Achats responsables : mode d'emploi pour engager votre entreprise pas à pas

Agathe Curis

Dans le cadre de la mise en place d’une stratégie RSE, le poste achats est une des actions sur laquelle intervenir en priorité. En effet, selon l’ADEME, la fonction achats représente 50% du chiffre d’affaires des entreprises. Avec un tel poids, c’est un levier intéressant pour pouvoir lancer l’entreprise dans une approche responsable et durable. Voici 3 étapes pour insérer les achats responsables dans votre démarche RSE en entreprise.

Qu’appelle-t-on « achats responsables » ?

Un achat peut être qualifié de responsable dès lors qu'il respecte certains critères de performance environnementale et socio-économique. Les exigences peuvent porter, par exemple, sur la transparence, l'éthique ou la qualité. Une politique d’achats responsables en entreprise correspond à l’intégration d’une stratégie spécifique pour le choix de ses produits et fournisseurs, en sélectionnant ceux dont l'impact sur les terrains économiques, environnementaux et sociaux est le plus positif. 

Si les services publics ont une charte à respecter pour leur approvisionnement, du côté du privé les grands groupes comme EDF ou la SNCF ont lancé la tendance. Ils revendiquent des processus d’achats à la fois intéressants sur le plan économique et respectueux sur le plan social et environnemental. Concevoir et mettre en œuvre une politique d’achats responsables peut se faire dans tous types d’entreprises.

Achats responsables

Pourquoi adopter une politique d'achats responsables ?

Déployer une politique d’achats responsables s'inscrit généralement dans une démarche plus globale de RSE, dont l'objectif est clair : être ou devenir progressivement une entreprise responsable. Concrètement, cela permet à votre structure :

  • D’avoir une meilleure maîtrise sur les acheteurs, qui devront désormais suivre une liste d’évaluation précise grâce à des enjeux prédéfinis
  • D’améliorer la relation avec vos clients, au bénéfice de vos équipes sales & marketing, en démontrant votre investissement écologique et social
  • D’améliorer vos relations avec vos fournisseurs, en construisant des relations d’affaires plus durables basées sur le partage de valeurs semblables
  • De limiter votre impact et réduire les risques environnementaux liés à vos achats et donc au fonctionnement de votre entreprise.

Comment passer concrètement aux achats responsables en entreprise ?

Pour le développement de cette stratégie, voici les étapes à suivre :

  1. Faire le bilan de vos procédés actuels
  2. Mettre en place une liste de conditions à respecter dans le choix de vos fournisseurs
  3. Communiquer et suivre cette stratégie

Voyons tout ça plus en détail 🔍

1. Faire le bilan de vos pratiques

Avant d’appliquer des remèdes, il faut faire un diagnostic RSE. Pensez à analyser vos pratiques pour savoir ce qu’il est nécessaire de changer.

🖐 Bon à savoir : les deux postes d’achats principaux d’une majorité d’entreprises en France aujourd’hui sont les équipements informatiques et l’immatériel (logiciels SaaS).

Vos ordinateurs et téléphones professionnels sont-ils reconditionnés ? Produire un ordinateur émet en moyenne 330 kg de CO2e. Or 80% des ordinateurs qui sortent des entreprises sont encore tout à fait opérationnels 💻.

L’achat d’ordinateurs reconditionnés permet de réduire les déchets électroniques en allongeant la durée de vie du matériel. De plus, c'est une alternative qui vous fera faire des économies, ce type de matériel étant toujours moins onéreux.

Sur quel type de serveurs sont hébergées les applications SaaS que vous utilisez ? L’hébergement des données représente 10% de la consommation électrique. Privilégiez les SaaS hébergés dans des data centers qui limitent leurs émissions de CO2. Pour en savoir plus, allez faire un petit tour sur notre guide pour passer à l'hébergement vert.

De manière plus générale, existe-t-il des critères sociaux et environnementaux à appliquer lors de la sélection de vos fournisseurs ? Si ce n’est pas le cas, c’est le bon moment pour en définir.

2. Lister les critères à évaluer chez vos fournisseurs

Pour faire du développement de votre politique d’achats une démarche responsable et durable, des informations de deux ordres sont à vérifier auprès de vos fournisseurs.

Communiquer et suivre sa démarche d'achats responsables

Les risques sociaux

Achats responsables ne signifie pas seulement limitation de l’impact environnemental des produits achetés. Cela amène aussi à faire attention aux mesures sociales mises en œuvre par le fournisseur.

Quelles sont les conditions de travail des salariés produisant votre bien ? Les normes nationales et internationales en la matière sont-elles respectées ? Afin de vérifier ces données, vous pouvez notamment vous intéresser aux différentes organisations et/ou groupes dont se prévaudrait votre fournisseur.

Une politique d’achats responsables correspond à l’intégration d’une stratégie précise pour le choix de ses produits et fournisseurs.

L’entreprise peut par exemple adhérer au UN Global Compact ou appliquer la norme ISO 26 000 sur la Responsabilité Sociétale des Entreprise (RSE). Cela garantit un certain niveau de précaution sur le sujet. En effet, cette norme vient non seulement poser des lignes directrices dans la mise en place de la RSE mais aussi une grille de notation de l’engagement des sociétés en la matière. Elle peut donc être une bonne source d’inspiration pour élaborer sa propre grille d’évaluation dans le contexte d’un processus d’achats responsables.

Les risques environnementaux

L'ACV

La première chose à comparer entre les différents produits qui s’offrent est leur Analyse de Cycle de Vie (ACV). L’ACV est une méthode multi critères afin d’évaluer l’impact environnemental d’un produit, de sa fabrication à sa disparition. Elle est standardisée par des normes ISO (14041 et suivantes).

Ces normes regroupent des outils pratiques pour intégrer un système de management environnemental dans l’optique du développement durable. Les entreprises peuvent recevoir une certification pour la bonne mise en œuvre de ces outils .

Achats responsables et certification

L’ACV prend en compte les flux entrants, c’est-à-dire ce qui est nécessaire à la production (ressource en eau, en énergie). Elle considère également les flux sortants, à savoir tout ce que va rejeter le produit durant sa durée de vie (émissions de CO2, liquides polluants…).

Ces différents indicateurs ne sont pas toujours faciles à apprécier. C’est pourquoi des bases de données existent pour vous aiguiller. Vous pouvez également trouver des logiciels gratuits qui vous permettent d’estimer le cycle de vie d’un produit, sa performance et s’il est responsable, comme le logiciel openLCA.

Les démarches environnementales des fournisseurs

Au-delà de l’ACV, qui se concentre sur les objets fabriqués, vous pouvez vous intéresser plus largement aux démarches environnementales que votre fournisseur a implantées dans sa structure, dans tous les pans de son activité et non seulement la production. Votre fournisseur a-t-il réalisé un bilan carbone ? Où se situe son résultat comparativement aux acteurs du même secteur ?

En effet, certaines entreprises peuvent se targuer de produire des objets respectueux de l’environnement mais avoir une politique interne de déplacements professionnels en avion à la moindre occasion. Elles peuvent crier haut et fort que toutes leurs données sont hébergées sur des serveurs « green », que leur flotte de véhicules est électrique et que les bureaux sont éclairés et chauffés à l’énergie solaire ; mais produire des objets à l’autre bout du monde avec des matériaux à base de pétrole. On appelle ça du greenwashing.

greenwashing

L’évaluation de ces éléments permet d’avoir une idée de la qualité de vos fournisseurs.

3. Communiquer et suivre votre démarche d'achats responsables

Une fois les conditions de sélection établies, vous devez les communiquer de manière transparente au sein de votre entreprise. Vous pouvez aussi rendre leur application obligatoire. La solution utilisée par beaucoup de grands groupes est de rédiger une charte relative à votre politique d’achats responsables. Elle est à faire signer automatiquement par votre fournisseur. Cela l'engage à respecter les éléments sociaux et environnementaux préalablement définis. Une formation des acheteurs de votre groupe sur le sujet est également recommandée.

Passer aux achats responsables, c’est (presque) indolore et cela vous permet d’augmenter les performances de votre activité. Lancez-vous ! 🚀

Agathe Curis
Agathe est chargée du développement des solutions entreprises chez Carbo. Après une courte carrière de juriste, elle a décidé de prendre un virage plus commercial et de se consacrer à une cause qui lui tient à coeur : la transition écologique.
Mesurez l'empreinte carbone de vos achats en entreprise avec Carbo !
Découvrir Carbo
Carbo ebook

Vous devriez aussi aimer

Ressources populaires

Carbo Business
Version beta
Engagez vous dès aujourd'hui avec Carbo.
Votre allié pour maîtriser votre impact carbone
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram