Lecture 10 min
màj juillet 2021

Chargé de Mission Développement Durable : un métier d’avenir

Jade Goumard
Sommaire

Le développement durable, voilà deux mots qu’on entend souvent ! Oui, il faut de la transition et du changement pour préserver la Terre et ses habitants. Mais pour ça, il nous faut un maestro de l’environnement. Celui qui est capable d’instiller une conscience environnementale et de porter des projets en faveur de la transition. Ce chef d’orchestre c’est bien lui, le/la chargé.e de mission développement durable. Carbo vous dit tout sur les ficelles du métier.

1 minute pour comprendre le rôle d'un.e chargé.e de mission développement durable

Chargé de Mission Développement Durable : un métier en plein essor

L’importance grandissante du développement durable a donné lieu à la création d’un métier : celui de chargé de mission Développement Durable (DD). Vous avez déjà dû en entendre parler ou voir certaines offres de CDI avec ce même intitulé. On vous explique en quoi ce métier consiste, et pourquoi vous devriez accepter l’offre d’emploi (que vous recherchiez un stage, un CDD, un CDI ou une alternance).

Rappel: le développement durable, qu’est-ce que c’est ?

Le Rapport Brundtland (1987) définit le développement durable comme « un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs ». Ainsi définie, la notion rassemble trois piliers sur lesquels agir :

  • la prudence environnementale
  • l’équité sociale
  • l'efficacité économique
Signature rapport développement durable

Un 4ème pilier est également essentiel à cette définition du développement durable, comme le rapport le souligne : c’est la gouvernance. Il faut pouvoir piloter ces trois piliers et les adapter à un terrain ciblé, que ce soit dans le cadre d’une entreprise ou d’un espace territorial (une collectivité). 

Ainsi naquit le chargé de mission développement durable

Pour répondre aux problématiques environnementales, un métier est apparu : celui de chargé de mission développement durable. 

Le rapport Brundtland fait mention de l’importance du local dans la promotion du développement durable, via des Agenda 21 locaux. Un chargé de mission doit faire émerger des valeurs et des pratiques durables au sein de son espace territorial. Son poste consiste à faire remonter les envies et idées des citoyens et des agents. Il assure le bon déroulement des projets et les communique auprès des élus et agents de l’espace territorial. 

Mais nous allons nous concentrer dans la suite de cet article sur le rôle de chargé de mission au sein des entreprises : quelles sont ses missions ? Et quel est le profil type ? 

Chargé de mission Développement Durable en entreprise

Le rôle du chargé de mission DD

Au sein du pôle RSE, le chargé de mission ou chef de projet DD (il existe différentes appellation pour des postes aux activités similaires) analyse les problématiques de l’entreprise en lien avec l’environnement

💡 La responsabilité sociétale des entreprises est définie par la Commission européenne comme « l’intégration volontaire par les entreprises de préoccupations sociétales et environnementales à leurs activités commerciales et leurs relations avec les parties prenantes ». 

Il envisage ensuite des projets, établit ses objectifs et rédige le cahier des charges. Il cherche donc à ce que l’impact environnemental de l’entreprise soit positif: le chargé de mission DD établit donc une stratégie RSE.

Le chargé de mission DD est un véritable vecteur d’innovation pour l’entreprise. En effet, il permet à celle-ci de respecter les principes de développement durable, tout en essayant de garder une certaine compétitivité. 

Concrètement, quelles sont ses missions ?

Définir et identifier les enjeux du développement durable pour son entreprise

Tout d’abord, le chargé de mission fait un autodiagnostic sur l’état d’avancée de l’organisation dans les principes de développement durable. Il regarde les opportunités que peuvent lui apporter des actions ou projets durables. 

Identifier les étapes et les outils pour la mise en œuvre du projet

Le chargé de mission doit ensuite mettre en route le projet et analyser les challenges que celui-ci va comporter, et monter une équipe. Le chargé intègre les principes du DD à l’entreprise et forme le personnel sur ce sujet.

Checklist principes du développement durable

Il est nécessaire de connaître la réglementation (la loi NRE en France par exemple) et les référentiels existants, ainsi que de faire le lien entre les nationaux et internationaux. Divers référentiels internationaux existent comme l’ISO 9001, l’ISO 14001, l'ISO 50001, l’ISO 45001 ou encore le SA 8000. 

☝️ En France, il existe par exemple, la SD 21000. Elle se rapporte au management des entreprises et au développement durable. Elle concerne toutes les entreprises, de toutes tailles.

Le chargé de mission établit les priorités de l’organisation selon certains critères. Il évalue la performance économique selon les actions entreprises.   

Il est comme le chef d’orchestre entre les différents services, en identifiant les acteurs concernés et en les sollicitant (direction générale, achats, ressources humaines, R&D, etc).

Communiquer sur les actions engagées et assurer le suivi

Il assure par la suite la communication des actions engagées, au sein de l’entreprise ou à l’extérieur. Pour connaître les avancées du projet, le chargé de mission développe des indicateurs RSE pertinents. 

L’emploi de chargé de mission développement durable, pour qui et qu’en espérer ? 

Un emploi pour quel profil ? 

Les critères attendus pour tout prétendant à ce poste sont :

  • le sens de l’organisation 
  • une capacité d’analyse et de synthèse 
  • la proactivité et l’autonomie
  • et, surtout, un bon sens du relationnel
Entretien pour chargé de mission développement durable

Et la formation ? 

Il existe différents types de formation RSE. Pour devenir chargé de mission DD, il faut un bac +5 minimum. Il est possible de passer par différents types de cursus: 

Il est également possible de monter en compétence au sein de votre entreprise en effectuant une formation. L’Afnor propose justement, une formation en 10 jours

Et le salaire ?

Selon le secteur d’évolution et l'organisation dans laquelle vous vous trouvez, les salaires peuvent varier. En tant que chargé de mission DD, les salaires sont compris dans une fourchette de 40 000 à 50 000 euros / an, en moyenne. Vous pouvez donc espérer des salaires mensuels aux alentours de 2000 euros. Mais encore une fois, tout dépend du type de contrat recherché (stage, alternance, CDD ou CDI).

Entretien avec Anaïs Kasbach, chargée du développement durable chez Lunii 

Anaïs de Carbo s’est entretenue avec Anaïs Kasbach sur son métier de chargée de mission DD à Lunii. Lunii est une entreprise située à Paris, sensible à l’environnement et en quête d’innovation. 

Anaïs de Lunii & Anaïs de Carbo
Anaïs de Lunii & Anaïs de Carbo

Anaïs, historienne de formation, choisit en 2018 de quitter la Bande Dessinée pour rejoindre le projet Lunii à Paris. Responsable Développement Durable depuis 2019 elle conçoit et déploie une démarche en ce sens : imaginer un chemin plus juste et durable pour Lunii. 

Pourriez-vous nous présenter Lunii ?

Lunii est une entreprise créée face au constat de la surexposition aux écrans et de la perdition d’imaginaire chez les enfants. Nous nous sommes spécialisés dans la fiction audio, conçue pour le développement cognitif des petits et des grands à travers un produit central : Ma fabrique à histoire. Conteuse interactive, Ma fabrique à Histoires accompagne les enfants au quotidien et elle est sans ondes et sans écran. Et depuis octobre dernier, Lunii fabrique ses produits en France ! 

En 2014, quatre jeunes entrepreneurs aux profils complémentaires, Maëlle, Igor, Thomas et Eric, décident de créer leur entreprise en se basant sur le projet de fin d’étude de design de Maëlle. Ils le font industrialiser et en 2016, ils sont commercialisés notamment chez Nature & Découvertes et chez Oxybul ! C’est très vite, un succès 🌟. L’équipe s’est aussi très vite agrandie ; le premier salarié a été recruté en mars 2017 et maintenant nous sommes 80 personnes ! 🙂

Actuellement nous avons plus de 200 heures d’écoute sur la fabrique à destination des tout petits comme plus grands (8 ans) et sous des formats et des sujets variés (histoires à composer, comptines, pédagogique, etc.). 

En quoi consiste votre mission de chargé de développement durable chez Lunii ? Quels sont vos principaux challenges au quotidien ?

Mon travail est de concevoir, d’animer, de développer et de représenter la démarche développement durable de Lunii c’est-à-dire d’imaginer et de concrétiser puis d’enrichir notre démarche. La démarche s’effectue en co-construction avec la direction, les managers et l’ensemble de l’équipe Lunii. Nous cherchons à réfléchir collectivement, à nous  questionner afin que cette démarche soit commune et pérenne.

Paysage nature

Nous sommes d’ailleurs en train de passer le label Lucie 26 000, label RSE français de référence. 

Pour faire un ratio de ce que je fais chez Lunii en tant que responsable développement durable : 

  • 60% de mon temps est consacré à l’acculturation de l’entreprise : communication, formation, sensibilisation, création et animation d’ateliers, création et animation d'outils. 
  • 40 % de mon temps est consacré à du travail de fond : veille, construction de stratégie et recherche de solution. 

Le principal challenge est de partir de rien, puis d’arriver à concrétiser nos idées et nos envies. Nous sommes une jeune entreprise et non une multinationale avec un département RSE mais nous avons envie d’y aller à fond, de manière claire et honnête. Et nous faisons le choix d’embarquer avec nous toutes nos parties prenantes internes comme externes, c’est un  défi très enrichissant.

Quelle est votre expérience et votre parcours professionnel ? 

J’ai fait des études universitaires de Sciences Humaines, de Langue et de Lettres en plusieurs masters. Mon domaine d’activité de cœur était l’édition. J’ai d’ailleurs validé mon dernier master dans une petite  maison d’édition BD. J’ai ensuite travaillé pour plusieurs maisons  dont des plus anciennes en bande dessinée qui a fêté ses  250 ans ! 

Je suis donc arrivée chez Lunii car ils faisaient de l’édition et je trouvais le projet formidable. Les fondateurs avaient une vision ambitieuse  tout en restant humbles, ils m’ont immédiatement convaincue. D’autant qu’ils semblaient avoir des valeurs et une conscience environnementale forte. 

Mes premiers mois chez Lunii, j’ai commencé à développer la fonction RH en touchant un peu à la RSE. En fin d’année 2018, Maëlle m’a proposé de recruter une personne 100% RH pour que je puisse m’occuper de la partie RSE à temps complet. Bien sûr, j’ai dit oui !

Quelle est votre relation avec les autres pôles / avec le reste de l’entreprise ? 

Je pense être la personne qui a le plus de relations avec tous les pôles et leurs membres et de manière constante. En ce moment, nous concevons notre feuille de route Développement Durable qui mobilise tous les pôles. Nous avons mis en place un système d’ambassadeurs et d’ambassadrices avec deux personnes qui représentent leur pôle sur la question développement durable que je vois régulièrement. Je fais aussi des points “découverte du développement durable” à l’arrivée de nouveaux salariés, pour qu’ils puissent découvrir la démarche.

Je ne conçois pas la démarche sans l’inclusion de tous. Ce serait plus simple, moins engageant et plus rapide de dire “voilà où on veut arriver, je vous laisse trouver comment on y va” sauf que ce n’est pas la réflexion que nous avons. Nous voulons avancer ensemble. Je suis porteuse de la connaissance et de la compétence développement durable et les différents pôles ont la connaissance et la compétence de leurs métiers et domaines. Donc en croisant ces deux approches, nous trouvons les objectifs et les améliorations les plus pertinentes. Si l’on veut que cela dure, il faut que les gens soient convaincus que ce qu’ils font, qu’ils le fassent parce qu’ils ont envie de le faire, parce que cela a du sens.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier de chargé de mission développement durable, selon vous ?

Il faut aimer communiquer, dans le sens parler et échanger. Il faut aussi savoir écrire et sensibiliser. Ce n’est pas un métier où l’important c’est d’avoir raison. C’est un métier où il faut essayer de se mettre à la place de l’autre, comprendre comment avancer avec lui sans le convaincre à marche forcée. Le but est d’accompagner les parties prenantes et de les rendre acteurs de la démarche. Donc il faut discuter, prendre le temps, et ne pas être dans la démonstration.

Il faut aussi être patient car on peut se retrouver face à des personnes qui n’ont pas le même niveau d’engagement, la même envie d’avancer. Donc il faut comprendre pourquoi, et sur cette base trouver les premiers pas. 

Sélection profil type pour chargé de mission développement durable

C’est aussi le genre de métier où nous n’avons pas de résultat dans l’immédiat, dans la semaine ou dans le mois. Parfois, le résultat arrive deux ans après et parfois jamais. C’est une démarche qui prend du temps

Enfin, il faut faire preuve de créativité. Chez Lunii, il y a autant de métiers que de personnes ! Donc il faut être capable de se projeter pour chaque métier : Comment être plus responsable dans ce métier ? Cela suppose une gymnastique mentale permanente : quelle solution je peux proposer ? Comment avancer ? Il faut aussi trouver de nouveaux moyens de communication, animer des ateliers, etc. 

Côté recruteur : Un conseil pour ceux qui veulent se lancer dans la création d’un poste RSE ? 

La première question à se poser serait de se demander pourquoi on le fait. Pourquoi créer un poste ? Pourquoi recruter ? On identifie ensuite les enjeux : enjeux de RH, de communication, de production, etc. Cette question peut se poser par l’équipe dirigeante, mais on peut aussi faire un appel à contribution « pour vous ce serait quoi une démarche RSE ? » Une démarche intégrée ? Faire un appel en interne pour porter cette casquette ? Quelle approche on envisage : top-down, co-construction, on crée un groupe projet autonome  ?

Ma dernière recommandation serait au niveau du recrutement : s’assurer que la personne partage ou comprenne l’identité, la culture et les valeurs de l’entreprise et qu’elle arrive à s’adapter pour produire la démarche la plus pertinente possible.

Jade Goumard
Content Manager chez carbo
Maîtriser son bilan carbone devient un jeu d'enfant avec Carbo.
Découvrir Carbo
Carbo ebook

Vous devriez aussi aimer

Logo Carbo Bilan Carbone Entreprise
Version beta

Engagez vous dès aujourd'hui avec Carbo.

Votre allié pour maîtriser votre impact carbone
cross linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram