet 2016, le décret « 5 flux » impose une gestion de ses détritus et le tri des papiers/cartons, bois, plastiques, métaux et verres, à toute entreprise produisant plus de 1100 L de déchets par semaine. Un système de tri, avec une signalisation claire sur les bacs dédiés à tel ou tel déchet, peut être mis en place au bureau. Surtout, il faut une communication interne renforcée, pour rappeler l'organisation mise en place et les bonnes habitudes à prendre. Rappelons-nous que surtout, l’objectif est de diminuer la quantité de détritus : il faut donc communiquer aux collaborateurs la quantité de déchets collectés ainsi que leur devenir pour une bonne sensibilisation.

💡 Les joyeux recycleurs proposent une solution aux entreprises qui souhaitent gérer leurs déchets de manière efficace. Un accompagnement personnalisé et adapté aux besoins de votre structure est proposé : le choix de box dépend du bilan évoqué en amont, selon le type de détritus que la vie de bureau induit.

5/ Réduire votre consommation de plastique 

Le plastique se retrouve partout et à tout moment dans votre lieu de travail. Que ce soit en pause déj, autour du café du matin, durant des séminaires ou réunions, vous êtes entouré de plastique : emballages alimentaires, les fournitures de bureau, etc. Il est donc essentiel de mettre en place un système de tri et de recyclage afin de limiter au maximum la pollution plastique. 

L’étude de l’association Zéro Waste France, démontre que seulement 61% des entreprises recyclent les canettes ou les bouteilles en plastique. 

Recyclage, réduction des déchets - vers un objectif zéro déchet

Astuces : Privilégiez des contenants réutilisables. Par exemple, lorsque vous allez chercher votre déjeuner à emporter, prenez votre récipient avec vous. La société peut mettre à disposition des tupperwares, des gobelets réutilisables pour la pause café, ou des couverts pour tous les collaborateurs. 

6/ Limiter votre consommation de papier

Selon une étude de l’Ademe, chaque année un salarié du secteur tertiaire consomme entre 70 et 85 kg de papier. Le même décret cité auparavant, le décret « 5 flux » oblige les administrations publiques regroupant plus de 20 personnes et les sociétés privées de plus de 100 employés à le séparer des autres déchets pour pouvoir les valoriser par la suite.

Réduire le nombre d’imprimantes et les paramétrer pour une impression en noir et blanc et recto/verso, en qualité brouillon, permet de réduire la prolifération de ce type de détritus. La dématérialisation est également une solution pour éviter une utilisation trop gourmande de papier. 

Dans un objectif zéro déchet, le pôle RH de Décathlon France incite tous les collaborateurs à dématérialiser ses bulletins de paie. De même, la structure propose aux clients possédant une carte de fidélité d’envoyer leurs tickets de caisse de manière dématérialisée. L'avantage est double : limiter sa consommation de papier et...fidéliser le client 🙂

7/ Préférer l’achat de matériel éco-responsable

Concernant l’achat des équipements électriques, électroniques et mobiliers, il est possible d’acheter d’occasion et reconditionné. En effet, ce type d’achat entre dans une dynamique d’économie circulaire : vous donnez une seconde vie à du matériel remis à neuf ou encore opérationnel. Dans cette optique écologique, Back Market est la principale place de marché qui propose des produits reconditionnés. 

Plus généralement, il faut privilégier l’achat de matériel adapté aux besoins de vos activités. Par exemple, votre entreprise nécessite l’utilisation d’ordinateurs, choisissez ce dernier selon vos besoins. En procédant ainsi, vous investissez dans de l’informatique durable ou Green IT.

8/ Réduire votre consommation en fournitures

En France, le coût des fournitures par employé est estimé à 180 € environ. Or, il n’est pas toujours nécessaire d’avoir autant de stylos, post-it, scotch ou autre objet. Il faut repenser les besoins de la structure pour éviter toute surconsommation. Dans un premier temps, prenez de nouvelles habitudes en achetant dès que vous le pouvez, des objets sous format rechargeable. Dans un second temps, centralisez au niveau du bureau les achats de fourniture : c’est non seulement un geste éco-responsable, mais aussi économique !

Économiser dans un objectif zéro déchet

Votre entreprise, un acteur incontournable vers l’objectif zéro déchet

En engageant votre écosystème de clients, employés, fournisseurs, bref, de toutes vos parties prenantes, votre entreprise peut être le moteur d’une vraie dynamique écologique. En étant au contact de nombreuses parties prenantes (employés, clients, etc.). Suivre tout ou partie de ces 8 étapes, c’est faire rapidement de votre structure une référence de la démarche Zéro Déchet et gagner sur de nombreux tableaux, à commencer par votre marque employeur ! Il ne reste plus qu’à vous lancer 🙂 

Jade Goumard
Content Manager chez carbo
Maîtriser votre production de déchets et votre bilan carbone avec Carbo !
Découvrir Carbo
Carbo ebook

Vous devriez aussi aimer

Logo Carbo Bilan Carbone Entreprise
Version beta

Engagez vous dès aujourd'hui avec Carbo.

Votre allié pour maîtriser votre impact carbone
cross linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram